TOP
SHOW



 
MERCI DE NOUS AVERTIR DE VOS PRÉSENTATIONS TERMINÉES DANS CE TOPIC.
BIENVENUE Invité !
FORUM RPG BASÉ SUR LA SÉRIE DOCTOR WHO.
REJOINS-NOUS VITE SUR LE TOP SITE DU FORUM !

Partagez | .
 

 T'es vraiment un aimant à problème, pas vrai ? [PV Martha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: T'es vraiment un aimant à problème, pas vrai ? [PV Martha]   Dim 26 Oct 2014 - 15:55






T'es vraiment un aimant à problèmes, pas vrai ?


- Jack & Martha -




Il était encore assez tôt à Cardiff. Sept heures à peine, pour tout dire. Jack était déjà debout, dans la cuisine, en train de préparer le petit déjeuner. Il ne le faisait jamais d'habitude. Parce que de un, il était le cauchemar de tout cuisinier. La semaine passée il avait réussi à bousiller la cuisinière rien qu'en cuisant un œuf à Marley. De deux, c'était un jour assez spécial. Martha Jones était là depuis la veille. Le Capitaine avait eu une lubie, il l'avait invité à passer deux jours à Cardiff, loin de UNIT. Il aurait pu très bien se déplacer, mais revoir les locaux de l'agence et surtout des têtes bien (trop) connues ne l'enchantait guère. C'est ça le problème quand on couche avec n'importe qui. Au bout des moments, il y a des répercussions. Il ne se souvenait que trop bien de cette femme qui était venu avec un gosse de cinq ou six ans en lui disant qu'il était de lui. Jack avait paniqué, avant de leur faire faire avaler une dizaine de comprimés de Redcon. Elle avait oublié deux mois de sa vie, mais c'était pour la bonne cause. Au moins, ils allaient bien tous les deux et étaient sous protection Torchwood. En même temps, s'il devait assumer chaque gosse qu'il avait engendré, il n'aurait plus vraiment d'argent ni de temps pour lui-même.

Bref, il avait accueilli Martha Jones. Ils avaient surtout passé la veille à courir après une dizaine de Weevils qu'un abruti avait décider d'élever. Ils l'avaient bouffer, puis ils s'étaient sauvés et éparpillés dans la ville. Résultat, deux blessés graves et un mort. Il avait reçu un mail du Gouvernement comme quoi il fallait qu'il fasse plus attention et blablabla. Comme à chaque fois. Ces mails l'irritait au plus haut point. Il avait invité la jeune femme au restaurant, puis il lui avait montré sa chambre, dans son bureau. Lui, il avait dormi sur le canapé, avec Ianto. Enfin... "Dormi." Jack trouvait que, depuis qu'il était immortel, la nuit n'était plus qu'une perte de temps. Il fallait bien s'occuper, pas vrai ? Bien sûr, Ianto l'avait abandonné au bout de deux bonnes heures, complètement claqué. Jack lui avait laissé sa journée. Ainsi qu'aux autres, puisqu'ils auraient foutu un bordel pas possible dans le hub et qu'il avait la flemme de tout ranger.

Le petit-déjeuner était pour Martha. Lui, il avait mangé un reste de pizza, à six heures du matin. Froide. Parce que le micro-ondes avait rendu l'âme. Il avait tout de même réussi à faire aller le four pour cuire quelques croissants, et la machine à café pour faire... Et bien, du café. Il installa tout ça sur un plateau, avec un trou en plein milieu, celui d'une balle, il y a quelques temps déjà, et se dirigea vers son bureau. Il toqua à la porte. Tout était encore éteint, elle devait être encore en train de dormir.

"Martha ? Je ramène le petit-déjeuner !"






MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: T'es vraiment un aimant à problème, pas vrai ? [PV Martha]   Dim 26 Oct 2014 - 17:14


T'es vraiment un aimant

à problèmes, pas vrai ?

Ou comment réaliser qu'une journée sans ennuis, c'est louche.


Avec Jack Harkness


Alors que, pendant une journée tout à fait normale, Martha essayait de tenter d'arrêter une possible invasion par un idiot, appuyé par des aliens évidemment, qui voulait dominer le monde ( tiens, les psychopathes se font originaux ces derniers temps ), elle avait reçu un coup de fil de la part du Capitaine Jack. Il l'invitait quelques jours, à Torchwood. Elle aurait l'occasion de retrouver des têtes familières qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps. Alors bien sûr, enchantée, elle accepta. Tout en réglant le sort de l'abruti qu'elle avait en face d'elle - c'était déjà bien trop tard pour lui de toute façon - elle se prépara au voyage. L'accueil fut à la hauteur de ce bon vieux Harkness qui lui en mit plein les yeux. La soirée fut incroyable et la journée tranquille, en soi. Plutôt louche si vous voulez mon avis. Les problèmes n'avaient pas l'air de s'annoncer encore... Elle s'était couchée plutôt tard, et cela lui donnait comme l'impression d'être en vacances. Quelque chose qui lui avait bien manqué ces derniers temps.

La voix de Jack retentit dans ses oreilles et fit sursauter Martha qui se contenta de répondre en lui balançant un oreiller dans la figure. Puis avec un autre coussin, elle le plaqua au dessus de sa tête pour que la lumière qui venait progressivement d'apparaître ne la gêne pas trop. " Il est quelle heure... ? " Enfin la question ne se posait pas trop, parce que quoi qu'il pouvait répondre, elle finirait par dire que c'était trop tôt. Après quelques secondes à gémir sous la couette, elle se redressa et vit la nourriture. " Petit-déj au lit ? C'est la grande classe. Merci. " Elle ne voulut pas abuser des soins du Captain et n'avait pas vraiment très faim, mais vu qu'il avait fait l'effort, elle ne voulu pas le décevoir et mangea tout de même. Le café n'était pas mauvais, les croissants non plus d'ailleurs.

Se sentant soudain en meilleure forme, elle se prépara puis se changea rapidement. Du noir, comme d'habitude, pourquoi chasser les mauvaises choses ? Puis se dirigeant vers la salle principale, elle ne put s'empêcher les affaires traînant un peu partout dans la pièce. Bon ça ne l'étonnait pas vraiment, elle savait que le rangement n'était pas né ici. " Bon alors, Jack, tu nous as préparé quoi comme super programme aujourd'hui ? " dit-elle en voyant le capitaine.








Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: T'es vraiment un aimant à problème, pas vrai ? [PV Martha]   Dim 26 Oct 2014 - 20:10






T'es vraiment un aimant à problèmes, pas vrai ?


- Jack & Martha -




Lorsque Jack rentra dans son bureau, le premier danger qui se présenta à lui fut l'oreiller volant qui manqua de très peu d'envoler le café. Le deuxième, ce fut les grognements de Martha. Il ne savait pas trop s'il devait la laisser dormir ou se sauver avant qu'elle ne lui saute réellement à la gorge. On sait jamais avec les femmes. Jack avait collé son bureau contre le mur pour rentrer le lit de la chambre d'ami de Ianto à l'intérieur. Il sourit en se rappelant comme les deux hommes avait griffé toute la tapisserie en passant ce saleté de lit par la toute petite porte. Et cinq minutes plus tard, Martha était là. Dieu seul sait à quoi ils devaient avoir l'air, rouges, décoiffés et au bord de l'exténuation. Comme quoi, le Capitaine était prêt à se plier en quatre pour le confort de ses invités, malgré ce que certaines mauvaises langues pouvaient dire. Il n'était pas l'exact modèle du gentleman, ça, c'était certain, mais c'était déjà mieux que rien, pas vrai ? Et puis il s'en fichait. Il posa le petit déjeuner sur le bureau, pour aller faire la bise à Martha. Il l'aurait bien embrassé, mais en arrivant elle avait beaucoup (énormément) insisté sur son bonheur familial avec Tronche de Cake. Et puis on sait jamais, si ça se trouve il avait mis un micro sur sa femme, ou un truc dans le genre. La méthode UNIT quoi. Allez savoir pourquoi, après toutes ces années, Jack voyait toujours UNIT comme des abrutis écervelés vivant dans une grotte avec des ordinateurs. Ce n'était pas totalement faux. Il avait déjà eu l'occasion de travailler avec Kate. Il l'aimait bien. Mais il n'aimait pas UNIT. Totalement contradictoire.

Il sourit à sa remarque sur le petit-déjeuner. Bien sûr que c'était classe. Il était classe de toute manière. Et sexy. Et avait un ego qui allait parfaitement bien. Il la laissa tranquille, le temps qu'elle s'habille convenablement. Il serait bien resté, mais toujours Tronche de Cake, Mickey Mouse et autres surnoms qui lui venaient à l'esprit l'en empêchait. Il aurait bien aimé lui dire qu'il l'avait déjà embrassé. Deux fois. Et la deuxième c'est elle qui l'avait embrassé. Bon, il ne s'était pas vraiment débattu. Mais Jack reste Jack, il ne faut pas rêver non plus. Il ramassa les dernières traces des ébats qu'il avait eu avec Ianto la veille, c'est à dire une chemise craquée, le caleçon de Ianto dont il ne restait... plus rien, en fait, et encore deux ou trois accessoires, comme des menottes et un fouet. Oui, il ne voulait pas vraiment que Martha tombe sur ça. Quand il revint, la jeune femme était en train de descendre les marches, lui demandant ce qu'il y avait prévu pour aujourd'hui.

"Et bien... Des aliens vont certainement venir semer la pagaille dans la ville, il faut juste attendre un peu." dit-il avec un sourire. Et bien sûr, c'est à ce moment que l'alarme du hub se mit à résonner. "Tu vois ?"






MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: T'es vraiment un aimant à problème, pas vrai ? [PV Martha]   Lun 27 Oct 2014 - 21:20


T'es vraiment un aimant

à problèmes, pas vrai ?

Ou comment réaliser qu'une journée sans ennuis, c'est louche.


Avec Jack Harkness


La petite équipe de Torchwood traitait en général le même genre de problème que UNIT mais d'une façon assez différente. Petite équipe, moins de paperasse... Ils étaient plus mobiles, mais ce n'était pas pour cela qu'ils étaient plus efficaces. Les deux avaient leurs avantages et leurs faiblesses... " Bien, je commençais à m'ennuyer... ", dit Martha avec un sourire en coin. " J'ai hâte de te voir gérer ça ", fit-elle, avec un regard complice à Jack. Un des avantages d'être immortel, c'est qu'on ne vieillissait jamais, et avec Jack, c'était vraiment bénéfique pour lui. Il fallait avouer qu'il avait beaucoup de charme, quand même. A peu près tout les êtres vivants qu'il avait rencontré ( je précise, parce que cette catégorie englobe, femmes, hommes et aliens ) ont eu leur chance avec lui, y compris elle. Mais ça datait déjà... une petite aventure, sans attache, rien de plus. Elle était mariée maintenant, namého.

C'était mal et elle l'assumait totalement, mais elle aimait les problèmes. Et les résoudre surtout. La jeune femme était devenue une personne d'action. L'alarme sonnait car quelqu'un, ou quelque chose, s'était introduit dans le bâtiment. Étant caché à la vue de tous par le filtre de perception, c'était presque impossible que ce soit un simple enfant déguisé qui demande des bonbons. Martha ne savait pas trop que faire. Elle n'avait pas vu le reste de l'équipe encore, bien qu'hier, tous avaient l'air d'être exténués. Ce n'était pas vraiment le bon moment pour les déranger... Enfin, Jack et Martha ensemble pourraient très bien gérer ça tout seuls, n'est-ce pas ? Miss Jones ne portait jamais d'arme sur elle, bien qu'elle sache parfaitement s'en servir. Même en mission. Mais tous n'avaient pas la même façon de voir les choses, et elle le respectait. Par contre, aujourd'hui n'était pas un bon jour pour mourir ( Halloween sérieux, tu veux vraiment rater ça ? ). Elle prit donc ce qu'elle trouvait sous la main, pouvant lui servir d'arme de défense improvisée. " Alors on fait quoi, Captain, on l'attend ici, ou on se jette dans la gueule du loup en bas ? " dit-elle en le regardant, alors qu'elle se dirigeait vers l'entrée du Hub. La réponse qu'elle attendait était évidente, aussi elle n'attendit pas la confirmation de Jack. Tout cela la rendait curieuse comme une enfant en éveil... Qui sait, ils pourraient tomber sur un clown...








Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: T'es vraiment un aimant à problème, pas vrai ? [PV Martha]   Mar 28 Oct 2014 - 11:18






T'es vraiment un aimant à problèmes, pas vrai ?


- Jack & Martha -




Quelqu'un - ou quelque chose - était entrait dans la base. Dans SA base. Il devait être intelligent, seuls les Agents connaissaient les boutons pour ouvrir le Hub, vu qu'il y avait des filtres à perceptions partout. Le Capitaine était déjà en train de pianoter sur son ordinateur. Ça venait des niveaux inférieurs de toute évidence. Soit il était descendu très très vite, soit il était déjà là. Un de leurs pensionnaires ? Non, il avait confiance en ses cellules, elles étaient solides et... Elle venait de s'ouvrir. Sous ses yeux. "Merde !" jura t-il, en voyant la quelque cinquantaine de Weevils qu'ils détenaient sortir tranquillement de leurs cellules. Il se tourna vers Martha. "On a un gros problèmes. En petit nombre, les Weevils ne sont pas dangereux, mais là... Notre ami cherche à se faire oublier."

Il fit signe à Martha de la suivre. Ils descendirent à l'armurerie. Des dizaines et des dizaines d'armes étaient accrochées au mur, aussi bien humaines qu'aliens. Il en attrapa un assez imposant en haut, puis le tendit à Martha, avant d'en prendre un semblable de l'autre côté. "Ce sont des paralysants, c'est la seule chose vraiment efficace contre les Weevils, les balles ne les arrêtent qu'après cinq ou six, et on a pas de chargeurs illimités." Il attrapa ensuite deux couteau. Il lui expliqua qu'il fallait viser les yeux, si le Weevil attaquait. C'est le seul sens avec l'ouïe qui était vraiment développé chez eux. "Par contre, continua t-il, s'il crie, ça va en attirer d'autres. Dis-toi que c'est un peu comme des zombies, ils ne sont pas plus évolués que des zombies cherchant à bouffer des humains. Nous, dans notre cas... Allez on descend."

Jack prit les escaliers, armé. Des grognements étaient déjà perceptibles, ils étaient en train de remonter. Dommage qu'Owen n'était pas là. Avec lui tout aurait été facile. Le "Seigneur Weevil" comme s'amusait à le surnommait Jack aurait été bien utile pour tous les remettre dans leurs cellules. "Il faut rester ensemble, si on se sépare, on est morts. Compris ?" Étrangement, ça lui faisait du bien de travailler avec Martha. Ca lui rappelait une époque révolue depuis un bon moment, où un certain Seigneur du Temps avait pris le contrôle de la planète. Bon d'accord, Martha avait tout fait. Il n'avait fait que lui donner son manipulateur de vortex et lui avait fini attaché entre deux piquets à servir de défouloir au Maître. "Allons-y alors !"






MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: T'es vraiment un aimant à problème, pas vrai ? [PV Martha]   Lun 10 Nov 2014 - 11:04


T'es vraiment un aimant

à problèmes, pas vrai ?

Ou comment réaliser qu'une journée sans ennuis, c'est louche.


Avec Jack Harkness



* Musique d'ambiance *

Le Captain commençait à s'activer sérieusement, et à l'entendre jurer, ça ne devait pas être bon. Martha n'avait jamais croisé des Weevils de sa vie, et ce jour-ci, on avait visiblement cherché à rattraper le temps perdu... L'intrus cherchait apparemment à faire diversion ici. Mais elle ne s'inquiétait pas pour autant, elle avait totalement confiance en Jack. Bien sûr, elle ne s'attendait pas à ce qu'il fasse tout le travail rigolo, il fallait qu'elle soit un peu de la partie aussi. Alors, suivant Jack à travers le hub jusqu'à l'entrepôt aux armes, et prit l'arme qu'il lui avait donné. " Faudrait sérieusement penser à passer les lieux en désintoxication, les Weevils ont l'air vraiment récurrents ici... " , dit-elle avec un sourire en coin. La jeune femme mit le couteau à sa ceinture et prit le paralysant, soupesa un peu l'arme avant de la prendre vraiment en main. Elle ressentait un plaisir coupable à la tenir, mais on se sentait tellement vivant !

Miss Jones écouta attentivement les instructions, parce que bien que Jack ne pouvait pas mourir, elle était vulnérable. Elle n'avait pas eu la chance d'être là quand une jeune blonde a fait la bêtise d'aspirer l'intégralité du temps et de l'espace. C'était pas le bon moment pour jouer les lâches... Et puis, elle manquerait tout le côté amusant de la mission. Une chasse au Weevils, ça peut être fun, non ? " Si tu parles des zombies de World War Z, on est vraiment morts... ", renchérit-elle. Ils descendirent tous deux, Jack menant la marche. Au fur et à mesure qu'ils avançaient, ils pouvaient entendre des bruits. Les Weevils étaient sans doute en train de venir dans leur direction. Confiante, elle releva son arme, se préparant au pire.

Malheureusement, ces aliens avaient réussi à les prendre par surprise avant. " Merde, Tu m'avais pas dit qu'ils étaient aussi grand que des humains ! " cria-t-elle. " Quand tu disais Weevils, je pensais à des espèces de charançons ! ". Pas de panique. Tout va bien. Devant eux se tenaient une dizaine d'humains à la peau fripée, les dents acérées, semblant tout droit sortis de l'imagination d'Edvard Munch. Jack en avait compté beaucoup plus pourtant... Les autres avaient du se séparer pour trouver les résidents plus rapidement. Mais pas de temps à perdre. Elle pointa son paralysant et parvint à en toucher quelques uns, mais ils étaient rapides et très résistants. Elle se demandait si le produit miracle du Captain allait vraiment les rendre inaptes pour longtemps...










HRP:
 
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

I'm a PNJ, PNJ's are cool !



Traces de mon passage : 15
Mon arrivée : 10/06/2012

MessageSujet: Re: T'es vraiment un aimant à problème, pas vrai ? [PV Martha]   Mer 7 Jan 2015 - 12:49


Torchwood. Son Quartier Général et ses données cryptées. Ou l’une des plus importantes sources d’informations sur les races extra-terrestres après UNIT. Et s’ils avaient pu pirater les ordinateurs ultra-sécurisés de l’organisme mondial ce n’était certainement pas la pathétique technologie Alien de ces gens-là qui viendrait leur poser problème. Sans se faire prier, l’équipe était déjà en marche, trois hackers incroyablement performants restaient convenablement caché dans un grand pick-up, tandis qu’en sortirent deux autres personnes, tous deux vêtus de tenues semblables à celles du SWAT, mais blanches et sans le moindre logo. Les hackers étaient talentueux, si bien qu’ils avaient redirigés leurs signaux et utilisaient les divers satellites autour de la planète pour indiquer à quiconque chercherait à les localiser qu’ils émettaient depuis le fin fond de l’océan. Les deux hommes en armures furent rapidement rejoint par trois autres hommes, qui arrivèrent d’un autre véhicule et tandis qu’ils s’étaient regroupés les hackers pénétrèrent les bases de données de l’organisation soi-disant top secrète. Un troisième véhicule vint finalement les rejoindre duquel sortirent une femme vêtue d’une tenue mois épaisse, aux allures de blouse scientifique en cuir, toute aussi blanche que le reste, et un homme aux lunettes noires. Tous écoutèrent la dame les briefer et dès qu’elle eut finie, ils ouvrirent les coffres de chacun des véhicules et y récupérèrent des fusils d’assauts et d’autres armes lourdes typiques de l’armée. Autour d’eux, les passants ne semblaient rien voir, comme si les soldats et leurs véhicules étaient invisibles. Et quand les hackers signalèrent finalement qu’ils avaient ouverts les cages, les soldats s’approchèrent de l’entrée du hub, l’espèce d’ascenseur caché. Sans se faire prier, et sans la moindre délicatesse, ils y posèrent des sortes de larges outils circulaires, qu’ils actionnèrent d’une pression sur un interrupteur.

Quelques bips sonores, et quelques pas en arrière de leur part, et boom. La plate-forme explosa dans un brouhaha désagréable et violent. Un épais nuage de fumée vint se redresser dans l’air tandis qu’ils dégagèrent ce qui restait de la plate-forme pour ensuite descendre en usant de longs câbles reliés à une poulie attachée au plus gros des trois véhicules. Tous portaient des casques blancs desquels on ne distinguait rien, seules de fins traits rouges indiquait les yeux – comme des sortes de lunettes à vision nocturne incorporée – Et ils posèrent tous le pied dans la pièce, laquelle était vide puisque le Capitaine et la Doctoresse étaient trop occupés avec la diversion. L’un des soldats pressa une touche sur son casque et dans un grésillement sonore caractéristique il s’exprima « On est dedans. » On lui répondit d’un ordre et il fit rapidement signe à l’un de ses hommes, lequel s’empressa d’approcher d’un des ordinateurs, dans lequel il inséra un genre de clef USB ultrasophistiquée qui commença sans peine à copier toutes les informations présentes. Le bruit des Weevils, cela dit, devenait plus fort. Comme s’ils remontaient vers la pièce principale, sûrement accompagnés des deux agents. Le capitaine de la petite escouade fit signe aux autres hommes et tous levèrent leurs fusils, en joug vers la direction du bruit, prêts à faire feux.


__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omla-logs-tshf.tumblr.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: T'es vraiment un aimant à problème, pas vrai ? [PV Martha]   

Revenir en haut Aller en bas

T'es vraiment un aimant à problème, pas vrai ? [PV Martha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• THE SILENCE HAS FALLEN • :: trash & co' :: archives RPG.-