TOP
SHOW



 
MERCI DE NOUS AVERTIR DE VOS PRÉSENTATIONS TERMINÉES DANS CE TOPIC.
BIENVENUE Invité !
FORUM RPG BASÉ SUR LA SÉRIE DOCTOR WHO.
REJOINS-NOUS VITE SUR LE TOP SITE DU FORUM !

Partagez | .
 

 En hiver, la neige n'est pas la seule à tomber. [ Cardiff - 2013 ] [ Pv. Gwen Cooper]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: En hiver, la neige n'est pas la seule à tomber. [ Cardiff - 2013 ] [ Pv. Gwen Cooper]   Lun 30 Déc 2013 - 21:51




Actionner la manette de droite, appuyer sur le bouton rouge, tourner trois fois les engrenages, tirer sur le levier jusqu'à ce qu'il grince, entrer les coordonnées, appuyer de nouveau sur le bouton rouge, encore une fois, remettre le levier à sa place et att...

Une explosion retentit dans le TARDIS sphérique. Les voyants s'affolaient et clignotaient à tout va. Une fumée verdâtre s'éleva du conduit principal et se propagea à travers la pièce. Aux commandes, une jeune Time Lady inexpérimentée. Qui suffoquait, accessoirement. Elle eut rapidement le reflex de se baisser pour être momentanément hors de portée de la fumée et prit une grande inspiration avant de se relever. Les yeux fermés, elle sauta au hasard et une plate-forme la recueillit in extremis. Elle lévita jusqu'à un espace enfumé et la blonde toussa de plus belle, avant d'appuyer sur un gros bouton noir.

« Atterrissage d'urgence demandé. »

La machine s'ébranla et trembla violemment. Pandora chuta de sa plate-forme et atterrit sur un sol étrangement cotonneux.  Elle rampa du mieux qu'elle put jusqu'à la porte, donna plusieurs coup de coude dedans pour que celle-ci s'ouvre, et sortit alors qu'une voix mécanique s'élevait.

« Atterrissage d'urgence effectué. »

La demoiselle grommela .

« Ça, je l'avais remarqué. »

Vexée, TARDIS referma la porte d'un coup sec. Pandora soupira. Elle leva les yeux pour définir où elle était arrivée.



Planète Terre - Année 2013, 16 décembre – Pays de Galle, Cardiff.


La neige tombait sur la plus grande ville du Pays de Galle et se déposait en couche supplémentaire sur celle qui gisait déjà sur le bitume. C'était une rue piétonne, marchande à priori. Il y avait beaucoup de personne qui se promenaient, d'autres sortaient petit à petit des boutiques de chaque côté de la rue. La nuit tombait, et elles allaient bientôt fermer. L'air était froid, tous se pelotonnaient dans d'épais manteaux qui semblaient ô combien agréable aux yeux de Pandora... Elle n'avait pas prévu d'arriver en hiver. Elle n'avait même pas prévu d'arriver à Cardiff. Et la porte du TARDIS était bloquée, elle ne pouvait donc pas aller se changer. C'était donc vêtue d'un pantalon de smoking gris et d'un chemisier blanc à jabot qu'elle allait s'aventurer dans la ville...

Reprenant rapidement ses esprits, elle se releva et épousseta d'un geste léger les résidus neigeux de ses vêtements avant qu'ils ne se changent en eau. Elle se retourna vers le TARDIS, qui avait déjà acquis sa forme camouflée, une banale cabine téléphonique hors d'usage, dont le combiné se balançait en grinçant au bout de son câble. Elle comptait demander son chemin à des passants, pour au moins savoir où elle se situait et à quelle époque, mais évidement, la chose aurait parut... étrange. Alors qu'elle s'apprêtait à héler un passant, Pandora aperçut, sur la vitrine suivante, une affiche pour un concert, indiquant le nom de la ville, et la date. Cardiff, Cardiff... Elle n'en avait jamais entendu parler. Sa seule expérience terrestre remontait à son premier vol, et elle ne savait toujours pas piloter la machine spatio-temporelle.

Mais elle savait cependant pourquoi elle était là.

Il y a quelques jours de cela, le TARDIS avait détecté des traces de la ligne temporelle de son frère, à différent endroits dans l'univers. Jusqu'à ce jour, elle n'avait rien trouvé sur lui dans les différents lieux. Mais les détecteurs lui avaient révélés la présence d'une feuille de papier psychique, du moins un bout d'une feuille, qui semblait porter la marque de son frère jumeau. Elle s'était immédiatement lancée à sa poursuite. Et la voilà à Cardiff, en plein hiver. Pandora espérait n'avoir pas atterrit trop loin de la « preuve ». Et effectivement, elle n'en était pas loin. Un square bordait la rue. Seuls quelques couples ou familles s'y promenaient, en prenant bien soin d'éviter les sans-abris qui y résidait. Parmi les flocons virevoltait un bout de papier qui s'apparentait à du parchemin.  

La jeune Time Lady ne l'avait pas encore remarqué, mais ses pas la conduisait au square. Ayant trouvé un peu d'argent terriens dans ses poches, elle était aussi aller s'acheter une veste d'allure masculine. Ce n'était pas ce qu'il y avait de plus chaud, mais c'était tout ce qu'elle avait pu s'offrir. Alors qu'elle rêvassait et pensait à sa famille, elle bouscula une jeune femme aux cheveux bruns et aux yeux clairs. Elle prit le temps de s'excuser auprès d'elle puis reprit tranquillement son chemin, sans s’apercevoir que la femme qu'elle venait de croiser prenait la même direction qu'elle, d'un pas assuré avec une expression de détermination collée au visage.

Pandora pénétra dans l'enceinte du petit parc.  Sous ses yeux, la feuille venait de s'écraser aux pieds d'un sans-abris.



Dernière édition par Pandora le Ven 3 Jan 2014 - 21:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: En hiver, la neige n'est pas la seule à tomber. [ Cardiff - 2013 ] [ Pv. Gwen Cooper]   Mar 31 Déc 2013 - 17:39

En hiver, la neige n'est pas la seule à tomber.
feat. Pandora




Il neigeait déjà depuis quelques jours. C'était rare de voir Cardiff couverte d'une telle neige et on croisait nombre d'habitants qui s'en plaignaient régulièrement. Gwen était de ceux-là, la neige ne faisait qu'encombrer les routes et ralentir la circulation. Le véhicule de Torchwood avait beau être équipé pour ce genre de temps, il était souvent lassant de devoir attendre derrière une autre voiture qui roulait à une lenteur presque inhumaine pour éviter un accident. De toute façon, elle ne prenait que rarement le véhicule de fonction et préférait sa propre voiture pour les missions en solitaire. C'était le cas par ailleurs, elle était chargée de récupérer un objet alien apparu sur les radars quelques jours plus tôt. Sans doute rien de bien dangereux, mais aucun artefact provenant d'un endroit étranger à la terre ne pouvait être laissé en liberté : il était impossible de savoir ce qui pourrait se passer avec n'importe quel objet bien qu'inoffensif de base dans les mains d'un être humain. Depuis une heure, elle suivait le déplacement de l'objet via son téléphone étant donné que sa communication avec le reste de l'équipe semblait avoir des interférences.

→ Satané oreillette qui ne marche jamais quand on en a besoin.  


Elle soupira et remercia la vendeuse à qui elle venait d'acheter un café brulant pour se réchauffer un peu et se consoler d'avoir passé une journée entière à courir après un objet inconnu seul. Elle était fatiguée, mais la Galloise se voyait mal revenir les mains vides auprès de ses collègues, alors qu'elle semblait proche de son but. Elle but une gorgée de son café en observant le plan affiché sur son téléphone. L'objet inconnu ou bien même peut-être la créature, car ils n'étaient pas sûrs que ce ne soit qu'un artefact, semblait s'être stoppé non loin de la rue où elle était. Quelques autres gorgées irritantes de son café passées, elle se dirigea vers le lieu indiqué en essayant vainement de reprendre contact avec l'équipe. La Galloise pesta contre l'appareil en supposant qu'ils étaient sans doute également occupés à leur manière. Elle abandonna et préféra se concentrer sur l'objet plutôt que perdre davantage de temps à essayer de les joindre, car le problème de transmission ne venait pas d'elle. Gwen marcha péniblement jusqu'à une rue marchande bien plus dégagée que la précédente pour son plus grand bonheur, elle secoua légèrement ses bottes et pénétra dans l'allée en fixant avec attention le point rouge clignotant périodiquement sur l'écran de son portable. Elle n'aimait vraiment pas l'hiver, excepté quand elle avait le temps de faire découvrir à sa fille la magie de l'hiver en faisant des bonhommes de neiges. Elle écarta d'un geste une mèche de cheveux gênante quand elle remarqua le nouveau déplacement de l'objet : il se situait maintenant dans un petit square non loin de là. Elle se pelotonna un peu plus à sa veste et se dirigea vers son but qu'elle espérait être finale cette fois-ci. Sur le chemin et un peu trop focalisée sur son téléphone à cause de l'obscurité qui se faisait de plus en plus présent, la Galloise percuta par inadvertance une jeune fille. Gwen posa son regard sur elle pendant quelques secondes à cause de sa tenue : une simple veste trop masculine pour la blonde et il fallait avouer que ce n'était pas courant de voir une fille de cet âge se balader avec une chemise à jabot. La brune leva sa main pour rendre cette bousculade sans importance quand l'inconnu s'excusa. Après tout, cela arrivait à tout le monde d'être perdu dans ces pensées et Gwen était loin d'être innocente pour ce qui venait de se passer. La Galloise avait toujours été tête en l'air de bien des façons et ne se permettait que rarement de reprocher aux autres leurs propres maladresses. Une fois la demoiselle disparue, Gwen s'accorda une légère pause en remarquant un message impromptu de son époux. Elle se mordit légèrement la lèvre inférieure en sachant pertinemment que Rhys devait lui reprocher son retard de déjà environ deux heures, Gwen avait déjà fauté la semaine dernière en oubliant la réunion entre les parents et les professeurs de sa petite fille et Rhys avait toujours le don de lui faire remarquer ses retards ou ses absences à répétition. Pourtant, la brune se voyait clairement mal reprendre une simple vie comme n'importe qui oubliant la chasse aux aliens et toutes les merveilles (et horreurs) que lui réservaient encore son travail. Elle soupira et reprit sa route vers le square déterminée à en finir avec cette foutue mission et rentrée enfin chez elle pour profiter de sa famille en discutant avec son mari autour d'un plat de lasagne ou en racontant une jolie histoire à son adorable Anwen. Il n'y avait plus grand monde dans près du square à cette heure à cause de la neige ambiante. Gwen s'en ravit d'avance heureuse de ne pas avoir à retconer les possibles témoins d'un phénomène surnaturel. Le point semblait s'arrêter sur un simple sans-abri que la Galloise dévisagea pendant quelques secondes avant de remarquer un morceau de feuille à ses pieds. Avant que celui-ci ne fasse un seul geste, elle attrapa la simple feuille qui semblait être l'objet après lequel elle avait passé sa journée à courir : pas d'extraterrestres donc. La feuille avait sans doute volé longuement dans tout Cardiff avant d'atterrir ici. La Galloise se retint de grogner contre l'objet en remarquant la jeune fille à jabot qu'elle avait croisée plus tôt l'observer. Le sans domicile fixe avait préféré quant à lui partir, sans doute effrayer par la satisfaction de Gwen devant un bout de papier. Méfiante à cause de la jeune fille, la brune fronça légèrement les sourcils avant de lancer d'un ton plus détendu.

→ Il commence à se faire tard, vous ne devriez pas rester dehors avec un froid pareil.


La Galloise avait prononcé ces mots d'une manière détachée et avenante espérant que l'inconnue se désintéresse d'elle et ne lui pose pas de question. Si ce n'était pas le cas, Gwen n'était même pas sûre d'y prêter attention au final. Après, cette blonde ne serait simplement qu'une inconnue de plus à avoir rencontré quelqu'un de bizarre : pas de besoin de retcon donc. Remarque... la tenue restait peu banale pour une fille ayant la vingtaine.
To be continued ...



(c) Flashmarmotte


Dernière édition par Gwen Cooper le Ven 28 Fév 2014 - 11:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: En hiver, la neige n'est pas la seule à tomber. [ Cardiff - 2013 ] [ Pv. Gwen Cooper]   Ven 3 Jan 2014 - 23:25




La neige s'arrêtait doucement de tomber. Autour d'elle, Pandora vit les humains quitter un à un le cocon du parc pour progressivement rentrer chez eux. Elle n'y prêta cependant pas longtemps attention. A quelques pas d'elle se tenait le sans-abris, avachi sur un vieux banc dont la peinture s'écaillait depuis des années déjà. Il l'a regardait d'un air méfiant et serrait ses rares biens contre lui.  C'est à ses pieds que se trouvait l'objet des pérégrinations de la Time Lady. Le petit bout de papier était là, coincé sous un minuscule tas de neige, son coin libre s'agitant sous le souffle du vent. C'est alors qu'elle remarqua un détail, à peine perceptible mais qui avait attiré son regard comme un aimant. Sur le coin déchiré qui se mouvait au bon vouloir du vente était tracée à l'encre une petite fleur de lys, dont la couleur disparaissait dans la neige.

Elle eut un coup au cœur. La fleur de lys était celle qu'ils préféraient, elle et son frère jumeau. Elle en était à présent certaine. Ce morceau de papier psychique était un indice que son frère lui avait laissé. C'était grâce à lui qu'elle allait pouvoir le retrouver. A moins qu'elle ne soit trop optimiste.. La Time Lady allait s'en approcher quand une femme lui passa sous le nez, attrapa le bout de parchemin et le brandit devant ses yeux, comme si elle venait de trouver l'objet qui allait faire sa richesse. Le vieil homme se dit pour la première fois qu'il avait trouvé une personne bien moins saine d'esprit que lui.

Pandora reconnut rapidement la jeune femme. Cheveux bruns, taille moyenne. C'était celle qu'elle avait bousculé quelques minutes avant. Surprise qu'elle soit dans ce parc, et qu'elle se soit saisit de l'objet qu'elle recherchait, resta quelques secondes immobile. Le sans domicile fixe, persuadé à présent qu'il se tramait ici quelque chose de pas net du tout, rassembla ses affaires en quatrième vitesse et fila à l'autre bout du parc en claudiquant. C'est alors que la brunette sortit Pandora de sa rêverie.

« Il commence à se faire tard, vous ne devriez pas rester dehors avec un froid pareil. »

La Time Lady ne sursauta pas. Le ton était calme, presque plat. Par reflex à l'évocation du froid ambiant, Pandora resserra sa veste autour d'elle. Cependant, la blondinette s’aperçut que la femme l'incitait à s'en aller, à ne pas se mêler des affaires d'autres personnes. Elle sourit intérieurement, mais garda un visage impassible. C'était ses affaires. Quittant un instant le bout de papier des yeux pour fixer la jeune femme, elle lui sourit.

« Certes, il fait froid à cette période de l'année et ce n'est pas très agréable. Veuillez m'excuser mais, cette remarque serait aussi à prendre en compte de votre part. »

Pandora avait parler clairement, avec l'intention de ne pas brusquer la jeune femme. Peut-être pensait-elle que ce n'était encore qu'une enfant, qui venait tout juste de passer le cap de l'âge adulte. En un sens, c'était vrai. Mais la Time Lady avait vécu plus longtemps que n'importe quel être humain à cette heure. Elle sourit une nouvelle fois à la jeune femme, mais avec une once de dureté dans le regard. Toutes deux semblaient convoiter l'objet qui était, pour l'instant, dans les mains de la mauvaise personne aux yeux de la blonde.

« Cependant, vous êtes en possession de quelque chose que je souhaiterais récupérer. ( Elle lança un regard au bout de papier froissé dans la main serré de la brune. ) Accepteriez vous de vous en séparer à mon profit ? C'est vraiment important. »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: En hiver, la neige n'est pas la seule à tomber. [ Cardiff - 2013 ] [ Pv. Gwen Cooper]   Jeu 9 Jan 2014 - 15:43

En hiver, la neige n'est pas la seule à tomber.
feat. Pandora




Gwen garda son regard concentré sur l'inconnue avec assurance et aisance, ce n'était pas son genre de craindre une inconnue croisée dans un parc. Le temps frais glaçait son souffle laissant une légère vapeur blanche l'accompagner à chaque expiration. La chute de neige était pourtant beaucoup moins dense, il ne restait plus que quelques flocons à tomber sur le sol blanc du parc et plus une âme ne résidait en ce lieu, mis à par la Galloise et l'étrangère. Gwen pensa vaguement que son interlocutrice devait bien avoir froid sous un tel temps très peu habituel pour ma région. Quelques minutes s'écoulèrent entre sa prise de parole et celle de l'inconnue qui semblait décidée à ne pas s'en aller comme le souhaitait l'agent de Torchwood. La jeune femme remarqua alors l'intérêt étrange que la jeune fille à jabot semblait porte à l'objet de sa mission avant que celle-ci ne prenne la parole à son tour pour simplement lui retourner le conseil au mécontentement la brune. Il ne semblait pas si facile de se débarrasser de cette fille trop intéressée par ce simple bout de papier pour être quelqu'un de lambda, mais la blonde semblait ne pas être une grande menace... Du moins immédiate. Gwen se crispa légèrement en remarquant l'écart entre le sourire doux de celle-ci et son regard qui laissait entrevoir une certaine froideur. Il était clair maintenant pour la brune que cette fille savait ce qu'était cette feuille contrairement à elle. Cependant, ce n'était pas vraiment le genre de la maison de donner à une inconnue au look fantasque l'objectif de sa mission sans poser la moindre résistance ou même question. Elle resserra sa prise sur le bout de papier de sa main gauche et saisit la crosse de son pistolet de l'autre prête à dégainer en cas d'hostilité de l'inconnu. Gwen tenta tout de même de sourire amicalement devant la jeune pour ne pas non plus sembler hostile de son côté.

→ Pourquoi voulez-vous ce petit de papier ? Si c'est simplement pour écrire un mot, attendez demain et vous en trouverez dans n'importe quelle papeterie. Il y en a d'ailleurs une à deux rues d'ici.


La Galloise assura son emprise sur son arme de fonction tout en la gardant dans son dos pour ne pas effrayer plus que de raison l'inconnue. Enfin... Cette drôle de fille au jabot pouvait tout à fait être un alien qui s'apprêtait à se jeter sur sa gorge. Après tout, de nombreux extraterrestres avaient des formes humaines comme par exemple le docteur qu'elle avait aperçue à travers un écran ou bien les nostrovites et... Pitié que ce ne soit pas des nostrovites, pour l'amour de Dieu. Gwen se souvenait encore de la catastrophe que ces aliens avaient causée à son mariage et même si elle en gardait personnellement à bon souvenir, la brune refusait de réitérer sa rencontre avec cette espèce déplaisante. Elle chassa cette vague de pensées et se concentra à nouveau sur l'obstacle entre elle et sa fin de journée. Gwen avait réellement passé la journée à courir après ce stupide bout de papier et refusait catégoriquement de le donner : qu'est-ce que Jack allait encore lui dire ? Comment expliquer d'ailleurs qu'elle ait donné l'objet alien à une inconnue sans raison ? C'est impensable. Elle observa encore quelques secondes la jeune fille avant de reprendre la parole d'une voix toujours amicale... Peut-être un peu plus méfiante.

→ Vous n'êtes pas d'ici, je me trompe ?


Déjà, la première chose était de savoir qui était cette fille et comment elle pouvait être au courant de l'existence de cet objet, il serait temps d'aviser après les choses à faire. Si c'est un alien ? Le plus logique serait de la ramener auprès de Jack, mais la dose de retcon serait plus approprier si c'est simplement une humaine simplement trop curieuse. Ce n'était pas vraiment un bon jour pour la Galloise et Rhys n'allait sans doute pas manquer de marmonner sur ses retards à répétition une fois chez elle. Jongler entre une vie de famille et Torchwood n'était une chose aisée, Gwen essayait pourtant de profiter des deux autant que possible. La Galloise toussa légèrement avant de reprendre une dernière fois la parole.

→ Je suppose d'ailleurs que vous n'êtes pas humaine...


Le plat de lasagne qui l'attendait chez elle semblait étrangement s'éloigner de plus en plus. Elle ne pouvait décemment pas laisser un alien se balader sur terre sans rien faire, alors que son travail est de s'assurer de la protection des humains contre les aliens : hors de question !
To be continued ...



(c) Flashmarmotte


Dernière édition par Gwen Cooper le Ven 28 Fév 2014 - 11:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: En hiver, la neige n'est pas la seule à tomber. [ Cardiff - 2013 ] [ Pv. Gwen Cooper]   Dim 12 Jan 2014 - 20:04




Pandora perçut le changement de pression qu’exerçait la Galloise sur le bout de papier, enfermé dans sa main. Méfiante. La Time Lady reconnut le même sourire qu'elle même avait esquissé auparavant se dessiner sur les lèvres de la brune.

« Pourquoi voulez-vous ce petit de papier ? Si c'est simplement pour écrire un mot, attendez demain et vous en trouverez dans n'importe quelle papeterie. Il y en a d'ailleurs une à deux rues d'ici. »

La prenait-elle vraiment pour une idiote ? Écrire un mot, quelle idée. La Time Lady sentait que la tension montait entre elles. Toutes deux voulaient intensément ce bout de papier. Pandora jugeait sa cause bien plus important que n'importe qu'elle autre, mais en y réfléchissant bien, peut-être que la Galloise aussi avait une bonne raison de vouloir ce papier.. Et puis, pour le moment, c'était elle qui était en position de force, non la Time Lady. La blonde devrait ruser...

« Je ne souhaite pas obtenir ce papier pour écrire un vulgaire message. Mais je pense que vous ne savez pas exactement ce qu'est ce papier, n'est-ce pas ? ( Pandora s'arrêta un instant afin de trouver les bons mots.) Ce bout de papier est, d'une certaine façon, lié à ma famille. Je pense qu'il comporte un indice sur le lieu où ils se trouvent, c'est pour cela que j'en ai besoin. »

Elle avait insisté sur les trois derniers mots. Il fallait que cette humaine comprenne qu'elle importance avait ce bout de papier psychique pour elle. La Galloise ne savait certainement pas à quoi il pouvait servir. Peut-être était-elle même un peu dérangée pour vouloir à ce point quelque chose. Cependant, la Time Lady n'aimant pas juger les gens aussi rapidement et avec si peu d'informations, elle effaça cette pensé de son esprit et réfléchit en vitesse.

Au cours des quelques voyages qu'elle avait déjà effectués, elle avait vaguement entendu parler de la Terre auprès d'autres habitants de l'univers. Elle avait déjà entendu qu'il existait quelques organisations sur la planète bleue ayant pour but de protéger les Hommes des extra-terrestres, de n'importe qu'elle façon. La blonde avait d'abord songer que ce pouvait être fort inutile, mais vu la facilité avec laquelle elle était parvenue sur Terre, elle se remit en question. Peut-être que la femme qui lui faisait face était membre d'une de ces organisations. Ce cheminement de pensé l'amena à croire que la femme devant elle n'était pas là par hasard, mais qu'elle travaillait. La Time Lady aurait peut-être dû s'inquiéter, mais, étant très loin d'avoir des désirs de guerre ou d'invasion, elle se sentait plus ou moins en sécurité.

« Vous n'êtes pas d'ici, je me trompe ? »

Cette réplique n'étonna pas Pandora. Il est vrai qu'on la considérait souvent comme une étrangère, surtout à cause des questions qu'elle posait, mais aussi à cause de ses tenues. Certaines personnes qualifiaient son style vestimentaire très classique d’extravagant. Elle répondit alors d'une voix calme et d'un ton très posé à la Galloise.

« Non, en effet. C'est la première fois que je visite cette région et ce pays. »

Pandora commença doucement à se méfier. La Galloise fut prise d'une quinte de toux mais poursuivit.

« Je suppose d'ailleurs que vous n'êtes pas humaine... »

Cette fois ci, la Time Lady fut réellement surprise. Ce n'était pas une chose que l'on disait comme ça  une parfaite inconnue. Suspicieuse, elle fronça momentanément les sourcils. Ses traits se détendirent aussi rapidement, il ne fallait en aucun cas qu'elle inquiète plus que nécessaire cette femme, qui semblait en savoir plus qu'elle ne le laissait paraître.

La Time Lady se décida finalement à jouer franc jeu. Elle était certaine à présent que la Galloise n'était pas étrangère aux phénomènes liés aux extra-terrestres. Pandora fixa son regard déterminé dans le sien, sans ciller.

« Et de mon côté je suppose que vous êtes liée d'une quelconque façon à ce qui peut être non humain.. »

Elle laissa le silence s'installer quelques secondes, jaugeant la Galloise.

« Je suis un seigneur du Temps. Une Time Lady, si vous préférez. Mais vous, qui êtes vous ?  Et pourquoi vous accrochez vous plus que de raison à ce pauvre bout de papier ?»


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: En hiver, la neige n'est pas la seule à tomber. [ Cardiff - 2013 ] [ Pv. Gwen Cooper]   Ven 24 Jan 2014 - 19:41

En hiver, la neige n'est pas la seule à tomber.
feat. Pandora




Gwen relâcha légèrement sa prise sur la crosse de son arme en écoutant son interlocutrice. Elle ne voulait pas effrayer cette jeune fille ou plutôt cet alien, mais la brune voulait également éviter de se retrouver en position de faiblesse. Le papier se froissait à force de rester entre la main moite de Gwen, les secondes semblaient défiler à une lenteur inhumaine pendant que la Galloise cherchait à savoir si oui ou non, il y avait quelque chose à craindre de cette étrangère à la terre. Cette blonde savait ce qu'était, bien sûr, ce papier au grand dam de Gwen qui se demandait encore pourquoi elle s'embêtait avec cette histoire. Par contre, la Galloise avait un doute quant à savoir si oui ou non ce papier avait réellement un lien avec la soi-disant famille de l'inconnue. Dans tous les cas, la brune le voulait tout autant que la blonde... Enfin non, elle devait simplement exécuter sa tâche et rentrer tranquillement chez elle pour profiter des siens. Ah pourquoi rien ne se passait jamais comme prévu quand on travaillait à Torchwood ?! La brune devait ramener ce foutu papier à Jack, mais si cette fille devait le récupérer pour retrouver sa famille disparue... C'était contre les principes de Gwen de l'en empêcher. Elle savait l'importance d'être auprès de sa famille et d'avoir ce besoin de savoir où ils se trouvent et de savoir s'ils sont à l'abri. Il était en tout cas tant de se présenter, la Galloise se détendit légèrement avant de répondre afin de détendre l'atmosphère pesante qui s'était installée entre elles. Elle garda tout de même la main dans son dos prêt à dégainer aux moindres soucis.

→ Je m'appelle Gwen Cooper. Je travaille pour Torchwood, une organisation qui a été crée dans le but deprotéger la terre des menaces... aliens. Ce bout de papier est extraterrestre et c'est donc mon devoir de le récupérer pour éviter qu'il tombe entre de mauvaises mains, qu'elles soient humaines ou aliens. Enfin mise à part votre... espèce, vous n'avez pas de nom ?


La brune essaya de paraître plus amicale pour baisser la vigilance de son interlocutrice. C'était une Time Lady... Jack lui en avait parlé d'un seigneur du temps et elle était d'ailleurs persuadée que le Docteur était le seul. Elle réprima une vague de méfiance pour conserver une aura sympathique : seigneur du temps ou pas, elle savait dans tous les cas ce qu'était foutu bout de papier et le devoir de Gwen était d'en apprendre le plus de sa part. Elle quitta le regard de la blonde seulement le temps d'un battement de cils cherchant la meilleure manière d'arborer l'utilité de ce bout de papier pour la personne l'ayant en sa possession. Bon... Le ramener tout simplement à Jack serait plus rapide, il devait sûrement savoir ce que c'était. Elle lâcha un léger soupir souligné par une buée blanche sortant de sa bouche, elle ne pouvait pa priver cette fille du moyend de retrouver sa famille. Le temps commençait à se rafraîchir à nouveau et cet alien allait mourir frigorifier dans cette tenue, sauf si son espèce supportait aisément ce genre de température. Dans tous les cas, la brune n'a pas tarder à se retrouver gêler sur place face au froid. Pour ne pas penser à la baisse de température, elle décida de reprendre la parole espérant clore la conversation peut-être plus rapidement. Elle ne pouvait même pas se réfugier dans un bar pour continuer lcette discussion tant qu'elle n'était pas certaine du pacifisme de la demoiselle alien. La brune songea à refuser à la prochaine lubie de Jack d'envoyer quelqu'un en mission avec des foutues oreillettes défectueuses. Elle continua de fixer l'inconnue en maintenant un léger sourire.

→ Je peux savoir comment ce bout de papier peut vous aider à retrouver votre famille. Et vous êtes certaines que c'est le leur ? Des bouts de papier comme ça, il doit y en avoir plusieurs dans l'espace.


Elle continua d'observer les moindres de gestes de la Time Lady, tout en effectuant quelques pressions sur le bout de papier. Pour le moment, la Galloise n'avait pas vraiment l'attention de donner l'objet convoité par la jeune fille. C'était étrange de penser que ce simple bout de papier puisse aider quelqu'un à retrouver la trace d'une famille surtout un papier vierge. Gwen se demanda s'il n'y avait pas d'écriture dissimuler, mais elle n'avait aucune lampe UV ou source de chaleur sous un ciel enneigé pour vérifier cette théorie. Les lumières des deux lampadaires qui éclairaient les deux jeunes filles clignotaient légèrement, elle soupira en appuyant de sa main gauche toujours en gardant le bout de papier en main sur son oreillette pour essayer de joindre quelqu'un à la base. Ce fut seulement quelques grésillements qui répondirent, la Galloise se demanda vaguement ce qui pouvait créer des interférences à la base en espérant tout de même qu'aucun problème ne frappait ses collègues. En tout cas, elle n'avait pas le temps d'essayer de passer un coup de fil pour avoir des nouvelles.
To be continued ...



(c) Flashmarmotte
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: En hiver, la neige n'est pas la seule à tomber. [ Cardiff - 2013 ] [ Pv. Gwen Cooper]   

Revenir en haut Aller en bas

En hiver, la neige n'est pas la seule à tomber. [ Cardiff - 2013 ] [ Pv. Gwen Cooper]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• THE SILENCE HAS FALLEN • :: trash & co' :: archives RPG.-