TOP
SHOW



 
MERCI DE NOUS AVERTIR DE VOS PRÉSENTATIONS TERMINÉES DANS CE TOPIC.
BIENVENUE Invité !
FORUM RPG BASÉ SUR LA SÉRIE DOCTOR WHO.
REJOINS-NOUS VITE SUR LE TOP SITE DU FORUM !

Partagez | .
 

 What a surprise ! ~ PV Ana (Londres, 2014)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




Traces de mon passage : 147
Mon arrivée : 14/08/2014

MessageSujet: What a surprise ! ~ PV Ana (Londres, 2014)   Mer 27 Aoû 2014 - 21:52

Depuis que la faille s'était de nouveau ouverte entre mon monde et celui du premier et 'vrai' Docteur, les choses avaient changées. Cela n'arrivait pas non plus très souvent, mais c'était toujours bon de revenir dans le monde d'où Rose et moi venions. Et puis, l'aventure était au rendez-vous, ici aussi. Défendre deux mondes, c'était peut-être du boulot mais l'excitation de l'aventure était toujours au rendez-vous. Quoique, on ne se retrouvait pas souvent dans le monde duquel nous venions, tout simplement parce que nous avions déjà notre vie dans le monde parallèle qui avait un peu d'avance sur l'autre, ce qui avait été d'ailleurs pratique lorsque les failles s'étaient déjà rouvertes il y a plusieurs années.

Et même si cette nouvelle vie d'aventures je la menais de nouveau avec Rose, il m'arrivait parfois d'être seul. Pour ça, je n'avais absolument pas changé... Même si être seul trop longtemps n'était pas bon pour moi, ne pas être seul n'était aussi. Et ça l'était tout autant pour Rose, d'ailleurs. Aussi palpitante que cette vie d'aventures était, et surtout avec elle, il y avait forcément des moments où chacun a besoin de se retrouver seul.

Du coup, aujourd'hui, j'étais seul. J'avais pris mon TARDIS et j'avais décidé de voir un peu comment l'autre monde se portait. Je n'avais pas spécialement choisi de destination prédéfinie ; comme parfois, je laissais le TARDIS décider pour moi et cela menait souvent à une aventure, ce qui n'était absolument pas de refus.

Une fois que j'entendis le TARDIS se poser – comme j'aimais ce bruit, ce fameux bruit, je crois que je ne m'en lasserait jamais – je regardais rapidement l'écran de contrôle, prenant deux-trois 'gadgets' avec moi avant de mettre les pieds dehors. Je sortais rapidement mon accessoire favori ; cette petite machine qui faisait 'ding' quand elle détectait une présence qui soit autre qu'humaine. Et au bout de quelques minutes, le ding en question ne se fit pas attendre. J'étais près d'un centre commercial et je pense que c'était là que je devais aller fourrer mon nez pour trouver quelque chose...

Une fois dans le centre commercial, je me fiais aux réactions de ma machine pour me diriger vers ce qui m'attendait. Ce qui me mena dans une petite boutique de vêtements – qui avait l'air d'être plus orientée pour les femmes d'ailleurs, car je sentais déjà quelques regards sur moi ; ou alors ce n'était que le fait que je baladais en costard avec une machine étrange dans les mains... avec les humains – bien que j'en étais partiellement un désormais – je ne savais jamais vraiment. Je me dirigeais dans le fond de la boutique, la machine s'alarmant (plutôt bruyamment et heureusement que les vendeuses étaient plutôt dans le reste du magasin qu'ici) sur une des cabines d'essayage,le rideau était tiré mais je n'en prenais pas forcément compte car ils étaient souvent tirés sans que personne soit dedans ; dans le cas contraire, tant pis, je m'excuserais.
Je me lançais dans la cabine, remarquant rapidement qu'une femme tait là mais n'y prêtant pas attention ; j'avais juste remarqué qu'elle était pleinement habillée, c'était déjà ça. Je dis rapidement ;

« Désolé, petite urgence. »

Je sortais mon tournevis sonique en le pointant sur le miroir de la cabine ; je fus peu surpris de le voir coulisser et donner accès à un genre de couloir. Avant d'y entrer je remarquais que la femme que j'avais interrompu me regardais toujours ; du coup, je me retournais un peu plus pour lui faire face, et cette fois-ci, je fus plutôt surpris. Je n'oubliais jamais un visage et surtout lorsque je le croisais lors d'une aventure.

« Ana, Ana Crimson ! Pardon, je n'avais pas fait attention... »

__________________________
The whole universe is at rest;
When I'm in your arms
Is when I feel the best
Locked inside your creative being
Whirling about your unfailing truth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: What a surprise ! ~ PV Ana (Londres, 2014)   Ven 29 Aoû 2014 - 10:57

Ana n'aimait pas beaucoup les grosses concentrations de gens dans un même lieu. C'était d'ailleurs pour cela que depuis sa plus tendre enfance elle évitait les concerts, les manifestations, les gay prides, les boites de nuit, les réunions de famille.
Malheureusement, il y avait un endroit qu'elle ne pouvait pas éviter éternellement, c'était le centre commercial. Il fallait dire que le centre commercial faisait partie des points de rendez vous les plus communs de Londres.
Ce fut sa mère qui donna le point de rendez-vous. Ana ne l'avait pas vu depuis au moins un an et demi et quelle ne fut la vague de bonheur qui l'envahit en redécouvrant le visage maternel. Bonheur mêlé d'amertume, comme toujours.

----------------------------------------

Morgane était une femme qui approchait à présent de la soixantaine, les cheveux plutôt courts, d'une élégance peu commune. Elle avait eu les même cheveux noirs de jais qu'Ana. Mais à présent, ceux-ci grisonnaient, trahissant le passage des années.
Morgane aimait sa fille plus que tout au monde et avait toujours un pincement au cœur en voyant que celle-ci n'avait toujours pas de sourire sur les lèvres lorsque qu'elle la voyait. Morgane pensait toujours à cette explosion qui avait failli tuer sa fille. Pourquoi n'avait-elle pas été là ? Tout aurait pu être différent... La culpabilité la dévorait.

- Ana !

------------------------------------------

La voix de sa mère résonna jusqu'à ses oreilles
- Maman... fit-elle doucement
Elle se sentait bien. Elle se sentait aimée. Sa mère était une des seules personnes qu'elle connaisse à comprendre Ana malgré son incapacité à exprimer ses émotions.

Elle commencèrent à faire les boutiques. Une activité longue et fastidieuse pour l'exobiologiste. Le shopping, ça n'était vraiment pas son domaine. Mais l'entrain de sa mère à lui montrer toutes sortes de tenues voire des vêtements au style absolument improbable l'amusait beaucoup. Morgane était d'un enthousiasme ahurissant parfois.
Les deux finirent par entrer dans cette boutique. Assez peu de monde, contrairement à d'habitude. Des vêtement plutôt sobres, plutôt classes, assez chers. Ce qui frappa Ana, ce fut l’inquiétude qui régnait entre les rayons. De quoi avaient peur toutes ces vendeuses ?
Elle tourna la tête et s'aperçut que sa mère avait disparue. Cette dernière filait entre les rayons en poussant des exclamations intéressées. Ana la regarda passivement se débattre entre les chemises et les col roulés, essayant de trouver le perle rare. Quant à elle, elle se contentait de jeter un œil distrait sur les différents modèles, en espérant que cette journée shopping ne tarderait pas trop non plus.

Sa chère maman revint vers elle avec une grosse pile de vêtements. Elle ne laissa pas à Ana le temps d'ouvrir la bouche et lui donna 5 chemises et 2 pantalons.

- Regarde ce que je t'ai trouvé ma chérie ! Essaie-les au moins ! Je suis sûre qu'ils t'iront à ravir !

Puis Morgane se dirigea vers une cabine pour essayer le reste de vêtements qu'elle portait sur son bras. Ana fixa l'espèce de tornade qui avait pris possession de sa mère. Le shopping avec sa génitrice avait quelque chose de délirant. Elle baissa la tête et s'absorba dans sa 'pile-de-vetements-à-essayer'.
Un bruit étrange provenant de la cabine de sa mère la tira de ses rêves. Le rideau de la cabine s'agita encore un moment puis redevint parfaitement calme.

- Maman ?


Demanda Ana, tout ses sens mis en alertes. Elle ne sentait plus la vive excitation de sa mère embaumer la pièce. Elle s'approcha et tira le rideau d'un coup sec.

Personne.

Ana fronça les sourcils en voyant son reflet dans le miroir de la cabine. Que se passait-il donc dans ce magasin. « Maman ? ». Pas de réponse. La cabine d'essayage était parfaitement vide. Ana posa ses affaires et tira le rideau derrière elle. Elle se mit à inspecter la cabine d'essayage, passant ses main sur les murs lisses, le contour du miroir. Rien ne bougeait, rien.

Soudain, un homme en costume déboula dans la cabine et commença à scanner les murs à son tour. « Désolé, petite urgence. » fut les seuls mots de justifications à son comportement étrange.
Ana ne fut pas surprise, ne sursauta pas. Elle se décala seulement, pour laisser plus d'espace à l'homme et se contenta de le regarder, pensive.
La seule chose qui fit tiquer Ana, c'était qu'elle ne l'avait pas sentit approcher.

Le miroir se mit bientôt à coulisser et laissa place à un long couloir en pente. Ana n'avait pas quitté l'homme des yeux. Peu de gens pouvaient la marquer, mais celui-ci était on ne peut plus spécial, à son humble avis.
A son tour, il se tourna pour l'observer et la surprise se peignit sur son visage.

« Ana, Ana Crimson ! Pardon, je n'avais pas fait attention... »
- Bonjours, Docteur. Vous tombez bien, ma mère vient de disparaître dans cette cabine.


Ana semblait toujours aussi perdue dans la lune, calme et sereine. Elle fixa le Docteur de ses yeux gris bleu. Le passage, le Docteur, la disparition de sa mère, on aurait dit que tout lui paraissait être une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Traces de mon passage : 147
Mon arrivée : 14/08/2014

MessageSujet: Re: What a surprise ! ~ PV Ana (Londres, 2014)   Ven 29 Aoû 2014 - 22:08

Je regardais rapidement dans le couloir plutôt sombre qui venait d'apparaître sous nos yeux, l'éclairant avec mon tournevis sonique, en profitant pour scanner les environs. Pas de présence étrangère dans le périmètre, ce qui laissait à deviner que ce couloir était soit plutôt profond, et donc que les disparitions devaient déjà avoir commencées depuis pas mal de temps. Ce qui me sidérait parfois, c'était la capacité de l'être humain lambda qui pouvait rester là sans rien faire ; car les vendeuses avaient probablement dû remarquer quelque chose, non ? Et j'étais plutôt sûr qu'elles ne faisaient rien d'autre que s'inquiéter silencieusement. Oh, bien sûr, je ne leur demandais pas non plus de se jeter das la gueule du loup et partir à l'aventure, non, ça serait stupide... Juste d'avoir un semblant de réaction, peut-être ? En tout cas, c'était vraiment le dernier de mes soucis.

Je reportais mon attention sur Ana, mentionnant sa mère qui venait de disparaître de la cabine, l'écoutant simplement, mes yeux toujours focalisés sur le couloir.

« Je pense qu'elle n'est pas la première... En tout cas, je vous promets que je la ramènerais ici saine et sauve. » Je marquais une pause, avant de tourner la tête vers elle « Vous voulez m'y accompagner ? Je vous préviens, ce sera au moins aussi dangereux que lorsque nous nous sommes rencontré dans votre labo... Voire plus, cela dépend de l'espèce qui est à l'origine de ces enlèvements. »

Même si je pense qu'elle en était consciente, il était mieux d'être sûr que la personne qui vous accompagne ne change pas d'avis une fois qu'elle fait face au danger. Certaines personnes pouvaient se penser fortes, mais, un fois face à l'impensable – selon eux tout du moins – ils regrettaient parfois la décision d'avoir accepté de m'accompagner. Cela m'était arrivé peu souvent mais on n'était jamais vraiment sûr... Mais, du peu que j'avais vu Ana, je savais ce qu'elle valait ; j'analysais très rapidement les personnes qui m'accompagnaient à court ou long terme. Et j'avais plutôt bien cerné le comportement et la manière d'agir d'Ana ; malgré les apparences qu'elle pourrait laisser paraître aux yeux de simples gens. De plus, j'avais beau avoir débarqué précipitamment elle ne s'était montré aucunement surprise et ce n'était pas donné à tous ceux qui ont croisé ma route et ce même à maintes reprises.

Je commençais à m'avancer dans le couloir, suivi par Ana qui avait donc décidé de m'accompagner.

« Avez-vous vu votre mère disparaître ou êtes-vous arrivée après ? »

Si elle avait vu la chose arriver, quelques indications pouvaient toujours m'aider sur le type de technologie utilisée et donc des possibilités sur l'espèce qui avait décidé de s'amuser un peu sur Terre. Dans le cas contraire, nous finirions tout de même par le savoir, et l'improvisation ne me dérangeait absolument pas, mais quelques renseignements complémentaires n'étaient jamais de refus lorsqu'il était possible d'en avoir.

__________________________
The whole universe is at rest;
When I'm in your arms
Is when I feel the best
Locked inside your creative being
Whirling about your unfailing truth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: What a surprise ! ~ PV Ana (Londres, 2014)   Dim 31 Aoû 2014 - 19:18

« Je pense qu'elle n'est pas la première... En tout cas, je vous promets que je la ramènerais ici saine et sauve. »
Ana n'en attendais pas moins de l'homme qui lui avait déjà une fois plus ou moins sauvé la vie. Le Docteur tourna la tête vers elle
« Vous voulez m'y accompagner ? Je vous préviens, ce sera au moins aussi dangereux que lorsque nous nous sommes rencontré dans votre labo... Voire plus, cela dépend de l'espèce qui est à l'origine de ces enlèvements. »
L'exobiologiste répondit par l'affirmative d'un hochement de tête décidé. De toute façon, elle ne pouvait pas abandonner sa mère aussi facilement. C'était une des personne à laquelle elle tenait le plus. Elle était parfaitement consciente du danger qui planait au dessus d'elle, d'autant plus clairement que ce 'Docteur' avait de nouveau fait son apparition. Elle avait comme l'intuition que cet homme cherchait le danger, et se retrouver dans son périmètre signifiait que l'endroit était assez mal fréquenté.

Après un dernier coup d’œil à la jeune femme, le Timelord s'engouffra dans le tunnel. Ana n'attendit pas et le suivit en silence. Elle se demandait bien qui, ou plutôt qu'est ce qui avait enlevé sa mère. Allait-elle encore se retrouver devant un gigantesque robot ? Ou plutôt devant une forme plus... organique... d'extraterrestre. Au fur et à mesure qu'ils avançaient dans le couloir, elle sentait l'inquiétude des vendeuses se dissiper et une vague de curiosité monter le long de sa colonne vertébrale. Les émotions du Docteur, quant à elles, restaient mystérieusement silencieuses. C'était une étrange sensation pour Ana, de parler avec une personne totalement hermétique à son empathie naturelle.
Le couloir s'était mis à descendre en pente plus raide quand l'homme demanda :

« Avez-vous vu votre mère disparaître ou êtes-vous arrivée après ? »

- Je suis arrivée après. Ca à du être assez rapide car maman n'a pas eu le temps de dire un mot.

Oui, aucun cri, rien, juste cet étrange son qu'elle n'avait pas bien réussi à définir.
Un bruit derrière eux leur fit comprendre que le porte coulissante s'était refermée au niveau des cabines, les abandonnant dans un noir presque total. Ana ralentit l'allure, de peur de perdre l'équilibre bêtement. Déjà qu'elle ne savait pas marcher droit en plein jour, elle n'était pas très douée pour avancer à tâtons et mieux valait laisser à ses yeux le temps de s'habituer à cette obscurité nouvelle.
Une lumière bleue apparut devant elle. Ce devait être l'espèce de bidule sonique du Docteur. Elle n'avait pas exactement compris les fonctions exactes de cet objet qui lui donnait de plus en plus l'impression d'être un couteau suisse amélioré. La lueur éclaira les vaguement les murs qui avaient perdus leur éclat métallisés pour laisser place à une espèce de mousse verdâtre. Devant eux, ils pouvaient apercevoir le couloir se séparer en plusieurs branches.

- Avez vous une idée de où nous pouvons être ?... demanda doucement Ana en contemplant les murs recouverts de vie végétale.

La réponse ne vint pas tout de suite. Un bruit, ténu mais bien réel, venait de se faire entendre, plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Traces de mon passage : 147
Mon arrivée : 14/08/2014

MessageSujet: Re: What a surprise ! ~ PV Ana (Londres, 2014)   Mar 2 Sep 2014 - 20:19

Je savais que ma question avait été plus rhétorique qu'autre chose lorsque j'avais demandé à Ana si elle voulait m'accompagner. Après tout, sa mère venait de disparaître dans un endroit inconnu, et en général, quelque soit le danger auquel on puisse faire face, lorsqu'il s'agit de ses proches, même la plus simple des personnes répondrait à ma question positivement. Tout simplement parce que rester à attendre impatiemment n'était, d'une part, pas rassurant, et d'une autre part, totalement ennuyeux.

J'entendais donc les pas d'Ana derrière moi, alors que j'analysais les alentours. Plus nous descendions et plus l'air semblait humide, et on pouvait voir de la végétation longer les murs. Je ne pouvais pas être certain de la profondeur de l'endroit vers lequel nous nous dirigions.

- Je suis arrivée après. Ca à du être assez rapide car maman n'a pas eu le temps de dire un mot.

Ah, ça... C'était embêtant, mais je ferais avec. Je haussais simplement les épaules à sa réponse, n'ayant pas nécessairement le besoin d'ajouter quoi que ce soit. Je remarquais également que le couloir commençait à se rafraîchir... La température avait baissé, cela était peut-être (probablement?) une indication sur ce que nous allions tomber...

- Avez vous une idée de où nous pouvons être ?... 

Je posais mon index sur le bout de ma langue avant de le diriger en hauteur, réfléchissant quelques secondes avant de répondre. Même si elle n'avait pas eu l'air d'être surprise de me voir, ce que dans un sens je pouvais comprendre, je me disais que je devais parfois avoir l'air bien étrange à faire quelque chose qui n'avait pas forcément de rapport avec la situation, en tout cas, pas selon la logique de la personne que j'avais avec moi.

« Pas vraiment... Pas précisément, en tous cas. Mais nous commençons à être bien loin du magasin duquel nous venons... »

Alors que je lui répondais, un bruit presque sourd se fit entendre ; ce qui me fit immédiatement sourire. Nous n'étions plus très loin, et nous allions enfin savoir à qui nous avions affaire. Au bout de quelques instants, les environs étaient quelques peu lumineux, non pas comme éclairés par de la lumière artificielle, non... Plutôt comme une aura, quelque chose de plus naturel en quelque sorte.
Et finalement, le couloir se fit moins étroit, laissant place à un endroit un peu plus vaste, aucun signe de la mère d'Ana mais c'était comme si quelque chose pesait lourd dans cette pièce...

Je m'emparais de lunettes – qui n'avaient clairement pas l'air d'être de simples lunettes, j'y avais apporté quelques améliorations – le posant sur mon nez je laissais échapper un « Oooooooooh... »
Je pouvais maintenant apercevoir des genres d'ombres, tournant autour de nous ; je me retournais vers Ana.

« Tant que je connais pas vraiment leur mode de fonctionnement ni le motif de leur présence... Evitez de bouger, ou de faire trop de bruit... »

Je reportais de nouveau mon attention vers ces créatures.

« Aurais-je l'honneur de savoir à qui je m'adresse ? Je souhaite simplement parler, car croyez-moi, si vos intentions sont bonnes, je ne souhaite que vous aider à trouver la meilleure solution qui soit, pour vous et cette planète. Dans le cas contraire... Ce sera légèrement différent. »

__________________________
The whole universe is at rest;
When I'm in your arms
Is when I feel the best
Locked inside your creative being
Whirling about your unfailing truth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: What a surprise ! ~ PV Ana (Londres, 2014)   Jeu 4 Sep 2014 - 10:43

A la vue de la mousse grimpant jusqu’au plafond, l’exobiologiste avait commencé à ressentir une espèce de malaise au creux de son estomac. Elle eu du mal à détacher son regard des murs mais finit par porta donc son attention sur le docteur qui levait l’index en réfléchissant. Ana n’en parut aucunement surprise mais se demanda un moment comment un homme aussi brillant pouvait avoir des réactions aussi bizarres. Il finit enfin par répondre

« Pas vraiment... Pas précisément, en tous cas. Mais nous commençons à être bien loin du magasin duquel nous venons... »

Il avait beaucoup marché mine de rien et cela ne l’étonnait pas outre mesure. Mais soudain, ce bruit… Le Docteur sourit, je tournais la tête vers l’embranchement tentant d’apercevoir quelque chose au fond de ces longs couloirs. Mais rien. Cependant, les couloirs n’étaient plus aussi sombres, on pouvait voir à quelques pas. Une lueur venant de nulle part baignait la pièce. Ana aurait même pu la trouver rassurante si elle n’avait pas pertinemment su qu’eux deux se trouvait à des lieux en dessous du sol. Le couloir s’était également élargit et ressemblait un peu aux excavations que l’eau peut construire dans une grotte au prix de milliers d’années.
Ana s’arrêta totalement, sans manquer de se casser la figure. Elle se rattrapa à la paroi de la grotte. Elle se sentait vraiment mal, maintenant, et elle ne savait absolument pas pourquoi. Elle avait l’impression d’être observée. Mais pas comme si elle s’était faite épiée de loin par un homme, non, le sentiment qu’elle ressentait était bien plus accentué et pesait lourd sur ses poumons. Elle avait l’impression d’entendre des gens chuchoter et cracher des phrases incompréhensibles. Mais il n’y avait toujours personne.
Le sentiment de paix qu’elle avait eu en revoyant le Docteur s’était à présent totalement évanouie et ses sens lui criaient que quelque chose ne tournait pas rond dans cette grotte.
*Docteur…*
Elle le regarda à nouveau. Il était en train de mettre des lunettes. Pourquoi diable les mettait-il maintenant ? Quel intérêt ? Une exclamation lui échappa, une fois qu’il les eu posé sur son nez, et son regard s’éclairât. Ana, n’essaya même pas de chercher comment il avait réussi à bricoler de simples lunettes. Il semblait voir quelque chose qui restait au demeurant invisible pour les pupilles de la chercheuse. Mais elle sentait cette chose… ces choses… elle ne savait pas. Combien étaient-elles ? Où ? Combien ? Ana sentit une nouvelle émotion s’emparer d’elle. Elle n’avait pas peur, malgré son estomac qui se serrait, elle était dévorée par une curiosité sourde et puissante.
Le Docteur se tourna vers la jeune femme.

« Tant que je connais pas vraiment leur mode de fonctionnement ni le motif de leur présence... Evitez de bouger, ou de faire trop de bruit... »

Il parlait de ces ‘choses’ qu’elle ne voyait pas. Mais elle n’était pas folle, lui les voyait comme elle le voyait. Il lança d’une voix forte :

« Aurais-je l'honneur de savoir à qui je m'adresse ? Je souhaite simplement parler, car croyez-moi, si vos intentions sont bonnes, je ne souhaite que vous aider à trouver la meilleure solution qui soit, pour vous et cette planète. Dans le cas contraire... Ce sera légèrement différent. »


De la surprise, de la colère. Si ces créatures avaient pensé être encore invisible aux yeux de l’homme, s’était raté. Un sifflement d’indignation tonitruant s’éleva dans la pièce. Ana plaqua ses mains contre ses oreilles, mais le son était à l’intérieur de sa tête.
Le Docteur ne semblait pas l’avoir entendu car il continuait de regarder au-dessus de lui ces choses indiscernables. Ce qui suivit, par contre, fut plus net, plus réel. Une voix sifflante, glaciale, s’éleva au-dessus de l’assemblée. Elle semblait plus réelle, plus présente que les sensations qui transperçait Ana depuis tout à l’heure. Cette voix s’adressa plus particulièrement au Docteur :

- Nouusss ssssommes des êtres oubliés, nousss sssommes vivons au cœur des planètes. Nouuusss sssommes ssssi misérables…. Et vous, qui êtes vousssss ? Que faitess vouus isssssi ? Comment nouuusss aider ?

Le Docteur s’apprêtait à ouvrir la bouche pour répondre mais Ana réagit plus rapidement et une ribambelle de questions résonnèrent à l’aveuglette

- D’où venez-vous ? Depuis combien de temps être vous ici ? Comment êtes-vous fait ? Comment vivez-vous ? Ou est ma mère ?


Un feulement agressif s’éleva et résonna à l’intérieur de la tête de la jeune femme. Ses yeux se plissèrent sous la puissance de la réponse.

- Ssssuffffffit !!! Mizzzzzzérable humaine… Nous n’avez pas la permisssssion de parler ainsssii…

Ana n'eut pas de réaction, mais se yeux continuèrent à briller de curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Traces de mon passage : 147
Mon arrivée : 14/08/2014

MessageSujet: Re: What a surprise ! ~ PV Ana (Londres, 2014)   Dim 7 Sep 2014 - 19:07

Rencontrer des espèce qui m'étaient inconnues... Peut importe le danger, j'étais toujours plutôt fasciné, c'était un de mes défauts, peut-être... Au final, j'avais tellement focalisé mon attention sur ces créatures, les regardant afin d'en saisir les moindres détails ; que j'en avais presque oublié Ana... Enfin, je ne l'avais pas vraiment oublié, mais, lui ayant juste dit de ne pas bouger, je n'avais même pas vérifié si elle avait fait ce que j'avais dit ou si certaines de ces créatures s'étaient approchées d'elle. Je pensais souvent naturellement – et parfois à tort – que ceux qui m'accompagnaient pouvaient très bien s'en sortir, parce que je leur faisais confiance. Alors que ce n'était pas toujours le cas...

- Nouusss ssssommes des êtres oubliés, nousss sssommes vivons au cœur des planètes. Nouuusss sssommes ssssi misérables…. Et vous, qui êtes vousssss ? Que faitess vouus isssssi ? Comment nouuusss aider ?

Cette voix glaciale, sifflante. Des êtres oubliés, vivant au cœur des planètes... Et, selon leurs propres dires, misérables... L'intérêt seraient donc définitivement de les aider, plutôt que de les combattre. Même si pour le moment ce n'était qu'une hypothèse, ils pouvaient tout aussi bien mentir, même si j'en doutais, mais, sait-on jamais, même des êtres au premier abord se définissant comme « misérables » pouvaient tout aussi bien être hostiles.

Alors que je m'apprêtais à répondre, j'entendis Ana le faire avant moi.

- D’où venez-vous ? Depuis combien de temps être vous ici ? Comment êtes-vous fait ? Comment vivez-vous ? Ou est ma mère ?

Je me tournais de nouveau vers Ana. Et je me rendis compte que j'avais probablement commis une erreur. Je voyais l'une de ces créatures l'entourer de son aura, et je compris qu'il y avait comme un lien psychique qui venait de se créer ; tout simplement parce que les expressions d'Ana laissait entendre que quelque chose qui m'échappait se passait juste sous mes yeux.

Je répondais tout d'abord à la créature qui m'avait adressé la parole.

« Je suis le Docteur, et je suis ici car il semble que vous soyez responsables de certaines disparitions récemment, incluant celle de la mère d'Ana, ici présente, et qui a également posé de très bonnes questions. Je pense donc qu'il serait plus judicieux de la relâcher de votre contrôle, ou je risque d'agir contre vous et j'aimerais s'il est possible seulement continuer à parler avec vous d'une manière pacifique et calme. »

Je marquais une légère pause, avant de m'adresser à Ana.

« Je suis désolé... Pour le moment, je ne peux rien faire pour vous... Si la créature ne coopère pas il faudra que vous rompiez vous-même le lien psychique qui s'est créé... »

Je m'adressais ensuite de nouveau aux créatures.

« Donc. D'où venez-vous, depuis combien de temps êtes-vous ici, ça, c'étaient de très bonnes questions, qui méritent une réponse. Et également, ce que vous avez fait des personnes qui ont disparues... Quel est votre but, pourquoi vous être installé ici ? »

__________________________
The whole universe is at rest;
When I'm in your arms
Is when I feel the best
Locked inside your creative being
Whirling about your unfailing truth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: What a surprise ! ~ PV Ana (Londres, 2014)   Mar 16 Sep 2014 - 13:12

La voix du Docteur s’éleva au dessus du vacarme qui brulait les oreilles d’Ana :

« Je suis le Docteur, et je suis ici car il semble que vous soyez responsables de certaines disparitions récemment, incluant celle de la mère d'Ana, ici présente, et qui a également posé de très bonnes questions. Je pense donc qu'il serait plus judicieux de la relâcher de votre contrôle, ou je risque d'agir contre vous et j'aimerais s'il est possible seulement continuer à parler avec vous d'une manière pacifique et calme. »


L’attention se retourna sur l’homme qui venait de parler. L’agressivité de ces créatures planait encore au creux du ventre d’Ana. Les mots sifflant de cette chose résonnaient encore dans sa tête.

Apparemment, le Docteur n’avait pas entendu la réponse de la créature aux questions d’Ana. Il continua, à l’adresse de la jeune femme :

« Je suis désolé... Pour le moment, je ne peux rien faire pour vous... Si la créature ne coopère pas il faudra que vous rompiez vous-même le lien psychique qui s'est créé... »

Elle aurait bien voulu expliquer au Docteur que ce ‘lien psychique’ ne pouvait être entièrement détruit. Il faisait partie de sa nature étrange. Elle se contenta de hocher la tête, doucement. Au fond, il n’avait pas besoin de savoir.

Le Docteur se tourna à nouveau vers le vide où devait se trouver ces espèces d’esprit. Ana essayait à tâtons d’imager leur tête. A quoi ressemblaient ces choses ? Elle aurait bien aimé le savoir. Ressemblaient-ils aux fantômes des histoires pour enfants ? Aux esprits démoniaques des films d’horreur ?

- Nousss ssssommmes issi depuis des lussstress… Nouss cherchons des ssserviteurs... et vouss sssserez les prochainsss...


L'ombre fondit sur le Docteur à la vitesse d'un éclair. La pièce fut soudain plongée dans l'obscurité totale. Un sifflement odieux et sourd tourbillonna dans la pièce.
Ana sentit tout son corps chavirer. Sa tête se mis à tourner violemment, interminable tourbillon. Elle arrêta de sentir la terre sous ses pieds et son avant bras heurta le sol. Elle eu l'impression de s'enfoncer dans celui.
Tout autour, des sifflements, des rires fantomatiques. Son compagnon d'aventure ne devait pas en mener bien large non plus.
L'air de la pièce était devenu tiède et moite, collant ses poumons et embrouillant son cerveau.
Ce fut le trou noir.

Quand Ana ouvrit les yeux, les décors avaient changés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Traces de mon passage : 147
Mon arrivée : 14/08/2014

MessageSujet: Re: What a surprise ! ~ PV Ana (Londres, 2014)   Ven 26 Sep 2014 - 13:57

C'était fascinant. Réellement fascinant. A peu de moments de ma vie j'avais pu assister à ce genre de créatures... Ces créatures silencieuses, invisibles et presque indétectables. C'était un de mes 'problèmes', sûrement, d'avoir l'air toujours relativement ravi lorsque je faisais face à des êtres que je ne connaissais pas ou très peu. Mais je ne pouvais pas m'en empêcher. Même privé de certains de mes aspects de Time Lord, j'étais resté le même à ce niveau-là. L'aventure, j'aimerais toujours ça... Et même lors de moments que j'appréciais pour être presque 'normaux', je ne râlais lorsque quelque chose se mettait au travers de mon chemin. Après tout, pourquoi serais-je mécontent ? Découvrir de nouvelles espèces, mélangé à cette aventure qui pointait progressivement son bout du nez en promettant quelque chose de plus périlleux. C'était tout ce dont j'avais besoin.  

Je me fis la note mentale de penser à prendre plus de gadgets en double. C'était toujours utile, je n'y pensais pas automatiquement car ce n'était tout simplement pas nécessaire la plupart du temps... De plus, je doutais qu'une paire de lunettes aurait aidé Ana. Pas vraiment. Pas du tout.

- Nousss ssssommmes issi depuis des lussstress… Nouss cherchons des ssserviteurs... et vouss sssserez les prochainsss...

Cette voix, qui se faisait plus sifflante... Tout simplement accentué par le choix de mots, mais qui se révélait plutôt malin de la part de cette créature. Tout simplement parce que ce sifflement en ferait trembler plus d'un. Pas moi, bien sûr, mais j'admirais l'effet... Pendant peu de temps seulement, car, à peine ces paroles terminées, je n'eus même pas le temps de réagir, avant de me faire attaquer, ne pouvant pas résister avant que le noir total se fasse. Je n'avais plus que mes autres sens pour analyser la situation. Mon pauvre corps qui n'était désormais qu'humain, fut entraîné dans une chute, plutôt violente. Au final, mes autres sens me firent fausse route, je perdis mes repères pendant quelques instants ; avant que je sente finalement le sol par le choc que mes bras venait de causer avec celui-ci.
Une fois que le noir n'était plus total, je rouvris les yeux ; l'endroit n'était plus le même. Etions-nous encore plus loin sous terre ? Aucune idée... L'endroit n'était pas plus accueillant que le précédent. On étouffait presque. Je jetais un coup d’œil rapide aux alentours. Définitivement pas plus accueillant... L'endroit était très sombre, et l'on apercevait seulement quelques silhouettes humaines – était-ce là tous les gens qu'ils avaient enlevés, ou seulement quelques-uns ?

« Bien, je suppose que nous avons assez discuté, quoi que... J'ai encore quelques questions, mais sachez que je ne vous laisserais pas nous réduire à l'état de serviteurs, et j'ai aussi l'intention de rendre à ces personnes que vous gardez ici, leur vie normale. Libre à vous de le faire maintenant, ou je ferais le nécessaire pour m'assurer que cela soit fait... »

Je ne m'attendais pas à ce qu'ils coopèrent, mais il était toujours mieux de leur laisser ce choix que d'abdiquer maintenant, bien que la plupart ne saisissaient pas cette chance... Ce qui était bien dommage, pour eux.

__________________________
The whole universe is at rest;
When I'm in your arms
Is when I feel the best
Locked inside your creative being
Whirling about your unfailing truth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: What a surprise ! ~ PV Ana (Londres, 2014)   

Revenir en haut Aller en bas

What a surprise ! ~ PV Ana (Londres, 2014)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• THE SILENCE HAS FALLEN • :: trash & co' :: archives RPG.-