TOP
SHOW



 
MERCI DE NOUS AVERTIR DE VOS PRÉSENTATIONS TERMINÉES DANS CE TOPIC.
BIENVENUE Invité !
FORUM RPG BASÉ SUR LA SÉRIE DOCTOR WHO.
REJOINS-NOUS VITE SUR LE TOP SITE DU FORUM !

Partagez | .
 

 The darkness light through the universe. - feat. Marley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: The darkness light through the universe. - feat. Marley   Jeu 30 Jan 2014 - 0:19



The darkness light through the universe.

Feat. Marley Alexander Jones

Un son de moteur, de tambour, une lueur rouge et une bourrasque de vent enivrante. La cabine rouge apparaissait doucement aux abords du Towers bridge, à peut être une rue de là, le silence pesant qui ensevelissait la planète permettait probablement d'entendre le bruit de cet atterrissage pour le moins pressé...
Dans l'espace c'était le bordel. Ça avait été du moins, là c'était relativement calme. Des vaisseaux de guerre Dalek éparpillés partout dans la zone spatiale de la Terre, une énergie violette s'étendant tout autour de la planète tel un bouclier, des portails spatio-temporels ouverts un peu partout et vers un peu n'importe quand. S'infiltrer dans le vaisseau mère Dalek, aller à son sommet et détruire l'émetteur qui diffusait l'énergie du bouclier, c'était son objectif, un objectif fondamental sans lequel rien ne pouvait être fait, ni la destruction de l'engin, ni la fermeture des portails, ni la réparation de la Terre. Enfin bref, il avait fait péter l'émetteur et avait permis aux autres d'agir. Les autres? Les Docteur entre autre, tous présents. Il les avait presque tous connus, ou vu, et désormais il avait pu voir chacun d'entre lui. Fait inutile mais tout à fait fascinant. Il était le Seigneur du Temps le plus célèbre dans l'univers, c'était tout de même quelque chose. Et finalement, tout est bien qui fini bien. La Terre est sauvé et remise à neuf, les vaisseaux et les Dalek sont détruits, l'Arche du Vide est mis hors d'usage. La première chose qu'avait fait le Professeur après que tout soit terminé et après avoir déjà fait deux trois petits trucs sans intérêts? Il avait sauté dans son Tardis pour venir se poser sur Terre, voir si tout allait mieux.

Et effectivement, à peine après avoir posé un pied sur terre, il pouvait voir que tout était revenu à sa place. Oh bien sur, la grande majorité des gens ne se souviendrait pas, ou pas de tout, mais ceux qui avait été proche des éclairs le pourraient. Pour cette bataille, le Professeur n'avait certainement pas eu le temps de s'habiller de façon appropriée, ayant suivit la piste jusque là sans s’arrêter. Il portait donc un jeans bleu, des Converse rouges usées et une chemise à carreau majoritairement rouge sur un tee-shirt blanc à col en v. Rien d'exceptionnel quoi. Pourtant ses cheveux en bataille et les traces noires de suie sur son cou et son visage montraient qu'il n'était pas là en vacances. Depuis là haut il avait vu que le pont aux deux tours avait été complètement détruit, il aurait voulu voir ça de plus prêt mais il se contenterait de l'observer toujours debout. Ayant laissé l’Éclair d'ombre posé sur la console, il n'avait que son sonique en poche, ainsi que ses mains, et un sourire satisfait sur les lèvres. Traversant la rue, il passa les derniers bâtiments et alla s'appuyer sur une des barrières qui longeaient la Tamise, posant sur le Tower bridge un regard contemplatif. Perdu dans ses pensées, dans ses souvenirs de ces événements récents, se demandant ce qui s'était réellement passé et quelles en seraient les conséquences car oui, même s'ils avaient réussit à tout remettre à sa place, il y aurait forcément des conséquences, elles n'étaient juste pas encore perceptible...

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
avatar




Traces de mon passage : 441
Mon arrivée : 12/11/2013
Localisation : Quelque part sur... Oh, ma chaise !

MessageSujet: Re: The darkness light through the universe. - feat. Marley   Jeu 13 Fév 2014 - 21:30





With The Professor



The darkness light through the universe







Une douce torpeur l'avait envahis. Plus rien ne pouvait l'atteindre dans ce vide le plus complet où il était véritablement bien. Aucun bruit. Aucune douleur. Rien. Pendant un instant, il cru qu'il était mort. Il ne l'espérait vraiment pas. Sinon, c'était très décevant. Alors c'était ça ce grand tout après la vie, un simple et décevant vide complet ? Rien, strictement rien ? Et bien, on pouvait dire qu'il n'avait pas fait grand chose dans sa vie. Soudainement, l'impression de tomber envahis son corps et il sentit son cœur se soulever. Aaaah, il n'était pas mort alors ?! Il faudrait savoir... Quelques bruits d'abord doux percèrent son cocon de silence et brutalement, il reprit pied. Toutes les sensations occultées le submergèrent d'un seul coup, sans aucune préparation, sans prévenir. La douleur lancinante de son bras ; celle de son crane, seule séquelle de la pierre qui l'avait percutée ; les bruits si reconnaissables de la rue ; le goudron froid de la route contre son dos, les clapotis de l'eau sous le pont...

Il rouvrit les yeux. Sa vision eu du mal a s'accoutumer à la soudaine lumière et tout était flou. Il tenta de se redresser mais la terre sembla tourner sous ses pieds. Il préféra donc rester a genoux quelques instants, les yeux fermés et les mains bien encrées dans le sol. Il prit une grande inspiration. Il commençait déjà a se sentir mieux.

- Tu vas bouger ton cul ouais ?!

Marley sursauta et se redressa. Il tituba quelques instants et jeta un regard perdu au conducteur qui grognait au volant de sa voiture. Il recula rapidement pour le laisser passer, ce qu'il fit non sans oublier de lui adresser un joli signe injurieux a souhait. Son dos percuta la barrière et il jeta un regard en contrebas, dans l'eau calme de la Tamise. L'eau calme. Peut-être un peu trop. Il leva les yeux vers le ciel, clair et dégagé. Quant au pont, tout allait pour le mieux. Marley fronça les sourcils. Il était pourtant presque sur que quelque chose était en train de se passer juste avant qu'il ne tombe dans les vapes. Mais sur l'instant, il n’arrivait plus a savoir quoi. Mise a part le fait que l'adrénaline était montée en flèche et que l'endroit où il était en cet instant n'était que fort peu agréable quelques minutes avant. Les jambes flageolantes et la tête dans un étau, l'agent termina de traverser le pont, un main sur la blessure qu'il avait sur le bras. Elle venait d'où elle déjà ? Les yeux sur la blessure, il se stoppa et réfléchit. La dernière chose dont il se souvenait, c'était... C'était... Sa moto. Il avait prit sa moto pour suivre... Suivre... Jack ! Il avait suivit Jack jusqu'ici et... Il se mordit la lèvre en se faisant force pour retrouver ses esprits, mais rien ne voulait revenir.
Il termina de traverser le pont. Il marcha quelques instants, observant autour de lui en se demandant ce qui avait bien pu se passer pour que son bras soit abîme, que son cœur tambourine encore rapidement dans sa poitrine et pourquoi il semblait être le seul a s'en soucier. Et puis, a quelques mètres de lui, il remarqua une personne qu'il n'avait pas vu depuis un moment. Mais cela ne pouvait être une coïncidence.

Prenant tout de même quelques précautions, il s'approcha et s'appuya à son tour contre la barrière, fixant le visage de son interlocuteur. Oui, c'était bien lui.

- Alors, c'est a toi qu'on doit tout ce débordement Prof ? Sympa pour des retrouvailles, t'as fait tout ça pour moi ? Je suis touché.

Il fouilla dans sa poche pour en sortir une cigarette.


Thème par Maguitte2008


__________________________
H E Y , G U E S S  W H A T ?


I don't need to be rescured anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://makethatdreamatruth.tumblr.com/
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: The darkness light through the universe. - feat. Marley   Ven 14 Fév 2014 - 0:49



The darkness light through the universe.

Feat. Marley Alexander Jones

Des coups de klaxon attirèrent son regard vers le point mais il ne se formalisa pas pour autant. C'était Londres, capitale anglaise, c'était pas quelque chose d'exceptionnel après tout. Les gens étaient toujours pressés, ils ne voyaient pas ce qu'ils ont sous le nez. Prendre le temps d'observer ce qui nous entoure et de l’apprécier. Il y a quelques minutes à peine, le monde était prit sous les feus d'un ennemie que rien ne pouvait vaincre et était traversé de centaines de failles temporelles et spatiales. La planète entière n'était que champ de bataille, un gruyère cosmique. Et regardez la maintenant? Entière, comme avant, comme juste avant que l'attaque ne commence. Un 23 Novembre tout ce qu'il y a de plus normal, non? Ses yeux suivaient un corps titubant, un homme, une silhouette familière, qui se rapprochait. Le perdant de vu, il revint à sa contemplation de la pullulation londonienne avant de sentir une présence juste à côté de lui, et un regard sur son visage. - « Alors, c'est a toi qu'on doit tout ce débordement Prof ? Sympa pour des retrouvailles, t'as fait tout ça pour moi ? Je suis touché. » - Un sourire amusé étira ses lèvres. - Pour un cardiffois je te retrouve bien souvent à Londres. Tu bosses jamais? - Il avait terminé sa phrase en tournant la tête vers Marley mais son sourire s'estompa pour laisser place à un air concerné quand il posa son regard sur la blessure au bras du policier. - Ah. Toi t'était sur le pont. Laisse moi voir.

Sortant de sa poche son pointeur sonique, il attrapa doucement le bras de Marley et pointa la diode verte proche de la blessure, activant l'engin. Les ondes accélérèrent les molécules qui commencèrent à se régénérer, refermant doucement la blessure peu profonde jusqu'à la cicatriser totalement, laissant une trace rouge et une ligne cicatricielle qui resterait là un moment, emprunte et preuve des événements qui venaient de se produire. S'il était encore blessé, ça voulait dire qu'il devait se trouver dans l'épicentre de l'une des singularités temporelles durant l'attaque et avant que tout ne rentre dans l'ordre. Il devait même se souvenir de tout ou presque alors que le reste de l'humanité avait tout oublié. - J'ai juste participé à sauver ce caillou. - Rendant son bras à Marley et rangeant le sonique, il posa son regard sur Marley et ajouta... - Tu vas râler parce que j'ai pas rappelé? Me semble pas qu'on ai déjà couché ensemble... Et puis de toute façon j'ai pas ton numéro. - Bah quoi? C'était pas faux même si un numéro c'était pas compliqué à trouver. En même temps, s'ils avaient couché ensemble, aurait-il prit son numéro? Ou cet aspect de sa personnalité était juste propre à son existence humaine? Allez savoir...

Les Daleks sont une vrai plaie si tu veux tout savoir. - Allez, enfonçons des portes ouvertes. Il pourrait aussi lui parler des 13 Docteurs œuvrant ensemble pour détruire l'Arche du Vide, Mendax les aidant à tout traduire et River faisant ce qu'elle savait faire de mieux mais il ne connaissait aucune de ces personnes alors quel était l’intérêt... Il lui raconterait ce qui c'était passé si il le demandait... Ou alors il lui montrerait les enregistrement du Tardis, se serait plus simple. - Tu te souviens un peu de ce qui t'es arrivé? - Regardant l'état des vêtements de Marley, des tissus déchirés et salis par la bataille, il ajouta sur le ton de l'humour mais un peu sérieux quand même... - Il faut vraiment te changer très cher... - Bah oui, tout le monde peut participer à une bataille et rester propre... Ah non ça en fait c'est juste les Time Lord.

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
avatar




Traces de mon passage : 441
Mon arrivée : 12/11/2013
Localisation : Quelque part sur... Oh, ma chaise !

MessageSujet: Re: The darkness light through the universe. - feat. Marley   Sam 15 Fév 2014 - 15:58





With The Professor



The darkness light through the universe







- Pour un cardiffois je te retrouve bien souvent à Londres. Tu bosses jamais ?

Marley eu un rire. Il n'avait pas tord le bougre. Il regarda le pont en fronçant les sourcils, cherchant des yeux le capitaine.

- Disons que j'ai suivit mon nouveau patron ici lorsque ça a commencer a capoter et... - Il fronça les sourcils. Ouais, il avait quelque chose qui capotait juste avant qu'il ne perde connaissance. Mais quoi... Il avait ce drôle de souvenir, le ciel était... violet. C'est ça violet... Il secoua la tête pour chasser ses pensées - Tu le connais si je me souviens bien. Capt'ain Jack Harkness.

Il regarda le Prof faire quant à sa blessure et écarquilla les yeux en voyant son bras se refermé sous ses yeux. Surprit, il toucha du bout des doigts la cicatrice qu'il porterait désormais.

- Et bien. Première blessure de guerre contre les aliens. Ça devait bien commencer quelque part.

Oui, c'était ça ! Des aliens ! Des... Des.... Des boites de conserves a roulettes. Il fronça les sourcils en croisant les bras devant Prof après avoir jeté le mégot sur le sol.

- Hého. C'cailloux comme tu dis, c'est ma planète. Alors sois un peu respectueux je te pris. Non tu n'as pas mon numéro, c'est vrai, mais tu es partit sans même un petit bisou, c'est vexant. Et puis tu as gardé mes affaires je te rappelle. J'aurais bien aimé que tu me les ramènes, ça m'a un tout petit peu mis dans la merde de ne plus avoir mes armes, mon insigne, mes clés de voitures, tout ça tout ça.

Il soupira en regardant le pont. Pourquoi il n'y avait aucune panique ? Il fronça les sourcils. Hmmmm.... Il tourna la tête.

- Les daleks ? .... Les boites de conserves, c'est ça ? - Il laissa son regard se perdre dans l'eau de la tamise. - Et bien... C'est assez flou. En fait, tout a l'heure, je me suis pris une grosse pierre sur le crâne et... Et... Je me souviens du ciel violet, de... Des éclairs. Jack qui.... Qui... Il est mort.... Puis il est revenu. Et... Ok, je crois que c'cailloux m'a fait plus de mal que je ne le pensais. Tu peux éclairer ma lanterne ?

Il porta la main a son crane. Il ne saignait pas mais il sentait déjà une grosse bosse pointé le bout de son nez. Super.
Il baissa les yeux et regarda son état.

- Hm, en effet. Mais premièrement, ma moto est de l'autre côté du pont, et j'ai pas vraiment de poches plus grandes à l'intérieur où cacher des sappes de rechange, si tu vois c'que j'veux dire. - Il lui sourit - Tu n'aurais pas garder mes sappes du voyage a Leicester par hasard ?

Il baissa les yeux, perdant son sourire.

- Au fait... Tu... Tu as prit des nouvelles d'Aedis ? J'ai fait quelques recherches de mon côtés, mais il faut avouer qu'à l'époque, ils étaient pas du genre a recenser tout le monde.


Thème par Maguitte2008


__________________________
H E Y , G U E S S  W H A T ?


I don't need to be rescured anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://makethatdreamatruth.tumblr.com/
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: The darkness light through the universe. - feat. Marley   Lun 17 Fév 2014 - 18:58



The darkness light through the universe.

Feat. Marley Alexander Jones

Parler, parler, encore et encore. Ces humains... Capitaine Jack Harckness, Prof avait eu une demi seconde de regard dans le vide en entendant ce nom. Non pas qu'il lui avait laissé un souvenir impérissable, depuis le temps il n'en était plus à être raccroché à un coup d'un soir mais tout de même, le Capitaine Jack, il avait fait quelques recherches sur lui après son come back et ça avait été assez intéressant. Une leçon sur le respect dû au cailloux, ses affaires disparues, les Daleks, sa moto, Aedis... - Vexant? - Le Professeur se pencha, passa sa main sur la nuque du policier et attira sa tête pour l'embrasser... passionnément. Un baiser qui dura à peine quelques secondes avant qu'il ne lâche Marley et ne se retourne dans l'autre sens sans dire un mot, comme s'il ne s'était rien passé, direction le Tardis. Il l'avait eu son bisou. Après quelques pas et aucun mouvement de la part de Marley, il s’arrêta et dit... - Et bien? Tu viens oui? Tes affaires vont pas venir jusqu'ici toutes seules. - ... avant de reprendre sa marche et de finir sa phrase à mi-voix. - Quoi que...

Les mains dans les poches de son jeans, il marchait tranquillement au milieu des passants qui ne se souvenaient de strictement rien à l'évidence, et à la limite c'était tant mieux. Les humains étaient facilement impressionnables. Ils avaient déjà eu à faire à des aliens, pour une attaque de cette envergure il valait mieux ça. Tournant dans une ruelle, celle qu'il avait quitté plus tôt, il tourna la clé dans la serrure et poussa la porte rouge de la petite cabine téléphonique, la laissant entrouverte pour que Marley puisse entrer, avant de rejoindre la console, appuyant sur quelques boutons, et c'est quand le policier entra qu'il fit décoller le vaisseau avec pour une fois seulement quelques vibrassions pas trop gênantes. - A poil Poulet. - Avait-il dit tout en descendant les quelques marches qui les séparaient. Se retournant, il fit face à un petit placard à droite de l'escalier, l'ouvrit, et en sortit les vêtements de Marley, tout son bordel se trouvant aussi dans le tiroir, et posant tout ça sur le placard, avant de remonter jusqu'à la console. A poil pour se rhabiller bien sur. Tout était lavé, séché, repassé, plié, tout bien comme il faut et non, il ne l'avait pas fait lui même, autre chose à foutre, genre sauver le monde.

Appuyant sur quelques boutons, il tira le tout petit levier qui enclenché le dispositif de vision. Comme la dernière fois, les parois du Tardis devinrent transparentes et derrière il y avait l'espace et la Terre, belle, bleu, toujours suspendue au vide. - Voilà ton cailloux. Et voilà... - Il enclencha la projection. - Ce qui s'est passé. - Là, la scène changea du tout au tout. La flotte Dalek apparu autour de la planète qui elle même venait de se faire englober par le bouclier violet. On pouvait même apercevoir les éclairs. Le vaisseau mère et son mega émetteur... Tout ça avait été enregistré, c'était une projection mais c'était pas pour autant rassurant. La cabine rouge passa, en plein milieu des vaisseaux, et disparu. - Alors là, jsuis entré dans le vaisseau mère et je me suis frayé un chemin jusqu'à l'emetteur. - Quelques minutes plus tard, minutes transformées en secondes par accélération de la diffusion, le bouclier autour de la terre disparu et une bonne dizaine de cabines de police bleu arrivèrent avant d'elles aussi disparaître. - Et là le Docteur est arrivé, ils ont détruit l'Arche, on a mit les Daleks en déroute et tada. - Les vaisseaux explosèrent ou désertèrent. Le bouclier et les éclairs disparurent, la Terre redevint normale, comme elle l'avait toujours été, après qu'un genre d'immense vague d'énergie la traverse d'un bout à l'autre, en faisant le tour. - Des questions?

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
avatar




Traces de mon passage : 441
Mon arrivée : 12/11/2013
Localisation : Quelque part sur... Oh, ma chaise !

MessageSujet: Re: The darkness light through the universe. - feat. Marley   Lun 17 Fév 2014 - 22:47





With The Professor



The darkness light through the universe







Et bien. S'il s'était attendu a cette réaction ! Quand Prof le lâcha et commença a s'éloigner, Marley était tellement surpris qu'il en oublia de respirer. C'est quand des étoiles dansèrent devant ses yeux qu'il prit une grande bouffée d'air. Le Professeur l'interpella et Marley sembla reprendre ses esprits. Il rattrapa son vis à vis et eu un sourire en voyant le vaisseaux rouge qu'il avait mine de rien guetter depuis le voyage qu'ils avaient fait ensemble. Il se surpris a contempler l'intérieur qui n'avait pas changer et qui avait pendant quelques temps soulever plein de question, mais jamais Marley n'avait eu le courage de demander des explication à Jack.

- A poil Poulet.
- Alors ça y est, un baiser et on passe direct à l'étape suivante ?
Déclara-t-il en haussant un sourcil et avec un sourire.

Prof s'approcha et ouvrit un placard, en sortant ses affaires, aussi bien habit qu'arme et insigne. Tout était clean - Prof serait-il secrètement une fée du logis ? -. Prenant ses habits et ricanant en prenant son insigne - que de souvenirs, que de souvenirs -, il chercha du regard un endroit où il pouvait se changer en toute tranquillité. Mais... Mais il ne connaissait pas le vaisseau et risquait de s'y perdre. .... Bon, et bah tant pis. Il retira sa chemise totalement délabrée en grimaçant. Dommage, il l'aimait bien celle-là. Son pantalon rejoignit les guenilles au sol puis il enfila sa chemise et son jeans resté dans le vaisseau depuis deux mois. Il se pencha pour récupérée ses affaires, allant demander à Prof où déposer ses affaires, mais son regard fut attirer par les parois du vaisseau qui, comme dans son souvenir, étaient devenu transparentes. Mais ils n'étaient plus sur terre, mais juste au dessus. Émerveillé, il s'avança pour observer d'un peu plus près les événements qui s'étaient déroulés quelques minutes plus tôt.

- Alors là, j'suis entré dans le vaisseau mère et je me suis frayé un chemin jusqu'à l’émetteur.
- En grand sauveur que tu es.
Ricana-t-il.

Puis il mit en avance rapide - Il peut faire ça ? Oh... Classe. -

- Et là le Docteur est arrivé, ils ont détruit l'Arche, on a mit les Daleks en déroute et tada.

Quelle magnifique description des événements. C'est comme s'il n'en avait rien a faire. Un voile d’énergie engloba sa planète puis disparu en quelques instants. Prof lui demanda alors s'il avait des questions. Sur l'instant, Marley ne su quoi dire, il ne faisait qu'observer son tout petit cailloux natale comme jamais il ne l'avait vu avant. Ça avait quelque chose d'émouvant de se retrouver là. Mais en effet, des questions, il en avait.

- J'ai entendu Jack parler d'un certain Docteur il y a quelques temps. J'lui ai tirer les vers du nez et j'ai glaner quelques infos. C'est un alien. Avec un vaisseau extraordinaire, qui embrasserait très bien et a deux cœurs. - Il se tourna vers Prof. - Donc toi aussi tu serais un Time Lord. La seule question qui me taraude, c'est est-ce que vous avez tout en double ?

Il eu un sourire et alla se laisser tomber dans le canapé qui l'avait déjà accueillit la première fois. Han, toujours aussi confortable. Bon, on peut pas s'allonger comme il faut, mais qu'importe.

- Bon, tu m'enlève de nouveau ou tu me redépose sur terre et repars en coup de vent ?


Thème par Maguitte2008


__________________________
H E Y , G U E S S  W H A T ?


I don't need to be rescured anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://makethatdreamatruth.tumblr.com/
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: The darkness light through the universe. - feat. Marley   Mar 18 Fév 2014 - 0:19



The darkness light through the universe.

Feat. Marley Alexander Jones

Non sans avoir lâché Marley du regard une seule seconde, ni son boxer d'ailleurs en vieux pervers qu'il était, il lui avait tout raconté sans détails. Après tout il avait pas précisé s'il voulait tout savoir ou pas et ce résumé était autant réaliste que véridique d'autant plus qu'il n’omettait rien d'important... A part peut être l'intervention de Mendax mais bon, même s'il appréciait un temps soit peu ce Time Lord là, il préférait ne pas en parler, au cas ou. C'était dangereux pour tous le monde, surtout qu'il n'avait été là que par pur intérêt. - Tout en double? T'as qu'à venir vérifier par toi même gamin. - Enfin bref... - Oui, je suis un Seigneur du Temps, tout comme le Docteur. J'ai deux coeurs, j'ai un vaisseau extraordinaire et j'embrasse... Bah tu sais comment maintenant. Jack aussi. Vous pourrez comparer vos impressions maintenant.

Relevant le petit levier d'un simple geste, il rétablit les parois qui redevinrent normales et visibles, et commença à s'agiter autour de la console. - Je t'enlève bien sur, ça devient une habitude tu devrais porter plainte. - Et un autre levier de tiré, et un autre bouton de pressé. Il tapa sur le clavier, fit rouler les molettes de paramétrage de la date un peu au hasard et stabilisa le vaisseau pour le voyage dans le vortex. Lançant sa veste sur le canapé... sur Marley qui s'y était installé dans son dos en fait mais ne s'en formalisant pas pour autant, il continua de tourner autour de la console pour surveiller plus qu'autre chose. - Tu sais que tu ferais un superbe modèle de nu? Léo t'adorerais. - Et c'est dans un sourire même pas voilé qu'il continua de tourner autour de la console, un pas après l'autre. Un pas. Un autre. Encore un. Puis plus rien.

Marley se retrouva seul dans le Tardis qui commença à trembler de plus en plus fort, à tel point que le verre posé sur le mini bar tomba et se brisa. A une seconde à peine, tout se mit sans dessus dessous comme si le Tardis se retournait dans tous les sens, affolés, violemment. Une alarme hurlait, tout semblait trembler, pas physiquement, mais dans le fait d'exister dans cette réalité. Un tremblement étrange à regarder tant il était perceptible et invisible. Ce fut comme ça durant de longues secondes avant qu'une secousse puissante ne frappe le vaisseau, ou plutôt que le Tardis ne s'écrase violemment. Ou? Quand? Comment et pourquoi? Marley était seul, piégé dans un Tardis verrouillé qui venait de se crasher à une date inconnu, à un endroit dont il ne savait rien. Le Professeur avait tout simplement disparu.

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: The darkness light through the universe. - feat. Marley   

Revenir en haut Aller en bas

The darkness light through the universe. - feat. Marley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• THE SILENCE HAS FALLEN • :: Happy anniversery Doctor Who! :: The day of the Doctor. :: Rp; The day of the Doctor.-