TOP
SHOW



 
MERCI DE NOUS AVERTIR DE VOS PRÉSENTATIONS TERMINÉES DANS CE TOPIC.
BIENVENUE Invité !
FORUM RPG BASÉ SUR LA SÉRIE DOCTOR WHO.
REJOINS-NOUS VITE SUR LE TOP SITE DU FORUM !

Partagez | .
 

 Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

I'm a suicide note, white ink on a blank paper
I'm a suicide note,
white ink on a blank paper



Traces de mon passage : 50
Mon arrivée : 25/02/2014
Localisation : Wherever the wind blows

MessageSujet: Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.   Mar 25 Fév 2014 - 22:47

“K. Alan Coltridge

« Dylan O'Brien »

• Prénoms, Noms; Kwenzaliqotaelecua Alan Coltridge-O'donnell
• Date et lieu de naissance; 11 Octobre 1994 — Los Angeles, CA.
• âge; 20 ans
• Groupe; Humains
• Race; Humain
• Autre; Son prénom vient de la langue Maya, il signifie "Celui qui à l'esprit scintillant vole parmi les mortels." Mais parce que très peu de personnes parviennent à le prononcer correctement, il préfère se faire appeler par son second prénom, beaucoup plus ordinaire; Alan.

♦️♦️ TELL ME WHO YOU ARE

• Who Am I; Kwenzaliqotaelecua est un garçon qu'on ne peut pas qualifier de ne pas être aimable; au contraire il est l'un des hommes les plus serviables qu'on pourrait croiser dans sa tranche d'âge et dans Los Angeles. De ses dix-neuf ans il est aussi mature qu'un vieillard le serait et n'est que ce qu'on pourrait apprécier chez un adolescent. Il n'est pas parfait et n'aura jamais la prétention de dire qu'il l'est, pas plus qu'il n'est fait que de tares et d'horreurs. Quand bien même c'est un garçon qu'on adorerait voir être quelqu'un d'incroyablement ouvert et libéré, il ne l'est pas. Au contraire, il est bien lpus du genre à s'isoler contre lui-même et à ne se livrer que rarement et qu'à ceux qu'il considèrera comme ses amis les plus proches et les plus fidèles; il n'est pas du genre à parler trop pour ne rien dire, mais est tout de même bavard. Cependant, confiez-lui un secret et vous serez certain que jamais il ne le révèlera. Même si votre amitié prend fin et que vous devenez tout deux ennemis, il ne divulguera jamais les choses qu'on lui a confié. Kwenzaliqotaelecua est un ami fidèle même après l'amitié. Cependant qu'il aurait pu espérer être un personnage agréable, il est torturé par d'immondes hallucinations et d'horribles cauchemars issu d'un phénomène sombre de sa vie, chose qu'il cherche à oublier qu'il ne veut plus revivre.




♦️♦️ TELL ME YOUR STORY





L’ondine iridescente glissait le long de ce beau visage lisse tandis qu’un coup de tonnerre vint l’éclairer pendant quelques secondes, c’était un jeune garçon au visage enfantin, il n’avait pas l’air d’être guère âgé ; mais se dégageait de son regard sévère une pointe étonnante d’ancienneté, ses yeux bleus semblaient percer quiconque osait les croiser. Il n’y a rien que je ne me souvienne mieux que cette vision effrayante d’un enfant plus ancien que moi. D’un garçon aux teintes d’éternité. En d’autres conditions moins sombres, j’aurai pu apprécier son visage. Mais la question n’a jamais été à se poser. Nous étions tous deux au sommet d’un tertre improvisé, c’était au mois de janvier, le huit. Il y a deux ans. Je ne sais plus comment j’étais arrivé là, ni même réellement ou nous étions. Je me souvenais simplement qu’il m’avait enlevé une semaine auparavant, et m’avait enfermé dans un lieu où la lumière était un luxe que j’étais incapable de me permettre. Je me souviens d’une douleur terrible aux chevilles, je crois qu’il m’avait immobilisé à l’aide de pièges à ours, je ne sais plus exactement… Mais je me souviens d’avoir senti cette coulée chaude le long de mon pied droit, ce devait être mon sang. Ou bien il s’agissait de mon urine, je ne sais plus ; mais j’étais incapable de me mouvoir que ce fut sûrement le cas à un moment ou un autre. Il faisait trop sombre pour que je puisse apercevoir plus loin que ma propre souffrance ; il arrivait parfois que je sois aveuglé par une lueur intense… Je me souviens d’avoir été torturé, mais je ne sais pas comment. Tout ce dont je me souviens, c’est le contact gelé d’un métal sur mon crâne et de le sentir percer ma chair lentement et difficilement, je me souviens partiellement du bruit de scie électrique, ce grésillement bourdonné répété dans mon crâne et entre mes oreilles, je hurlais à m’en vider les poumons… Mais rien, il n’arrêtait pas, il continuait. J’étais sa chose, son cobaye. Vous ne connaissez pas la douleur tant que vous n’avez pas entendu votre crâne se fendre de l’intérieur sans que vous ne puissiez rien faire, rien du tout. Vous n’avez pas la moindre idée de ce que c’est de voir l’aiguille en argent d’une trentaine de centimètre vous traverser le front pour en ressortir ensuite, alors que votre bourreau tout sourire vous donne une petite gifle amicale sur la joue, alors que vous sentez votre sang couler le long de votre visage. Enchaîné sur une chaise, pendant des heures, avec le bruit inaltérable d’une perceuse à travers mes oreilles, voilà ce que j’ai enduré pendant des semaines qui eurent l’air d’être des années… Je ne sais même pas combien de temps il m’a gardé ainsi. Et chaque jour il recommençait, rien ne changeait, c’était toujours la même chose. J’étais enchainé dans une cave sombre, dans le noir ; une lumière aveuglante me détruisait les rétines et il m’assommait violemment d’un coup de poing avant de me détacher de ces chaînes pour me traîner jusque dans cette chaise horrible où il me détruisait le squelette avec sa perceuse immaculée. Ce fils de pute ne m’a jamais dit son nom, il disait porter un titre, je n’ai jamais compris ce qu’il voulait dire par là. C’était un menteur, voilà ce que c’était, un immonde personnage, rien de plus rien de moins.

B  l  a  c  k    o  u  t

Je ne sais pas ce qu’il s’est passé après, je n’ai pas le moindre souvenir de ce qui m’a poussé à lui dire oui, à l’écouter, à le suivre dans sa folie. Ce monstre avait sûrement réussi à me lobotomiser temporairement… Il m’a forcé à faire des choses dont j’ignorai l’horreur avant de les voir s’agiter dans une danse macabre autour de moi. Je n’aurai pas l’impudeur de les révéler dans leurs détails les plus sombres, mes cauchemars me torturent trop à ce sujet pour que je vous en parle, ce serait me condamner à y repenser. Et je ne veux pas, non je ne veux pas… Pourquoi devrais-je me forcer à glisser à nouveau dans ces choses sombres ? Dans ces choses si graves qu’elles m’ont détruit à tout jamais, à cause d’elles, je ne serais plus jamais le même… J’ai beau vouloir me convaincre que ça n’est jamais arrivé, que ce ne sont que des cauchemars, je n’y arrive pas. Pourtant je n’ai aucune cicatrice de ces tortures horribles sur le crâne ! Pourquoi ?! Comment est-ce possible bordel ?! Je n’y comprends rien, ça n’a jamais eu le moindre sens… Et me voilà, à raconter dans le vide ma tourmente, pourquoi ? Parce que j’ai besoin d’en parler, j’ai besoin de livrer ce secret, j’ai besoin de vomir ma douleur, ma peine… Ma pénitence. Je sais que j’ai tué, je sais que j’ai massacré, j’en suis sûr, je ne peux pas l’avoir inventé, c’est impossible, c’est trop réel pour être faux… Ce ‘Menteur’… Pourquoi moi ? Pourquoi me forcer à faire ça ? Ce salopard s’est amusé avec moi, avec ma fragilité, avec ma pauvre fébrilité d’être humain. Et s’il était quelque chose, il n’était certainement pas un humain, les hommes ne peuvent pas être aussi immondes, c’est inhumain. Non, non.

Je suis la victime d’un monstre. Je suis un survivant.

Mère,
Je ne t’en veux pas de m’avoir mis au monde, tu ne pouvais pas savoir que je serais ton unique fils et que les autres allaient t’abandonner quand je serais finalement au creux de tes bras. Tu ne pouvais pas savoir que ton époux était un ivrogne à la violence facile qui se serait amusé à t’écraser le visage derrière son poing avant de ne t’avoir mise enceinte de moi et de mon frère jumeau mort-né. Je ne peux pas savoir les épreuves par lesquelles tu es passée, je ne peux pas mentir et dire que je suis désolé, je ne peux pas essayer de me mettre à ta place pour te dire que tu es forte. Mais je sais que tu l’es, je sais que tu l’a toujours été ; je sais que tu le seras toujours. Toi comme moi sommes des survivants, les survivants de nos propres monstres, tu es un modèle. Tu es la personne que j’espère devenir une fois adulte. Je veux te ressembler, et le destin semble s’acharner à me faire souffrir comme toi tu as souffert. Je te remercie simplement d’avoir eu la force d’exister, la force de te débattre. La force de frapper ce monstre qui abusait de toi. D’avoir eu la force de fuir. Car fuir n’est pas une erreur, ni une tare, ni un honte. C’est de la bravoure que de savoir prendre la fuite. C’est de la bravoure d’avoir été capable de dire : « stop ». C’est de la bravoure de t’être relevée après avoir presque été aveuglée par les coups et les bris de verre que ce monstre te fracassait au visage.

On parle souvent de héros qui sauvent le monde, qui aident des rescapés à survivre ; mais toi tu t’es aidée toi-même. Et c’est cela la chose la plus importante. Tu as su te libérer. Tu es mon modèle.

Moi,

L’enfant unique d’une femme divorcée et célibataire. On devine bien que la vie n’est pas toujours simple, mais le soutien d’une famille du côté maternel est toujours suffisant pour aider un enfant à bien se porter ; ils m’ont aidé. On s’est tous mutuellement aidés. J’ai grandi calmement dans Los Angeles, ce n’est pas le cadre idéal pour un bébé ou un enfant, mais ce fut suffisant pour elle et moi. Et dans le calme de cette libération de ce monstre paternel, nous avons bien vécu, dans le calme et le bonheur, enfin. Ce bonheur elle le méritait bien plus que moi, mais elle préférait le partager. Alors, je lui ai offert ce plaisir d’être un fils heureux, calme, et aimant. Je lui ai fait le plaisir d’être bon élève, de ne pas être un fauteur de troubles, de toujours faire de mon mieux et de toujours lui rendre la vie agréable. Je suis devenu le pilier vers lequel elle pouvait s’accrocher dans les moments difficiles ; ces séquelles qu’elles portent ne s’effaceront jamais, mais ce n’est pas pour autant qu’elles doivent être des plaies béantes. Comme j’ai pu, je l’ai aidée à mieux vivre. Je ne me suis pas fait d’ennemis, que des amis. Je lui ai offert mon amour, et l’amour de mes amis s’est répercuté sur elle. C’était la ‘maman cool’ du quartier, que tout le monde connaissait et que tout le monde appréciait. Quand j’ai quitté le lycée et que je suis entré à l’université, c’est au bout de trois mois qu’une nouvelle macabre me parvenue, ma douce mère avait fait une rupture d’anévrisme, et je me retrouvai orphelin. Seul pour subvenir à mes besoins, dans un appartement de cette-même ville qui m’a vu naître. Seul avec mes cauchemars.



Pour les Time Lords, en plus de l'histoire, un test de role play vous est imposé. Dans un minimum de 50 lignes, nous vous demandons de nous raconter comment vous avez fait face au vortex du temps lors de vos huit ans, ainsi que votre premier voyage à bord de votre TARDIS.


♦️♦️ AND YOU, WHO ARE YOU

• Prénom/âge/sexe; Dadax. 19 tapis. Ôhm.
• Région; Hareng-fûmé.
• Code du règlement; vworp vworp
• Autre chose ? What a Face


Dernière édition par K. Alan Coltridge le Jeu 27 Fév 2014 - 11:55, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.   Mar 25 Fév 2014 - 22:52

Han!! Stiiiiiiiiles!! *fangirlise*
Bienvenuue =) Si tu as des questions, n'hésites pas!

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.   Mer 26 Fév 2014 - 11:10

HAN, le choix d'avatar. ♥
Bienvenue ici et bon courage pour ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.   Mer 26 Fév 2014 - 13:57

Bienvenue

J'aime beaucoup le nom imprononçable de ton personnage =3
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Traces de mon passage : 441
Mon arrivée : 12/11/2013
Localisation : Quelque part sur... Oh, ma chaise !

MessageSujet: Re: Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.   Mer 26 Fév 2014 - 16:24

Bonjour, et bienvenue chez les fous. Ici, notre magnifique promotions sur les camisoles : Une acheté, la seconde a moitié prix si vous ramenez un amis. A ma gauche, la panoplie originelle des différents fouets que le Professeur a pu utiliser tout au long de ses nombreuses vie. A ma droite, la salle de travail de Sir Mendax, apprenti Moffat, dépassant largement le maître, mais Hé, chut, il en faut le dire, sinon il prend la grosse tête.
Et devant nous, la sortie, où je vais m'empresser de m'engouffrer avant qu'un de nos charmant admins décide de m'enchaîner dans le donjon.Comment ça y a pas de donjon dans DW ? Je risque rien donc ?

__________________________
H E Y , G U E S S  W H A T ?


I don't need to be rescured anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://makethatdreamatruth.tumblr.com/
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.   Mer 26 Fév 2014 - 16:26

Bien sur que y'a un donjon. U_u Et d'ailleurs tu vas y entrer et y rester pendant un moment, avec la camisole et un tortionnaire avec des fouets qui viendra te lire une histoire tout les soirs U_u

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.   Mer 26 Fév 2014 - 16:37

Bienvenue ! Bon courage pour le reste de ta fiche ! o/
(Et bon choix d'avatar ! XDD)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

I'm a suicide note, white ink on a blank paper
I'm a suicide note,
white ink on a blank paper



Traces de mon passage : 50
Mon arrivée : 25/02/2014
Localisation : Wherever the wind blows

MessageSujet: Re: Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.   Mer 26 Fév 2014 - 17:06



Dernière édition par K. Alan Coltridge le Sam 18 Avr 2015 - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




Traces de mon passage : 441
Mon arrivée : 12/11/2013
Localisation : Quelque part sur... Oh, ma chaise !

MessageSujet: Re: Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.   Mer 26 Fév 2014 - 17:11

Prof > Oui maître, bien maître.

__________________________
H E Y , G U E S S  W H A T ?


I don't need to be rescured anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://makethatdreamatruth.tumblr.com/
avatar

For all you know,I’m the silver in the bullet
For all you know,
I’m the silver in the bullet



Traces de mon passage : 1263
Mon arrivée : 23/02/2012

MessageSujet: Re: Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.   Mer 26 Fév 2014 - 17:28


__________________________

Yesterday was a million years ago ; in all my past lives I played an asshole. Now I found you, it's almost too late... And this earth seems obliviating, we are trembling in our crutches. High and dead our skin is glass. I'm so empty here without you, I know it's the last day on earth ; We'll never say goodbye.
Love burns it's casualties
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




Traces de mon passage : 853
Mon arrivée : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.   Mer 26 Fév 2014 - 17:45

mdrrr !
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche !   

__________________________
Mes liensMon activitéDemande de Rp
Sujet terminé ou abandonné ? Faites-le archiver !Sauvez le monde de l'extermination...Votez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.   Mer 26 Fév 2014 - 22:56

Mais c'est cool tout ça *-* Souffraaance! M'étonne pas de lui tiens U_u
Cela dit ton histoire est incomplète. Toute sa vie précédent cet événement? Naissance, enfance, adolescence? Amour, ami, cours, travail? Bref, tout ce passé manque.

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
avatar

I'm a suicide note, white ink on a blank paper
I'm a suicide note,
white ink on a blank paper



Traces de mon passage : 50
Mon arrivée : 25/02/2014
Localisation : Wherever the wind blows

MessageSujet: Re: Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.   Mer 26 Fév 2014 - 22:57

Son passé est des plus ordinaire, mais je vais rajouter des lignes à ce sujet tout de même, alors What a Face

__________________________

Shadows settle on the place that you left. Our minds are troubled by the emptiness. Destroy the middle, it's a waste of time ; from the perfect start to the finish line. And if you're still breathing, you're the lucky ones 'cause most of us are heaving through corrupted lungs. Setting fire to our insides for fun, collecting names of the lovers that went wrong... Well, I've lost it all, I'm just a silhouette, a lifeless face that you'll soon forget. My eyes are damp from the words you left, ringing in my head, when you broke my chest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




Traces de mon passage : 441
Mon arrivée : 12/11/2013
Localisation : Quelque part sur... Oh, ma chaise !

MessageSujet: Re: Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.   Jeu 27 Fév 2014 - 11:20

Moi je dis
Moi je dis...
Haaaaaaaan *^* C'est d'un flou artistique, j'adore ça !

__________________________
H E Y , G U E S S  W H A T ?


I don't need to be rescured anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://makethatdreamatruth.tumblr.com/
avatar

I'm a suicide note, white ink on a blank paper
I'm a suicide note,
white ink on a blank paper



Traces de mon passage : 50
Mon arrivée : 25/02/2014
Localisation : Wherever the wind blows

MessageSujet: Re: Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.   Jeu 27 Fév 2014 - 11:56

J'ai ajouté les lignes concernées dans la présentation, je les mets ici aussi pour aller plus vite

Spoiler:
 

Tant mieux si ça plait ! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.   Jeu 27 Fév 2014 - 13:57

Voilààà =) J'aime *-*
“ welcome in the game !

Félicitations, ton personnage est validé ! Tu peux désormais commencer le jeu en créant tout d'abord tes fiches de topics et de liens, en remplissant bien ton profil et en faisant recenser ton avatar ici. N'oublie pas de nous prévenir en cas d'absence, ici. Si tu as la moindre question ou réclamation à faire, adresses-toi aux administrateurs et modérateurs, ils se feront une joie de te répondre. Bon jeu à toi !

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.   

Revenir en haut Aller en bas

Étoile ◈ Coeur couvert d'un vison, en moi viens que je t'embrasse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• THE SILENCE HAS FALLEN • :: 'cause everyone is important :: présentations. :: ceux qui participent.-