TOP
SHOW



 
MERCI DE NOUS AVERTIR DE VOS PRÉSENTATIONS TERMINÉES DANS CE TOPIC.
BIENVENUE Invité !
FORUM RPG BASÉ SUR LA SÉRIE DOCTOR WHO.
REJOINS-NOUS VITE SUR LE TOP SITE DU FORUM !

Partagez | .
 

 The Writer return !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




Traces de mon passage : 18
Mon arrivée : 05/11/2014
Localisation : En train de manger des chip'au ketchup !

MessageSujet: The Writer return !   Mer 5 Nov 2014 - 18:11

“ Prénom Nom

« Ibharis « The Writer »

• Prénoms, Noms; Ibharis plus connu sous le nom de « The Writer » l'écrivain où l'auteur en français
• Date et lieu de naissance; Je suis né le 19 juin 1589, sur Gallifrey.
• âge; 194 ans
• Groupe; Seigneurs du temps
• Race; Seigneurs du temps
• Autre;  Nope

♦♦ TELL ME WHO YOU ARE

• Who Am I; The Writer est quelqu'un de très positif, gentil et généreux. Il aime écrire de bonnes fins, et déteste écrire des tragédies ; comme représenté dans cette phrase il utilise beaucoup de métaphores en s'aidant de son surnom. Il est aussi long à la détente, touche à tout, il aime s'incruster dans de grand rassemblement et adore par dessus tout manger et tout ce qui peut être activé comme un levier. Il est excentrique, aime faire des remarques et des commentaire sur tout. Il a par contre horreur qu'on insulte sont style vestimentaire ou son TARDIS. Il déteste également qu'on critique où qu'on menace la race humaine qui le fascine. Il aime la nourriture humaine et préfère le ketchup mais sont activité préférer est écrire des livres, des articles, des encyclopédies et plein d'autres choses. Il possède un talent créatif et une imagination démesurée et écrit parfois des fictions qu'il raconte le soir venue dans les familles où les tavernes. Il écrit aussi ses aventures et pense les publier au titre de fiction sur terre. Voici le profil psychologique de ce personnage excentrique et casse-cou qu'est The Writer !
• What I look like; L'auteur sous cette régénération ressemble à un homme d'âge mur, costaud, grand et possède un regard bleu perçant et déterminer. Il a souvent une barbe de trois jours pourtant soignée et taillée et une tignasse blonde qu'il fait tenir en l'air miraculeusement sans produit. Il possède également des sourcil épais et des traits grossier qui sont pourtant également élégant. Il s'habille tout les jours avec une chemise blanche immaculée qu'il porte a toute les occasion (sauf le carnaval bien sur u.u) une veste imperméable (Comme sur l'avatar) qu'il dépoussière presque tout le temps, son inséparable cravate rayée bleu et blanc. Après il porte un pantalon noir avec une chaîne et des chaussure cirée et luisante noire. Il ne change d'habit que pour les mariage où il change sa veste imperméable contre une veste de costume longue qui lui arrive au niveau des genoux et une cravate noire. Il possède aussi un objet dont il ne se sépareras jamais car c'est sont plus précieux outil et en plus c'est classe (comme il aime le dire) j'ai nommé une chevalière sonique à interface télépathique (Donc contrôlable par la pensée). Il s'agit d'une chevalière dont le noyaux est vers émeraude et s'illumine quand on l'active. Les motif visible dessus se soulève tel des antennes soulevant ainsi un peu le joyaux. Ensuite on peu rétracter juste en appuyant sur le noyaux. Les donnée scanné, elle, sont visible dans la tête de celui qui la porte. Bref un style de badass !  
• I'm not human; Il est un seigneurs du temps qui s'est exilé avant la destruction de Gallifrey. Il ressemble en tout point à un humain même si ses action prouvent qu'il n'est pas habituer à leurs mode de vie. Il possède un TARDIS bien sur ! Son Tardis est une boite de forme rectangulaire en bois avec une lampe et une grosse horloge dont les aiguilles bougent sans cesse lorsque le tardis est en déplacement. Il y a écrit « Librairie : The Writer » au dessus de la porte (Sur la photo c'est Police box mais bon je peux pas changer les photo moi xD) Voila la TARDIS vue de l’extérieur :
TARDIS:
 
à l’intérieur se trouve une allée en verre avec des pas japonais qui se termine en face du tableau de bord puis sur les côté il y a des canapés et des fauteuils confortable ainsi de des bibliothèques de bois et des escalier qui mène dans les autre pièces. Le sol autre que l'allée est en plancher avec des tapis marqué de motif gallifreyen. Sur l'image, dans le tube de verre au centre, on voit l'interface vocale du TARDIS qui cache une pyramide lumineuse qui s'illumine lors du démarrage et devient plus brillante lorsque le sont que fait le moteur lors des phase de vol augmente,  bref un intérieur trop permaswag Cool(
Spoiler:
 
. Il est né dans ce TARDIS alors que celui ci volait lui conférant ainsi un don pour le piloter mais le TARDIS s'était ouvert à lui quand il avait essayer de s'échapper de Gallifrey avant la destruction. Etant né à l'intérieur le TARDIS s'est laisser piloter docilement loin du carnage. Il adore son TARDIS et celui ci ne se laisse conduire que par lui à part si il lui ordonne de laisser entrer certaine personne.  



♦♦ TELL ME YOUR STORY



Ma naissance n'a rien d'un hasard … Je fus conçu, si puis-je dire, à bord d'un TARDIS en voyage temporel. J'ai découvert des choses sur ma naissance bien après … Mon histoire est des plus compliquées quand on sait que j'ai été créer pour devenir voyageur temporel. Bref je vais vous faire un résumé de ma vie en commençant par un des plus beaux jours de ma vie.

La découverte de mon lieu de naissance quand j'étais encore un gamin … Le vieux TARDIS était planté là depuis longtemps car depuis ma naissance plus personne ne l'avait utilisé. Il restait donc dans une sorte de garage poussiéreux et plein d'insectes. Je fis quelques pas devant la grande boîte hexagonale qui se dressait devant moi. J’effleurai les portes qui s'ouvrirent aussitôt. Mais mon oncle me tira précipitamment en arrière. Mon oncle est en fait celui qui me garde … Mes parents ont disparu lors de ma naissance, ou du moins c'est ce qu'on m'a dit … Je n'étais pas très grand à l'époque où j'ai vu la grosse boîte de bois qui, avec ses formes rappelant le style des boîtes avec des motifs Gallifrey et sa lampe au sommet semblait patienter et attendre quelque chose de bien spécial … Il était parti et quand il était revenu il s'était mis dans cette cabane et n'avait plus bougé et tout le monde était incapable d'y entrer. Les portes étaient toujours closes jusqu'à aujourd'hui …
Pas maintenant petit … dit le vieillard d'une voix douce pendant que les portes se refermaient. Il n'est pas temps … Puis il me raccompagna à la sortie avec un air bienveillant. Avec les autres enfants j'étais un peu les souffre-douleurs des autres … Je me sentais pas à ma place … Mais quelques années plus tard j’étais un adolescent un peu naïf, mais les gens je devenais au fur et à mesure de mon existence curieusement mystérieux et étrange. Les gens en devenaient que plus distant et ma réputation déjà sacrément blessée continuait de s'éroder au fil du temps … Mes « amis » s'éloignaient de moi et mon oncle commençait à se dessécher telles une chip, aliment des humains … Un peuple fascinant ! Donc oui j'adore les humain surtout ce qu'il mange ! Donc je fut à la bibliothèque de Gallifrey pour lire des chose sur la terre et sa population. Je fut grandement rassasier de connaissance et me fit à moi même la promesse de partir la bas dès que je posséderais un moyen de transport. Maisd'un coup cette image s'estompa et la vision de mon pire souvenir revins me hanter.

Je rentrait de la bibliothèque un soir et vis mon oncle allongé dans un lit en train de respirer faiblement. Je vint près de lui directement … J'étais devenu un beau jeune homme même si j'étais devenue sérieusement bizarre … Mon oncle se pencha vers moi et me souffla quelque mots : il est temps désormais … Les mot que je compris immédiatement alors que mes joues furent trempées de larmes … Mes pas me menèrent vers la vielle cabane. Je fis quelque pas vers la boîte et me réveilla en hurlant … Mes rêves du passé était revenu me hanter  … Je repoussai les draps en vitesse et sortit de la tente torse nu. Dehors il faisait bon dans la nuit noire juste éclairée par les lumière d'un site d'archéologie en égypte. Un homme vint me voir et s'adressa à moi de manière brusque. Bonjour je  suis le Pr.Carter et vous êtes ? Me demanda-il. Vous pouvez m'appelez « The Writer » … répondis-je avec un sourire.

Allez mon garçon ! Dis le vieil homme en me poussant vers l'avant. Ce vieil homme c'est mon oncle. Enfin pas pour de vrai mais c'est comme ça que j'aime l'appeler ! Il est la seule personne en qui j'ai une entière confiance ... A vrai dire c'est lui qui m'a élevé depuis que mes parents était partis en me laissant comme héritage une vielle boîte où ma naissance à eu lieux ... Ce qui est improbable vu que la dites-boîtes peut contenir a peine deux personnes debout ... Bon bref c'est nul cette histoire ! Donc ce matin mon "oncle" m'a réveiller avec un sourire triste et inquiet en me disant. Déjà huit ans mon petit ... C'est le "grand jour" Dit il en appuyant tristement sur les deux derniers mots ... Je mis une tunique simple et un pantalon avec des bottes crasseuse et partit manger quelque chose dans la vielle cuisine où la table au motif gallifreyien était disposé en cercle autour d'une colonne. Je pris place au côté de mon oncle qui me tendis un bol garnis. Mange ! Tu va en avoir besoin ... Aujourd'hui va être une journée ... Mémorable pour nous ... me dit-il avec un air entre la bienveillance et la tristesse. Je savais qu'aujourd'hui je devais me séparer du vieil homme ... J'étais sa seul compagnie depuis très longtemps et cela lui faisait mal de me voir partir. Moi aussi j'étais triste. J'aimais bien cet homme même s'il était assez strict la plupart du temps ... Moi je n'étais que le fils non désiré comme disait les autres ... Celui qui a été abandonné. Parfois j'y crois aussi ... Mais cependant ma vie allait bon train depuis toutes ces années. Cela prenait, bien malgré moi, rapidement fin.

Tiens toi bien ! Me souffla mon oncle. Retire les mains de tes poches ! Me dit-il en haussant la voix. J'obtempérai puis le vieux écrasa une larme sur une de ses joue parcheminée. Tu va me manquer, mon garçon ... Mais nous nous reverrons ... J'ai encore assez de temps à vivre. Allez va ! Et il me poussa vers l'avant et repartit précipitamment. Des gens vêtue d'une sorte de soutane rouge vinrent me chercher pendant que je regardais mon oncle qui me fit un signe de la main. Je le lui rendis mais mes joues étaient déjà striées de larmes. On m'emmena dans une salle plongée dans le noir avec plusieurs personne vêtue comme leurs compères. En face de moi il y avait un cercle ... Dans ce cercle se trouvait un tunnel étrange qui bougeait sans cesse et qui semblait être constitué de fumée. Ont me mis en face et je plongeai mes yeux dans le schisme métamorphique. Je vis des choses ... Des millions de choses ... Et j'appris l'existence d'une ethnie fort intéressante : Les humains ... Leurs mode de vie primitif m'intriguait étrangement ... Puis cela devint douloureux. Mes yeux se plissèrent sous l'effort. Mais je voyais tout ... C'était magique mais insupportable. Au bout d'un temps on me tira de la salle. Mon esprit était en désordre et j'avais la nausée quand on me mena dans un petit dortoir et celui qui m'accompagnait me dit : Bienvenue à l'académie de Gallifrey jeune homme ... Vos affaires sont sur votre lit ... Dormez surtout ... Demain seras une grande journée.


A long time later …


Je voulus me redresser précipitamment mais mon front eu le temps de câliner la poutre au -dessus non sans un bruit sonore. Aiiiieuh ! Gémi-je dans mon lit en me mettant les main sur le front. Je mis un coup violent coup contre la poutre puis me repentit sérieusement en agitant ma main endolorie. Je déteste cette poutre ! Dis-je en me levant et en mettant une tunique au col vénitiens. Je mis un pantalon et des bottes de marches et sortis du grenier où j'habitais. La maison appartiens à mon oncle ! Je l'avais perdu lors de mes huit ans mais après mon passage à l'académie j'étais venu le retrouver et par miracle il était toujours sur ses deux pattes. Bien sur il avait du se réincarner une fois mais son apparence était déjà celle d'une vielle personne. Je pris place à ses côté sur la table.Tu m'a l'air en forme ... Encore une journée à apprendre des chose sur ces humains que tu apprécie tant-tant ...? Me lança t-il en mangeant le contenu fluorescent dans un bol. Je me servis aussi de ces fruits bleu fluo à la texture gélatineuse mais ferme. Sûrement ... Dis-je en croquant dans le fruit. J'ai reçus ma carte pour avoir accès à la partie numérique ! Dis-je la bouche pleine. Ah bien ! Mais à tu entendus parler de la bataille qui se profile ? Il paraît que les Daleks rôde autour de Gallifrey ... me dit il. Oh foutaises ! Je me sentirais beaucoup mieux sans menace tu vois ? Autant ne pas en parler ... Terminai-je en avalant le dernier morceau de fruit. Oui je vois ... Aller va ! Mais rentre à la moindre anomalie ... Me dit-il en me chassant d'un geste de la main ... Le chemin fut long, de la ville à ma maison, et la porte s'ouvrit d'elle même en un chuintement qui fut suivis par la voix cristalline de Iiobnisse l'assistante aux classement des dossiers papiers. Bonjour Ibharis ! Me lança t-elle sur un ton joyeux. Elle m'adorait mais étant plus vielle que moi de a peine une dizaine d'année elle me prenait pour un petit frère. Que compte tu faire aujourd'hui raconte ! Me demanda t-elle. Lire ... Soupirai-je. Quoi ? me demanda t-elle. Des livres ... c'est pour ça que je suis dans une bibliothèque ... A moins que je ne me sois tromper d'endroit dis-je en regardant autour de moi brusquement. Elle pouffa de rire puis me braqua de ses yeux noisette à l'éclat amusé toujours aussi visible ... Mais si t'es au bon endroit bêta ! Bien quel catégorie de livres souhaites tu lire ? Encore les humains ça te lasse pas à force ? Me demanda t-elle avec une moue qui trahissait l'incompréhension face à mes goût ... Non ça ne me lasse pas ! Et puis de toute façon je passe sur la section numérique aujourd'hui ! ricanai-je en agitant la carte d'accès sous son nez. Mouais ... fit-elle, peu convaincu. Tu sais où aller alors ! Pour entrer passe ta carte et fait la vérification rétinienne. Allez file j'ai du boulot p'tit frère. Me dit elle en riant. Je partit aussi vite que le permettait mes deux jambes en grommelant : P'tit frère ... J'vous en foutrais des p'tit frère moi ...


Ten hours later  


J'avais les yeux rougis de fatigue alors que je lisais ces fabuleux hololettres comme écrit sur l'écran. Je voyais toutes les coutumes des humains. Je fis un switche rapide entre deux articles et commençais à lire. Soudain avant de commencer à regarder un reportage intitulé « Gastronomie d'Asie et d'ailleurs » l'écran se rétracta de lui même sous mon air indigné. Maieuuuuh ! Rend moi mon écran! M'écriai-je en frappant l'émetteur. Soudain les lumière s'éteignirent en un claquement. Euuuuuuuh ... Rentrer à la moindre anomalie ... Très bien j'y vais moi ! Dis-je pas trop rassurer. Je partis vers la porte de l'holothèque qui était ouverte d'urgence comme lors ... Ben des urgences ... Je repassai à l'accueil et sortit de la bâtisse le plus vite possible. Une fois dans le couloir je vis les gens contre les fenêtres qui regardait ce qui se passais dehors en cherchant quelque chose dans la pénombre de la nuit qui arrivais ... Une fois au port je fus heureux de voir que les navettes était branchée sur des circuit d'urgence. Je descendis de la navette sur un terrain plat ... Le conducteur me connaissait bien ! Je partis vers ma maison au pas de course quand je vis au loin la flotte Dalek arriver vers la ville ... Mes yeux s'écarquillèrent d'effroi. Je fis très vite volte face et courut vers la petite maison. Les arbres aux feuilles colorée et argentées bougeait faiblement sous la brise. Je faillis détruire la porte en entrant et je me figeais sur place lorsque je vis mon oncle avachi sur une chaise. Mon oncle ... Tout va bien ? Demandai-je en me précipitant en face de lui. Ibharis ... Enfin te voilà ... Je t'attends depuis au moins une heure ... Me lança t-il faiblement. Vous étiez mourant ... Et vous me l'avez caché ? Pourquoi ?! Hurlai-je les larmes eu yeux. J'ai fait mon temps mais toi tu as toujours du temps à vivre ... Mes vieux os dépérissent et je me meurs ici aujourd'hui ... Je le dois à tes parents et à toi qui m'a sauver de la solitude ... Fuit maintenant ! Me dit-il ! Fuir Gallifrey ... Je deviendrais un renégat ... Dis-je pendant que les larmes coulait a flot sur mes joue ... Oui mais tu dois le faire ... Tes parents t'ont créer pour apporter de l'aide à l'univers ! Fais toi une place dans le coeurs de ses habitants et devient ce qu'ils n'ont jamais été et ce qu'ils auraient voulu êtres ... The Writer ... Il est temps désormais ... Je compris ses mots immédiatement. Il m'avait ordonner de devenir quelqu'un ... Et de retrouver mon héritage. Je le ferais ! Je vous le promets !

Je partis en sprinte dans le champ, gravit la colline et continua de courir jusqu'à la cabane. La porte était verrouillée par un gros cadenas. Je mis un chasser dans le bois pourris qui céda avec un bruit de succion ignoble. J’agrandis le passage et pénétra dans la vielle baraque qui grinçait. La boîte était toujours à sa place. Son horloge était rouillé, ses aiguilles pendait hors du cadran sa lampe était tordu sur le côté et son bois était plein de poussière et de toile d'araignée. Ses motifs était abîmés et rayés … Je  fis la moue en voyant son état lamentable. Je ne pensais pas que cela puisse voler. Je fit quelque pas en face de la boîte et les portes s'ouvrirent m'invitant à entrer.

Je dus retirez les filaments de poussières accumulées pour entrer. L'intérieur était composé d'un tableau de bord rouillé et d'un escalier pour pouvoir se positionner en face. Une faible lumière éclairait l'endroit et elle clignotait sans cesse. La poussière s'était incrustée dans les commande et certain levier était cassé. Les portes se refermèrent d'elle même pendant que je consultais le tableau de bord. L'endroit empestait le vieux et des bruit lointain se faisait entendre. Dong ... Dong ... Dong ... Je me mordis la lèvre pour ne pas hurler de joie. C'était un TARDIS ! Plus grand à l'intérieur qu'a l'extérieur ! Soudain le scanner s'anima et les commande s'illuminèrent d'une lueurs pâle. Un grand sourire se peint sur mon visage malgré ma tristesse. Je mis le circuit zigzag sur la bonne position, ajusta le régulateur serra le levier de verrouillage temporel et enfin abaissa le levier spatio-temporel. Une sonnerie sourde rappelant une horloge qui s'était enrhumée retentit puis le TARDIS entama un long soufflement maladif mais qui malgré ma tristesse me vola un hurlement de joie quand la structure s'ébranla m'obligeant à m'agripper au tableau de bord. Des insectes s'enfuirent en tout sens pour échapper à ce brusque séisme. C'EST PARTIIIIIS ! Hurlai-je pendant que mon héritage déchirais la voûte céleste. Je suis The Writer, l'abandonner, le survivant, celui qui aime écrire de folle aventures mais qui doit parfois en écrire la fin. Et je vais accomplir le voeux de mes parents : sauver l'univers quand il en auras besoin.



♦♦ AND YOU, WHO ARE YOU

• Prénom/âge/sexe; Yornnir(surnom je préfère pas dire mon nom pour le moment)
• Région; IDF
• Fréquence de connexion; 5/7
• comment as-tu découvert le forum ? google
• Double compte; Nope
• Code du règlement; Validé par Amy I love you.
• Autre chose ? ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

For all you know,I’m the silver in the bullet
For all you know,
I’m the silver in the bullet



Traces de mon passage : 1263
Mon arrivée : 23/02/2012

MessageSujet: Re: The Writer return !   Mer 5 Nov 2014 - 19:19

& Rebienvenue et re-validé :tutur:

Par contre faudra faire un effort niveau relecture, parce que y a pleins de p'tites fautes d'accords, de conjugaison ; toussa toussa donc voilà ça peine un peu la lecture

“ welcome in the game !

Félicitations, ton personnage est validé ! Tu peux désormais commencer le jeu en créant tout d'abord tes fiches de topics et de liens, en remplissant bien ton profil et en faisant recenser ton avatar ici. N'oublie pas de nous prévenir en cas d'absence, ici. Si tu as la moindre question ou réclamation à faire, adresses-toi aux administrateurs et modérateurs, ils se feront une joie de te répondre. Bon jeu à toi !

__________________________

Yesterday was a million years ago ; in all my past lives I played an asshole. Now I found you, it's almost too late... And this earth seems obliviating, we are trembling in our crutches. High and dead our skin is glass. I'm so empty here without you, I know it's the last day on earth ; We'll never say goodbye.
Love burns it's casualties
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: The Writer return !   Mar 11 Nov 2014 - 9:15

Bienvenue sur le fofo et très contente de RP avec toi!
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Traces de mon passage : 18
Mon arrivée : 05/11/2014
Localisation : En train de manger des chip'au ketchup !

MessageSujet: Re: The Writer return !   Mar 11 Nov 2014 - 9:34

Merci et réciproquement ;D

__________________________
This TARDIS is mine ! ;D:
 

The Writer's theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: The Writer return !   

Revenir en haut Aller en bas

The Writer return !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• THE SILENCE HAS FALLEN • :: 'cause everyone is important :: présentations. :: ceux qui participent.-