TOP
SHOW



 
MERCI DE NOUS AVERTIR DE VOS PRÉSENTATIONS TERMINÉES DANS CE TOPIC.
BIENVENUE Invité !
FORUM RPG BASÉ SUR LA SÉRIE DOCTOR WHO.
REJOINS-NOUS VITE SUR LE TOP SITE DU FORUM !

Partagez | .
 

 "Geronimo"; Alys, Mark, Amelia, Triskell.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: "Geronimo"; Alys, Mark, Amelia, Triskell.   Mar 19 Nov 2013 - 14:46


“ This is the end.



Vous l'avez sentit, vous l'avez ressentit et pressentit. Vous l'avez vu, vous l'aviez prévu. La neige sur le grand canyon, la canicule en Antarctique. Ces idées qui viennent et partent, ses mots que vous vous apprêtez à dire et que vous oubliez. Ces vies... qui disparaissent. Vous l'avez sentit et vous vous êtes rendu à l'épicentre de ces événements: Londres.

« CE MONDE EST DÉSORMAIS SOUS LE COMMANDEMENT DE L’EMPIRE DALEK. »

La Terre est encerclée, acculée. Rien ne peut plus en sortir et le monde s'effondre alors que les temps se fondent. Un voile mauve s'étire et recouvre la Terre, un voile qui jamais ne sera déchiré. Et alors que le piège se referme,  des éclairs violacés viennent frapper le sol, illustration bien réelle du grand déluge qui s'abattrait sur l'humanité. Est-ce la fin?



Vous vous trouvez devant Westminster et Big ben vous observe, il fait sombre mais vous savez qu'il n'est qu'environ 16h. Un éclair violet vient de frapper le sol et de fins arcs électriques de la même couleur se répandent autour du point d'impact.


“ Règles du rp

● Nous vous demandons de ne pas écrire plus d'environ 300 mots dans vos rp, question de fluidité. Votre premier rp de mise en situation n'a pas de limites maximales.
● Vous avez 3 jours pour répondre, au delà votre tour sera sauté. Mais vous pourrez poster au tour suivant.

" Ordre de passage
Alys
Mark
Amelia
Triskell
The Professor [MJ]



__________________________


Dernière édition par The Professor le Mer 29 Jan 2014 - 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: "Geronimo"; Alys, Mark, Amelia, Triskell.   Dim 24 Nov 2013 - 21:08

Alys était au téléphone, longeant... elle ne savait trop quelle rue en fait, tout en sautillant à chaque pas. Elle pouvait sentir le sourire de son interlocuteur au bout du fil et son coeur battait déraisonnablement la chamade à cette simple pensée. Depuis qu'elle l'avait rencontré, il avait tendance à lui faire cet effet, chaque fois qu'il souriait à cause d'elle et il lui avait fallu des semaines pour cesser de rougir quand il la regardait fixement sans rien dire plus de trois secondes. Elle y arrivait désormais... enfin presque... mais elle y travaillait ardemment.

« J'ai vraiment du mal à croire que de la neige dans le désert américain soit vraiment une affaire uniquement de météorologie. Il se passe des trucs vraiment étrange ses derniers temps et je me dois de trouver des réponses, je suis journaliste ! » Il était incroyablement terre-à-terre pour un bouddhiste et parfois, cela la rassurait, parce qu'il ne croyait pas forcément à tout ce qu'elle pouvait dire et ne se posait donc pas trop de questions sur ses élucubrations ou ses dérives concernant tel ou tel alien dont elle se devait de rétablir l'honneur. Mais parfois, c'était incroyablement handicapant aussi, parce qu'il n'aimait dès lors pas qu'elle parte dans des recherches de-ci de-là, prétextant que c'était bien trop dangereux pour un article des plus farfelu sur un sujet qu'elle finirait de toute manière par enjolivé à sa façon. Elle détestait qu'il dise cela. Elle n'enjolivait rien et n'inventait jamais. Elle ne racontait que des vérités. Était-ce sa faute si la moitié du temps, il n'y avait d'autres preuves que sa propre expérience et sa mémoire pour étayer ses dires ? « Oui et bien vieux canard ou pas, j'ai la prétention de dire que je suis fidèle aux enquêtes que je mène et à leurs résultats, accepte le... », poursuivit-elle en regardant le ciel s'assombrir bien trop pour l'heure qu'il était. « Est-ce qu'il fait aussi sombre ici que là où tu te trouves ? », demanda-t-elle stupidement en regardant toujours en l'air.

Elle n'eut jamais de réponse, une sorte d'éclair violet venant violemment frapper le milieu du trottoir à une centaine de mètres d'elle, coupant toute répartie à son interlocuteur. De plus petits traits de même couleurs s'arquèrent autour du point d'impact, comme une ricoche de l'éclair originel et le coeur d'Alys fit un bond dans sa poitrine alors que le bruit déchirant laissait une douleur sauvage au niveau de ses tympans. Elle l'entendit l'appeler avec inquiétude à l'autre bout du fil, mais il lui fallu une bonne dizaine de secondes pour comprendre ce que sa voix disait exactement, le bourdonnement dans ses oreilles cessant assez rapidement, même si la douleur persista. Je me tenais bien trop près de la zone d'impact pour mon propre bien, songea la brunette en réalisant par miracle qu'elle n'avait rien. « Je... je dois te laisser. Je te rappel ce soir ! », dit-elle en appuyant sur le bouton rouge de son téléphone avant de le ranger dans sa poche, ignorant complètement les derniers refus inquiets qui lui parvenaient de l'autre côté de l'appareil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: "Geronimo"; Alys, Mark, Amelia, Triskell.   Mer 27 Nov 2013 - 1:03

Plongé dans un roman passionnant, le nez presque collé aux pages, Mark marchait rapidement, absorbé par sa lecture. Il aurait pu rentrer chez lui sans même s'arrêter, slalomant entre les gens avec adresse, s'il n'y avait pas eu ça. Ca, c'était la preuve indéniable que le Destin, la Fatalité ou le Hasard ne voulait pas qu'il s'ennuie longtemps. Ca, c'était la preuve indéniable que de très très très gros ennuis n'allaient pas tarder à s'abattre sur Londres. Ca, c'était aussi tout bonnement et simplement l'éclair que le type devant lui avait failli se prendre sur la tête et qui lui avait très certainement roussi une bonne moitié des sourcils. En d'autres circonstances ça aurait pu être drôle – vraiment d'autres circonstances – mais pour le moment, Dichter trouvait plutôt cela inquiétant, impressionnant et vraiment – vraiment, vraiment – très flippant. Et il en fallait beaucoup pour lui faire peur, c'était certain. Beaucoup comme ça, en fait.

D'un geste rapide, Mark avait balancé son bouquin par dessus son épaule – pour la classe – et avait tiré loin du point d'impact l'homme qui marchait devant lui. Il avait les oreilles qui bourdonnaient – il se pensait même sourd mais n'en avait aucune certitude – et sentait bien que son équilibre n'était pas réellement au meilleur de sa forme. Mais bon, après tout, c'était les risques du métier. Il en avait vu d'autre – ou pas tellement, en vérité, mais il préférait encore ça que le vide qu'il avait connu.

« Reculez-vous ! » avait-il lancé aux passants qui demeuraient trop proches à son goût de l'éclair violet. « Si jamais vous êtes touchés on ne sait pas ce qui peut arriver ! »

Ses oreilles bouchées le lançaient et il sentait que sa voix ne résonnait pas bien, étouffée. Il en aurait trépigné. Soucieux, il avait levé les yeux au ciel pour contempler le voile violet. Ca ne lui plaisait pas. Ca ne lui plaisait vraiment pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

A crying Roman with a baby - Definitely cool.
A crying Roman with a baby - Definitely cool.



Traces de mon passage : 873
Mon arrivée : 08/03/2013

MessageSujet: Re: "Geronimo"; Alys, Mark, Amelia, Triskell.   Dim 1 Déc 2013 - 0:59

Amelia était assise sur une chaise. La chaise de son bureau plus exactement. Elle avait les sourcils froncés et pensait indéniablement qu'en restant assise toute la journée dans la même position, elle allait forcément finir par trouver l'inspiration. Elle était en pleine écriture d'un roman pour enfant, du moins c'est ce qu'elle aimait se dire. Elle n'avait encore écrit aucunes pages et avait le terrible syndrome de la page blanche. Une chose étant plutôt positive, elle avait tout de même trouvé le titre de sa prochaine oeuvre littéraire. Le titre serrait Summer Falls, et bien qu'elle n'arrivait pas à mettre sur papiers ses idées d'écrit, elle savait néanmoins de quoi allait parler son livre. Faisant claquer ses ongles remplis de vernis sur son bureau, elle finit le thé qu'elle s'était préparé au moins deux heures plus tôt, tout en lâchant une grimace de dégoût. « Rory on a plus de thé ! Va en chercher à l'épicerie du coin de rue ! » La rouquine avait parlé assez fort afin que son mari l'entende. Cependant aucunes réponses ne lui vint et aussitôt la jeune mariée se souvint que l'homme Pond était de service à l'hôpital en cette journée. Soupirant alors de manière exaspérée, elle se leva de sa chaise puis elle attrapa son sac et sortit de chez elle. Peut-être que le fait de marcher un peu lui ferait venir l'inspiration pour son roman et ainsi elle pourrait enfin mettre ses idées par écrit et publier ce foutu livre. Enfin elle n'espérait pas trop, la fin d'après-midi était déjà là et Amy avait l'impression qu'il était déjà très tard, et aussitôt la fatigue l'envahie.

Marchant plusieurs mètres, si ce n'était des kilomètres, la jeune femme Williams arriva aux alentours de Big Ben. L'air perplexe face à l'obscurité de cette fin d'après-midi, elle leva son regard vers le ciel et le trouva instantanément noir et peu rassurant. Alors qu'elle continua de regarder le ciel, elle ne s'arrêta pas dans sa marche et fut horrifiée lorsqu'un bruit strident parvint jusqu'à ses oreilles. Grimaçant, elle sursauta en voyant l'éclair violet éclater au sol et provoquer une traînée de lignes violettes qui se propageaient partout sur le bitume. La rouquine semblait sonné, son sens de l'orientation et de l'équilibre étaient fortement touchés et l'évènement avait eu lieu à seulement quelques pas d'elle. Elle posa ses deux mains sur ses oreilles en grimaçant et s'adressant plus à elle même qu'autre chose, elle déglutit « Mais qu'est-ce qu'il ce passe ? » Laissant son regard vert parcourir les environs, Amy savait que si le Docteur avait était avec elle, il aurait probablement eu le réflexe d'examiner attentivement les lieux avec son tournevis sonique.

Néanmoins intriguée, Amy secoua négativement la tête, comme pour se remettre les idées en place, elle recula de plusieurs pas et stoïque, elle laissa travailler son esprit afin de trouver une solution. Si le Docteur était à sa place, qu'aurait-il fait ? Est-ce que cet éclair pouvait être une réelle forme de menace ? Est-ce que cet éclair été tombé à plusieurs endroits différents sur le globe terrestre ? Rory avait-il était touché ? Est-ce qu'il allait bien ? De nombreuses questions fusèrent dans l'esprit d'Amy, elle redressa finalement la tête et même si elle était totalement terrifiée de ne pas savoir ce que c'était et d'être dans l'ignorance totale, elle adopta un air impassible et indéchiffrable qui lui donna des airs de femme sûre d'elle et connaisseuse de cause. Elle balaya instantanément les alentours du regard et aperçut plusieurs personnes qui était dans le même cas qu'elle. Ils ne savaient absolument pas ce qu'il se passait et bien que l'inconnu pouvait être fascinant, une petite voix dans la tête d'Amy lui disait que cet inconnu là qui venait de s'écraser sur la Terre dans un cri strident, n'allait certainement pas être fascinant.

__________________________
This is not how we roll, and you know it. What's happened to you, Doctor ? When did killing someone become an option ?
ARE YOU MISTER GRUMPY FACE TODAY ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: "Geronimo"; Alys, Mark, Amelia, Triskell.   Dim 1 Déc 2013 - 21:57

Morgana était entrain de râler, elle faisait tout son possible pour changer la destination inscrite sur le panneau de configuration du vaisseau, cependant Edwin n’en faisait qu’à sa tête et refusait d’écouter la sorcière. Son envie d’évasion venait d’être stoppée par un TARDIS capricieux qui voulait aller voir ce qui clochait sur Terre. Il y avait des ennuis, c’est ce qu’elle pouvait voir sur le panneau de contrôle. D’ordinaire, elle serait passée à côté d’une information pareille, cependant ce n’était pas dans la conception d’Edwin, qui avait changé la destination de son propre chef. Ah ce que ces initiatives pouvaient ennuyer la Time Lady. Malheureusement il lui était impossible de changer la destination entrée, dommage pour elle.

Lorsqu’elle ouvrit la porte, la première chose qu’elle aperçu, s’était toutes les personnes entrain de courir dans tous les sens. Un instant, elle hésita à sortir, elle n’avait absolument pas envie de se faire bousculer par toutes les personnes qui étaient entrain de fuir quelque chose. Bizarrement, ce qui faisait généralement fuir les autres, amuse énormément Morgana. Pour cette unique raison, la Time Lady décida d’aller voir ce qui pouvait bien agiter toute la population. Ses yeux cherchant le moindre élément montrant que quelque chose n’était pas normal. Lorsqu’elle l’aperçu, la première chose qu’elle se dit fut qu’elle avait eut raison de suivre Edwin pour une fois.

Des éclaires mauves venaient de s’abattre sur la Terre, laissant derrière eux une trainée de la même couleur. Voila qui intriguait énormément la Sorcière, si on pouvait se permettre de la nommer ainsi. Qu’est-ce que cela pouvait bien être ? La brune voulait le découvrir. Non pas pour aider les gens, mais plutôt pour satisfaire sa soif de curiosité, découvrir ce qui terrorisait les gens pour s’en resservir plus tard, voila ce qu’elle voulait faire.
Une fois assez proche, Morgana se sentit mal, sa main se porta à sa tête, elle ferma ses yeux et chercha d’où ce malaise pouvait provenir. Il serait logique que sa vienne de l’extérieur, et de cette chose violette.

>>C’est magnifique. Fut les seules paroles de la jeune femme brune.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: "Geronimo"; Alys, Mark, Amelia, Triskell.   Lun 2 Déc 2013 - 0:15


“ Geronimo.

L'espace se fissure, les temps s'éloignent et se rejoignent. Les éclairs semblent permanent, figés dans cet état perpétuel. La lueur vous éclaire et vous éblouit. Vous observez l'onde de choc qui couche l'herbe verte en bas de Big ben. La multitude de fibres électriques se forme et se déforme, commençant à bouger, se regroupant et se scindant en deux arcs, ouvrant une brèche vers un environnement bien différent de Londres.

Alors qu'un silence pesant c'était installé, que les autres Daleks s'étaient éloignés, vous entendez des tirs de lasers, des explosions au son étrange et métallique, mécanique. Au delà de la brèche vous distinguez un monde en ruine, dans la pénombre, le feu et la souffrance. Ses paturages rouges ne sont plus et un groupe de quelques Time Lords en tenu de combat traversent la faille, arme au poing, persuadés que c'est encore une ruse des Daleks durant cette interminable Guerre du Temps. L'enfer débarque sur Terre et il vous faudra vous défendre!

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: "Geronimo"; Alys, Mark, Amelia, Triskell.   Jeu 5 Déc 2013 - 16:54

Ça c'était énorme ! Et définitivement alien ! Pile une histoire pour elle. Son patron allait être fou. Voilà ce que pensa Alys, surexcitée, en sautant sur place. Il fallait qu'elle prenne des notes. Non, des photos avec son téléphone portable. Elle ressortit donc ledit portable de sa poche et mitrailla les éclairs, non sans regarder autour d'elle. Elle ne craignait pas les regards des gens : la moitié d'entre eux étaient en panique, l'autre moitié complètement sonné. Et puis elle faisait son job... et puis quoi, 80% des terriens du 21ème faisaient ça quand ils voyaient un truc étrange. Non, elle regardait surtout autour d'elle parce qu'il y avait des foutus Daleks qui se baladaient dans le coin. Ses boites de conserves lui foutait vraiment les jetons et elle pensa pendant une seconde que si c'était eux qui avaient fait ça, alors personne sur Terre n'était en sécurité. Elle allait composer le numéro de l'homme avec qui elle était en communication ultérieurement quand une brèche s'ouvrit en lieu et place de là où l'éclair avait frappé, ouvrant sur un monde à l'herbe rouge et aux soldats prêts à en découdre.

« Une brèche spatio-temporelle », s'exclama-t-elle comme une gamine le jour de noël. « C'est une foutue brèche spatio-temporelle !!!! » Okay, elle s'excitait un peu trop, mais même si elle avait elle-même voyagé dans le temps, c'était la première fois qu'elle voyait une VRAIE brèche spatio-temporelle.

« Et merde ! », s'exclama-t-elle en allant se planquer derrière une voiture, réalisant que les nouveaux venus et les daleks tiraient à vu, sans faire grand cas des humains présents. Elle vit plusieurs personnes toujours immobiles, sous le choc ou autre chose, allez comprendre, mais la jeune femme ne se permit pas le temps de débattre intérieurement sur le sujet. Elle se redressa d'un bond, interpellant quelques personnes. « Hey, bande de touristes ! Vous comptez rester là toute la journée à regarder le spectacle ou sauver vos fesses ? » Un rayon laser fusa au-dessus de sa tête et la jeune femme sentit une odeur de brulé alors qu'elle se baissait à nouveau. En panique, elle examina ses cheveux et constata avec soulagement que non, ça n'était pas elle qui sentait le cochon grillé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: "Geronimo"; Alys, Mark, Amelia, Triskell.   Lun 9 Déc 2013 - 0:16


“ Geronimo.

Le Temps s'efface et se remplace, il apparaît et disparaît. Il se mêle à l'espace qui s'en imprègne. Les éclairs se font de plus en plus nombreux dans le ciel, cette lueur qui masque le ciel et teinte chaque chose d'une couleur violette étrange. Au delà d'un périmètre relativement large, vous remarquez que le temps est défaillant. Certains oiseaux semblent voler au ralentit alors que des voitures aux chauffeurs déjà bien paniqué vous paraissent rouler à une vitesse loin d'être raisonnable. Des gens qui observent la scène de loin bouge, bouge, et bouge encore, effectuant le même mouvement plusieurs fois avant de poursuivre, comme coincés dans une boucle temporelle instable. Tout se détraque, tout s'étiole. Les Temps se mêlent.

Les Daleks venaient de descendre du ciel, rejoignant la faille. Revoir tout ces soldats semblaient les avoir affolés et ils tiraient dans le tas, les lasers fusant en tout sens. Dans l'autre sens c'était pareil, ces Seigneurs du Temps tout droit sortit de la guerre du Temps n'étaient pas surpris de trouver des Daleks derrière ce portail et ils tiraient sur eux aussi. Les lasers fusaient en tout sens, sans vraiment s'inquiéter de qui allait être toucher. Autour de la brèche, autour de cet échange dangereux, tout était dévasté, la place auparavant verte et agréable s'était changée en champ de bataille et personne n'était plus à l'abris.

Une sphère lumineuse fut lancée vers des voitures, certaines avec encore des passagers à l’intérieur. La lumière se répandit comme un flash alors que le Time lords qui l'avait lancé visait le groupe de Daleks avec un petit laser. Quand la lumière se dissipa, les voitures s'étaient élevées dans les airs, insoumises aux lois de la pesanteur, flottant simplement. Une pression sur un bouton et les véhicules furent projeté sur les Daleks, créant une formidable explosion, des débris de métal et autre morceau de voitures retombant du ciel, enflammées. Il ne faudrait pas longtemps avant que les Time lords s'en prennent aux humains...


[Le tour recommence à Alys, n'oubliez pas que c'est maximum 300 mots par rp ^^]

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: "Geronimo"; Alys, Mark, Amelia, Triskell.   Lun 9 Déc 2013 - 21:50

Que n'aurait pas donné Alys pour que Jame soit là pour la protéger... Mais Jame était dans un autre espace temps et elle était seule et aucune prière au monde ne le ferait apparaître, pas même à travers les failles qui se trouvaient devant ses yeux.

La voiture derrière laquelle la brunette se trouvait s'envola soudainement, la laissant proie sans protection face aux deux rangs armés qui s'affrontaient en toute inconscience du monde autour. « Merde ! », lâcha-t-elle encore en regardant son ancienne protection aller s'écraser sur un groupe de Daleks explosant sous l'impact. Elle se redressa donc, courant le plus loin possible de l'affrontement, le cœur battant à tout rompre, dépassant une mère et son enfant qui avaient pris la même direction. Elle freina sec en passant devant la vitrine d'un magasin et commença à dodeliner de la tête, pesant intérieurement le pour du contre. Pas de temps pour la morale, des vies sont en jeu ! La sienne y comprit, alors se mettre à l'abri était une priorité.

Se saisissant d'un débris de voiture qui traînait à proximité, elle le souleva avec une facilité déconcertante. L'adrénaline avait vraiment des effets surprenants. De toutes ses forces, elle le jeta dans la vitrine, qui se fendit sans se briser totalement. « Hey ! », interpella-t-elle la mère et l'enfant. « Venez là ! » Elle termina d'ouvrir le passage de son pied, avant d'aider la femme et son fils à entrer. « Trouvez la porte de derrière et courrez le plus loin possible », leur intima-t-elle, alors que d'autres humains les avaient suivis. Leur cachette ne resterait pas sûre très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: "Geronimo"; Alys, Mark, Amelia, Triskell.   Dim 15 Déc 2013 - 17:52

Plus le temps passait et plus les événements étaient entrain de dégénérer, ce qui n'était pas pour déplaire à Morgana. Impassible, la jeune femme, regardait la scène qui se déroulait sous ses yeux. Voir ses éclaires violet traverser le ciel d'un coup, sans prévenir quelqu'un, avait quelque chose d’envoûtant. Intérieurement, la Time-Lady aurait voulu que ça ne s'arrête jamais, tellement elle trouvait la scène magnifique.

Les éclaires avaient fait place dans un premier temps à des Daleks, ces boites de conserves de l'espace. Un mince sourire s'étira sur les lèvres de la brune, avant qu'elle décide de faire un pas vers eux pour aller les battre. Elle savait qu'elle n'avait aucunes chance, seule contre eux, pourtant son caractère combatif la poussait à les battre. Cependant, un incident la fit stopper. Sous ses yeux, des gens vêtu de rouges, des reliques qu'elle ne pensait plus croiser. Ces ancêtres, vestiges des temps glorieux de la planète Gallifrey, se dressaient devant elle.

Étrangement, la Time Lady ne savait pas quoi faire. Au fond d'elle, elle avait cultiver une énorme rancœur à l'égard de ce peuple qui l'avait longtemps oubliée au fond d'une cellule. Un bref instant, Morgana hésita, se demandant ce qu'elle pourrait bien dire à ses paires une fois qu'elle se retrouverait face à eux. Cependant, alors qu'elle venait de faire un pas en leur direction, elle vit qu'ils étaient beaucoup plus intéressés par la présence des Daleks.

>>Pauvres vieux fou, ça ne sert à rien. Lâcha Morgana, plus pour elle, sachant que les Time-Lords n'avaient rien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: "Geronimo"; Alys, Mark, Amelia, Triskell.   Dim 15 Déc 2013 - 22:34


“ Geronimo.

Le ciel venait de s'assombrir, le piège se refermait et le monde s'écroulait. Des Daleks parlaient dans le ciel, ils disaient que le problème avait été résolu. Quel problème? Peu importe. De nouveaux éclairs fendirent le ciel, l'un d'eux frappant à l'exact point où le portail s'était ouvert, à l'exact point où le précédent éclair était tombé. L'impact avait été violent, il avait fait trembler le sol et à cet impact, l'énergie s'accumula, encore et encore. Une masse se dessina, lumineuse, douce... puis elle éclata. De masse elle devint sphère et de sphère elle devint dôme. A son contact, chaque chose se détruisait, comme désintégrée, comme soufflée par la déflagration. Le portail avait disparut, les Time Lords autant que les Daleks avec eux venaient d'être happés par le mur d'énergie. Il ne restait plus qu'une chose à faire alors que le dôme commençait à détruire Big Ben dans un son de cloche assourdissant et que des Daleks descendaient en masse du ciel pour tuer encore et encore: fuir.

EXTERMINATE!

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: "Geronimo"; Alys, Mark, Amelia, Triskell.   

Revenir en haut Aller en bas

"Geronimo"; Alys, Mark, Amelia, Triskell.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• THE SILENCE HAS FALLEN • :: trash & co' :: archives RPG. :: Happy anniversery Doctor Who! :: The day of the Doctor. :: Rp; The day of the Doctor.-