TOP
SHOW



 
MERCI DE NOUS AVERTIR DE VOS PRÉSENTATIONS TERMINÉES DANS CE TOPIC.
BIENVENUE Invité !
FORUM RPG BASÉ SUR LA SÉRIE DOCTOR WHO.
REJOINS-NOUS VITE SUR LE TOP SITE DU FORUM !

Partagez | .
 

 Cette tournée est pour moi, chef ! [ Cardiff, 2013 ] / The Writer & Emma Creed /

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




Traces de mon passage : 441
Mon arrivée : 12/11/2013
Localisation : Quelque part sur... Oh, ma chaise !

MessageSujet: Cette tournée est pour moi, chef ! [ Cardiff, 2013 ] / The Writer & Emma Creed /   Lun 13 Jan 2014 - 18:13





With The Writer & Emma Creed



Cette tournée est pour moi, chef !







Une journée de plus se terminait et une fois encore, ses recherches avaient abouties a une impasse. Ou dans une impasse. Ou n'aboutissaient a rien. Rayez les formules inutiles. Et pourtant, Marley était un bon enquêteur ! Mais rien a faire, à croire que ce capitaine trop voyant était experts dans la dissimulation la disparition. Secret défense, qu'ils disent. Secret mon cu-Hm... Quelque peu sur les nerfs de voir qu'il n'arrivait a rien, il posa son stylo et se frotta les yeux. Impossible de dire qu'est-ce qui l'énervait le plus : se savoir dans une impasse –C'est ça la bonne formule ! - ou que sont patron lui ai interdit de remettre les pieds au poste tant qu'il serait sur les nerfs. Mais trop d'inactivité tue l'inactivité, c'est bien connu. Et là, pour le coup, il débordait d'énergie qu'il ne pouvait qu'investir dans ses recherches qui... Enfin, vous avez compris le topo.

Au loin, une église sonna dix heure du soir. De son petit appartement a Cardiff, le policier pouvait entendre les jeunes de sorties qui se faisait des barathons et sentir toutes les effluves des restaurants alentours qui lui donnaient faim. Il voulait faire la sourde d'oreille a son ventre qui criait famine, mais rien a faire. Il n'avait que passer trop de temps enfermé dans sa petite pièce, le nez dans ses dossiers. Il devait prendre l'air. Se redressant alors, il attrapa sa veste et dévala les escaliers. Le vent frais lui mordit la peau mais il ne pu résister à l'envie d'inspirer une grande bouffée d'air. Commençant a marché, il salua les quelques commerçants qui le connaissaient de vu. En tant que flic, il n'avait pas souvent la foi de se faire a manger. Rien de mieux qu'un bon petit chinois, une pizza ou encore un camerounais.

Il flâna quelques longues minutes dans les rues, fumant une cigarette avant d'acheter un bouritos a une petite carriole de rue. Là, adossé à ce banc, le regard perdu sur l'eau – Quand était-il arrivé au port ? - il laissa son esprit divagué. Est-ce que son boss avait raison ? Est-ce qu'il était en train de devenir trop obsédé pour rester objectif ? Il passait son temps libre a faire des recherches sur ce fameux capitaine.... Mais qui dit qu'il existait au fond ? Marley secoua la tête et jeta le reste de son repas. Ca y est, il n'avait plus faim. Par contre, il avait soif.

- M'sieur l'officier ! Qu'est-ce que je vous sers ?
- Un double.


Le Camelott. Bar plutôt sympa dans lequel il avait passé la plupart de son temps libre lors de l'école de police. Et le patron ne l'avait pas oublié, quand Marley était dans le coin, les petits dilleurs fuyaient son bar. Bref, contrairement a beaucoup de propriétaire de bar de quartiers, il aimait avoir affaire à la police, tant que c'est en bon terme.

- C'est pour la maison !


Thème par Maguitte2008


__________________________
H E Y , G U E S S  W H A T ?


I don't need to be rescured anymore.


Dernière édition par Marley Alexander Jones le Sam 25 Jan 2014 - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://makethatdreamatruth.tumblr.com/
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: Cette tournée est pour moi, chef ! [ Cardiff, 2013 ] / The Writer & Emma Creed /   Mer 15 Jan 2014 - 15:19

Observatoire près de Cardiff dans la soirée …

Les astrologues arboraient de radieux sourires tout en répondant au question de enfant, tous dans la salle où les écrans montrait la vision produite par le télescope. Soudain une enfant ouvrit de grand yeux émerveillés et leva sa petite main. Un des astrologue, un vieux bonhomme barbu et bienveillant l’interrogea avec un petit sourire. Oui ? Dit il en lui faisant un signe du menton. Monsieur ? Les étoiles peuvent tomber du ciel ?  Demanda t-elle le plus innocemment du monde. Le chercheurs partit d'un grand éclat de rire avec un air amusé dans les yeux. Bien sur que non voyons ! Pourquoi dis tu cela ma petite ? Demanda t-il avec un sourire. Ben alors, c'est quoi ça ? Dit-elle en montrant l'écran du doigt. Quand l'équipe en blouse se retourna vers l'écran leurs yeux faillirent faire un tour dans l'estomac. Une boule de lumière avançait à grande vitesse et semblait suivre un chemin irrégulier. L'équipe commença à gesticuler vers les différent appareil avec un air surpris. Mais qu'elle est cette boule de lumière ?

Aller direction Arcadia ! Hurlai-je tout en manipulant les commande de mon héritage. Je fit une mani'p compliqué puis je sentit quelque chose de gluant sur ma main. Erk ! Du fluide organique ! Je ne veux pas savoir ce qui traîne dans les couloir de cette ferraille ! T'a intêret à arranger tout ça ! Dis-je ne me tenant au tableau de bord. Mes yeux se virent l'écran qui affichait plein de chose pas très cool … Le filtre de perception est HS ?! Oh ça c'est pas bon ! Dis-je en cherchant de quoi le réparer. De la fumée toxique commençait a venir du couloir. Évacuation de la fumée ! Marche pas ! Bon ferme les portes qui mène au couloir ! Les portes se fermèrent bloquant ainsi la fumé. Bon voyons voir …  Acardia devrait être situé ici ! Une alarme se fit entendre et une lumière rouge et vive commença à clignoter tout doucement même si avec le bruit elle semblait plutôt menacent. Collision imminente ?! Mais il n'a rien sur ma trajectoire … Oh ! Un anneau ! Il est beau cet anneau tiens !  Dis-je avec un grand sourire avant de me souvenir que l'arlarme était toujours active.

Les rue de ce quartier Cardiff était peu fréquenter en ce moment de la journée. Devant un café se trouvait un parc désert dont une partie était en travaux pour refaire les clôtures. Une femme et son enfant se préparais à entrer dans le parc quand un bruit étrange se fit entendre. La femme vit alors une boule de lumière foncer vers le sol et quand elle toucha le sol le parc fut illuminé dans un dong retentissant. La mère partit en vitesse avec son enfant pour prévenir quelqu'un de ce qui vient de ce passer sous ces yeux.  

C'est bien ma veine ! La terre ! Comment j'ai pu faire une erreur pareille ! Dis-je en me relevant. Je fis quelque pas vers la sortie en essayant de ne pas me prendre les pieds dans les trou du sol et sortit en ouvrant difficilement les porte rouillée. Quand je sortit je fut surpris de voir que je portais de nouveau vêtement. Au bruit caractéristique je me retournai brusquement et vit mon tardis se dématérialiser. Ah nan ! Reviens ! Dis-je en essayant de l'attraper. Trop tard. Je partit dépité et vit dans une rue un endroit plus attractif que les autre. Je pénétra dans l'immeuble et m'assit au comptoir. J'étais désespérer … J'avais perdu mon héritage !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: Cette tournée est pour moi, chef ! [ Cardiff, 2013 ] / The Writer & Emma Creed /   Jeu 16 Jan 2014 - 11:33

Qu’avait elle fait ? C’était le pire acte qu’un être humain pourrait faire envers un autre. Comment pourrait-elle se pardonner un jour. Qui le pourrait, d’ailleurs ? Emma déambulait à travers Londres, à vive allure. Toujours dans la même direction, tout droit, le plus loin possible de ce parking. Elle n’avait pas peur, mais c’était son appréhension qui montait. Comment les gens la verraient maintenant ? La seule solution est qu’ils ne devraient rien savoir, c’était une affaire entre cette agence et elle … Loin, partir loin, c’était son but. Car ils la retrouveraient surement si elle restait dans ce genre de ville. Un haut le cœur la prit soudain, quelque chose d’inattendu. Elle se laissa aller contre la façade d’un bâtiment et se laissa vomir. Elle ne rejeta rien d’organique au sens humain du terme, seulement de la pâte noirâtre. La matière à terre se contorsionna, avant de partir en fumée. Cette transformation avait pris quelques mois. Et qu’est ce qu’elle était devenue au final ? Un meurtrier ? Triste bilan de vie. Elle sentit son nouvel ami remuer en elle, émettant des gloussements. Désormais, la jeune femme avait l’habitude de ce genre de phénomène, ainsi elle n’en porta pas rigueur. Elle se contenta de se relever et d’inspirer à fond, sentant chaque particules d’air entrer dans ses poumons. Son symbiote était là, présent, et il lui transmettait tous les sentiments qu’elle avait besoin pour l’heure. Après tout, l’agent avait voulu la tuer, il n’avait récolté que ce qu’il avait semé. Et tous ses êtres humains qui pensaient être meilleurs qu’elle, ils étaient aveugles de leur propre bêtise.

Sa nouvelle vigueur lui permis de trouver la meilleur voie à suivre. Emma allait partir, laisser cet endroit, aller dans la forêt. C’était sa seule chance. Elle réajusta sa veste de cuir par-dessus sa chemise blanche, remit ses cheveux à peu près à leur bonne place. Son pantalon symbiotique n’avait quant à lui pas bouger. Il était toujours aussi parfait. Elle reprit sa marche infernale, elle ne devait pas s’arrêter, jamais. Le problème actuellement, c’est que la nuit était déjà présente, elle ne pourrait pas aller bien loin, surtout qu’elle ne connaissait pas les limites de Londres. Elle s’arrêta alors devant la devanture d’un bar. C’était là où elle allait passer la majeure partie de la nuit. Elle y entra et ne se soucia pas des personnes présentes. S’asseyant au bar, elle ordonna au barman :

- Servez-moi ce que vous avez de plus fort.

Ce dernier acquiesça et revient avec un verre d’un alcool orangé. Elle trempa les lèvres dedans et entama sa descente. Son corps était là, son esprit était déjà loin. Elle réprima une douleur à la main qui lui fit la crisper pendant quelques secondes. Le Symbiote ne semblait pas aimer ce qu’elle buvait. Et bien tant pis, il ferait ce qu’elle lui dirait, pour une fois. Sa peur s’était remplacée par de la rage. Ce soir, elle oublierait …
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Traces de mon passage : 441
Mon arrivée : 12/11/2013
Localisation : Quelque part sur... Oh, ma chaise !

MessageSujet: Re: Cette tournée est pour moi, chef ! [ Cardiff, 2013 ] / The Writer & Emma Creed /   Lun 27 Jan 2014 - 21:33





With The Writer & Emma Creed



Cette tournée est pour moi, chef !






Il y avait peu de monde dans ce bar. La musique était assez basse mais Marley l'entendait. une musique Latino, entraînante. Le policier souriait en dodelinant la tête, les yeux fermés tout en caressant le dessus de son verre de whisky. Assit au bar, il avait laisser tous ses soucis à la porte et commençait enfin à passer une bonne soirée. Pendant un petit quart d'heure, personne n'était rentré après lui. Il papotait avec le barman, McCoy. Un mec sympa, une cicatrice sur la joue - petit souvenir d'une enfance difficile - une voix enraillée et un verre qu'il ne cessait d'essuyer - une envie de le lustrer jusqu'à le faire disparaître peut-être - . A une table traînaient 4 jeunes gens, riant aux éclats des pitreries d'une cinquième personne. Marley les regardait avec un sourire en coin même s'il était quasiment sûr qu'ils n'avaient pas tous l'âge d'être ici. Mais il n'était pas en service, ils n'étaient pas en voiture - il les avaient entendu parlé -, donc il les permettait de prendre un peu de bon temps, comme lui. Pour dire vrai, tant que cela ne passaient pas aux mains, c'était fun. Alors qu'il commençait a parler de la hausse des prix des cigarettes, la porte s'ouvrit. Marley jeta un coup d’œil derrière son épaule. Un homme venait de rentrer, la mine dépité, et les jambes traînant. Il se laissa tomber sur un tabouret près de lui. Marley l'observa du coin de l’œil et le vit soupirer en tenant une bague a son doigt.

- Mauvaise journée ? Demanda le barman en se stoppant devant le nouveau venu. J'vous sers quoi ?

Il continua de lustrer son verre en attendant une réponse. Marley lui demanda un double whisky, pour changer, et se leva pour sortir fumer une cigarette. Il ferma les yeux en prenant une bouffée et écoutant les bruits de la ville. Cardiff était une cité animée en soirée, et il aimait cela. Rien de mieux que les tourments des grandes lumières et de grands immeubles pour passer à autre chose. Mais il le savait très bien : Le lendemain, il aura de nouveaux ses propres tourments. En grognant un peu, il jeta son mégot dans le caniveau et alors qu'il allait rentré, il laissa la porte ouverte a une jeune femme qui passa en coup de vent, sans vraiment le voir. En se rapprochant du bar, il vit qu'elle était assise à gauche de sa propre place. S'asseyant, il eu un ricanement narquois.

- Trois journée difficile n'est-ce pas ?Dit-il d'une voix douce aux deux personnes qui l'avaient rejoint au bar.

Un rire se fit entendre derrière lui et il sourit devant le jeune qui sautillait devant ses amis. Appartement,les glaçons de toutes les boissons avaient terminés dans son caleçon.

- Chef, sert un verre à tout le monde de ma part.

Ce dernier eu un hochement de tête et s'occupa de servir ce que tout le monde voulait.



Thème par Maguitte2008


__________________________
H E Y , G U E S S  W H A T ?


I don't need to be rescured anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://makethatdreamatruth.tumblr.com/
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: Cette tournée est pour moi, chef ! [ Cardiff, 2013 ] / The Writer & Emma Creed /   Jeu 6 Fév 2014 - 9:58

Emma pensait encore et toujours à ce qu’elle avait fait. Les bruits environnant étaient particulièrement gênants et elle aurait voulu que tout ce beau monde se taise pour la laisser réfléchir. Elle recommanda un autre verre au barman qu’elle bu tout aussi sec. Elle crispa le visage, qu’était-elle entrain de boire ? Elle examina le fond du verre et sentit légèrement. L’odeur lui rappela simplement que cette boisson n’était pas faite pour elle. C’était la dernière fois qu’elle buvait de ce truc. Son regard se perdit alors sur le verre. Ses doigts fins le faisaient bouger de gauche à droite, avec toujours la même vitesse. Un frisson parcourut ses bras et son corps réagit aussitôt, lui montrant que, soit elle avait froid, soit quelque chose d’anormale se passait. C’était surement la deuxième hypothèse. Son ami assimilait tout ce qu’elle mangeait ou buvait et détruisait ce qui était néfaste. Cela, elle l’avait compris il y a bien longtemps, avant toutes choses, d’ailleurs. C’est pour cela qu’Emma gardera toujours son esprit et ne sera jamais saoul, son but n’étant évidemment pas de tester les limites du symbiote.

- Trois journées difficiles n'est-ce pas ?

La jeune femme tourna la tête vers l’homme qui venait d’arriver. Elle l’examina quelques secondes. Les cheveux droits, la barbe bien taillé. Il devait probablement prendre soin de lui. Reportant ensuite son attention à l’autre extrémité, elle remarqua l’autre homme. Elle était désormais entourée. Elle reporta son attention sur le premier, comprenant que c’était à eux qu’il parlait. Son esprit essayait de trouver une échappatoire à cette situation. D’habitude on ne lui parlait pas, elle n’avait pas l’habitude. Sa bouche s’ouvrit pour prononcer quelques paroles mais elle fut aussitôt interrompue.
 
- Chef, sers un verre à tout le monde de ma part.

Le barman lui resservit la même boisson orangée et elle dédaigna déjà le gout qui allait couler dans sa gorge. Néanmoins, elle ne montra aucune sensation et se contenta de le regarder tout en le remerciant. Elle ne savait pas quoi faire dans cette situation délicate … Elle réfléchit à la première question et répondit après une brève pause :

- Je suis juste un peu fatiguée.

Contente d’avoir pu sortir cette phrase passe partout, elle le regarda, sans montrer le moindre sentiment. Elle était terriblement mal à l’aise maintenant. Ses doigts battaient un rythme indescriptibles sur ses jambes, toujours plus rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: Cette tournée est pour moi, chef ! [ Cardiff, 2013 ] / The Writer & Emma Creed /   Ven 23 Mai 2014 - 17:38

Trois journées difficiles n'est-ce pas ? Cette phrase me fit sortir de ma torpeur et je dûs relever les yeux pour les poser sur mon interlocuteur. C'était un homme qui me semblait bienveillant à première vue. Il s'adressait en même temps à une femme qui était assise au bar et qui lui répondit d'une manière qui me semblait propice à cacher certaine chose. Rien de très grave ... J'ai perdu quelque chose ... Un héritage ... Ce n'est pas important.

Je choisis une image au hasard sur le carton qui était en face de moi puis l'homme derrière le bar m'apporta ce que je lui avais indiquer. Une boisson transparente arriva devant moi et je bus tout d'un coup. La boisson étant très forte je jurai tout en soufflant comme un taureau. Essayez vous de m'empoisonner ?! M'écriai-je, le visage couleurs pivoine. Je vis que je commençais à ressentir le mal du pays. Je me me forçais à me calmer et demanda au barman quelque chose de moins fort en essayant de me souvenir ce que j'avais lu sur les boissons humaines.

Ma chevalière fit soudainement un petit bruit. Pas longtemps juste le temps pour la pierre en son centre de clignoter brièvement. Un petit sourire étira mes lèvres. Je commençais à comprendre sa place dans ce Tardis qui m'avait conduis ici. Deux personnes âgées parlaient tranquillement dans leurs coins. En venant j'ai vu une boule de lumière foncer vers le sol ! Je pense que je vais devoir faire réviser les verres de mes lunettes ... Ayant toujours le souvenir de mon arrivée dans ce Tardis défectueux je pris le verre que me tendais le barman et en buvant je ne sentit pas ma bague recommencer à luire. Une ampoule éclata ce qui m'aida à me concentrer. Je vérifiai vite fait que personne ne m'avait repéré et posa mon verre.

Je pris soudain un air triste ... Ma planète ... Qu'était-elle devenue ? C'est la question qui était encrée dans ma tête. Mes deux coeurs battaient fort. Je ne savais pas quoi faire et l'anxiété eu raison de moi. Je manipulais mon anneau sans cesse, le retirais, le remettait ... A un moment sans savoir pourquoi je me retournai vers l'homme qui m'offrait un verre et lui dit : Je me nomme I... The Writer. C'est mon nom. Et vous ? Je fis faire sept tours à ma langue dans ma bouche puis me la mordit. Je suis si bête ! Je vais devoir maîtriser ces actions compulsives !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

I'm a PNJ, PNJ's are cool !



Traces de mon passage : 15
Mon arrivée : 14/03/2012

MessageSujet: Re: Cette tournée est pour moi, chef ! [ Cardiff, 2013 ] / The Writer & Emma Creed /   Lun 26 Mai 2014 - 0:31

“Cette tournée est pour moi chef !

« Intervention non-demandée du PNJ. »


Le silence glisse et s’immisce. On l’oublie souvent et il se manifeste quand nul ne s’y attend. Il rampe et grogne, il cogne et arpente. C’est un serpent auquel rien ne peut résister, un sifflement que nul ne peut ignorer. Il fend l’air comme un aigle et traverse les murs sans peine. Craignez-le parce qu’il est là, toujours, quand vous ne parlez pas. Il est là, partout. Le vent, c’est lui. Le temps, c’est lui. La nuit, c’est lui. Il vous voit et vous observe, il vous entend et vous écoute. Il comprend vos travers et s’en nourrit, vous le répugnez de votre vie, mais il est indécemment affamé par vos esprits. Partout où vous irez, il suivra, que vous le vouliez ou non. Non ce n’est pas un démon, pas plus que c’est un fantôme, ni un monstre. Il est une idée, il est une chose, une grande chose. Mais c’est aussi tout un tas de choses que vous ne pouvez pas envisager qu’il soit, il est un peu de tout ce qui fait l’Ordre Cosmique, silencieux et macabre, il grimpe autour de vous, vous déguste en avance et se repaîtra de vos carcasses vides quand il n’aura plus faim. C’est vous trois qu’il veut, c’est vous trois qu’il observe depuis un moment. Vous le fascinez. Tous les trois aussi distinguables que les autres, vous avez chacun un lourd fardeau sur la conscience, des choses que vous avez vus que nul autre n’a vu. Vous en connaissez des choses, ça oui, il le voit à travers vous, il s’y intéresse. Les ampoules grillent et sautent dans votre sillage, il l’a vu. Vous cachez de noirs secrets, il les renifle sur vos dos. Quelque chose se cache en cette jeune fille, il veut cette chose. Et les souvenirs de cet autre homme, qu’ils sont délicieux.

Rampant autour de vous, vous ne le voyez pas. Pourtant, l’air et plus épais, plus tendu. Un air de danger virevolte dans les coins, le bar empeste ce pressentiment. Les odeurs fortes d’alcool et le bruit des clients s’amenuise peu à peu, on distingue au loin des ombres bouger. Soudain, l’endroit tout entier est plongé dans un noir complet. Il ne se passe rien, plus personne à part vous trois. Le seigneur du temps, l’hôte d’un alien et l’agent de Torchwood. Comme si vous étiez sous les lumières aveuglantes de trois projecteurs spécialement destinés à chacun d’entre vous, vous ne voyez rien d’autre que vos trois corps illuminés par en haut. Il ne s’échappe aucun son autour de vous, rien d’audible, et vous n’avez pas l’impression de pouvoir crier, comme si vous étiez dans un cauchemar, rien ne s’échappe d’entre vos bouches. Et d’un coup, vous apercevez de grands yeux rouges plantés dans la pénombre. Ils brillent et vous fixent tous les trois. Ils semblent suspendus en l’air et semblent vous transpercer chacun. Le silence se tait quand un grognement suivi d’une voix reptilienne grommelle en sifflant entre ses épaisses dents de carnivores.


    « Des proies sssssi ssssavoureuses. Je vais me régaler de vous dévorer. »


Puis plus rien, comme une hallucination, vous ouvrez les yeux et vous retrouvez tous les trois à vos places, comme avant, rien ne semble avoir changé. Ou presque. Le pauvre barman qui vous servait vos verres est droit comme un piquet, la gorge tranchée. Immobile, et pourtant il est bien mort. Son corps sans vie semble aussi solide qu’un rocher, qu’une statue gravée dans cette position. Les bras le longs du corps, du sang continue de perler du haut de sa gorge jusqu’en bas de ses pieds. Il n’y a plus personne d’autre que vous trois et ce cadavre. D’étranges indices parsèment le lieu. Mais pas besoin d’être Sherlock pour comprendre qu’un Alien aux dons étonnants rôde encore autour de vous.
Si vous souhaitez de plus amples explications, car vous n'auriez pas bien compris l'intervention, envoyez un MP à Mendax. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-silence-has-fall.pro-forums.fr/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Cette tournée est pour moi, chef ! [ Cardiff, 2013 ] / The Writer & Emma Creed /   

Revenir en haut Aller en bas

Cette tournée est pour moi, chef ! [ Cardiff, 2013 ] / The Writer & Emma Creed /

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• THE SILENCE HAS FALLEN • :: trash & co' :: archives RPG.-