TOP
SHOW



 
MERCI DE NOUS AVERTIR DE VOS PRÉSENTATIONS TERMINÉES DANS CE TOPIC.
BIENVENUE Invité !
FORUM RPG BASÉ SUR LA SÉRIE DOCTOR WHO.
REJOINS-NOUS VITE SUR LE TOP SITE DU FORUM !

Partagez | .
 

 Come along Oswald! - Feat. Clara [Londres, 2015]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Come along Oswald! - Feat. Clara [Londres, 2015]   Dim 16 Aoû 2015 - 23:16



Come along Oswald!

Feat. Clara Oswald


Croyez le ou non, mais un Spencer qui a des pulsions exploratrices, ça a pas toujours des bons côtés. Il peut arriver au Spencer, cet animal en voie d'expansion qui aime les filles en détresses et laisser traîner ses sous-vêtements dans la salle de bain, de se balader dans le Tardis, de visiter, et faut dire qu'avec son réaménagement, c'est pas du luxe. Enfin bref, ses pérégrinations l'avaient conduit à retrouver le chemin de l'un des laboratoires et d'y découvrir un objet banalement étrange. Un flingue du futur comme il l'avait qualifié en le ramenant à la salle de contrôle. Un objet instable et dangereux? Non? Qui se pose la question de toutes façons. Ce long pistolet au canon large n'avait pas de balles et en fait il ne pouvait pas en avoir. Prof expliqua à Spencer que c'était une arme utilisant une onde de choc contrôlée, ciblant les Seigneurs du Temps avant de reprendre l'arme en question. Pour autant il ne l'avait pas ramené au laboratoire, pas de suite. Cette arme avait été conçue pour être utilisée sur le Docteur et il avait dit à Clara qu'il reviendrait vers elle lorsqu'il en saurait plus à ce sujet. Il n'en savait pas plus, mais peut être était-il temps de s'y mettre? D'un autre côté il avait aussi très envie d'une glace... Il avait alors décidé de d'abord aller se payer une glace à l'italienne triple parfum sur la planète à glaces (si si) avant de la déguster devant son écran.

Il avait commencé par étudier la composition physique de l'objet, une impasse, avant de s'attaquer à la technologie complexe. Il y avait là-dedans un petit générateur d'onde de choc, reliée par un câblage complexe à une petite sphère de verre contenant un liquide rouge très foncé: probablement le matériel génétique extrapolé. Ni une ni deux, Prof avait fait des recherches sur un quelconque brevet déposé ou quoi que ce soit du genre. Il avait découvert que dans les années 35 000 et des poussières, un homme avait partagé cette invention avec les autres. Partagé, c'était le mot utilisé. Il n'était pas écrit qu'il avait inventé ça, ni qu'il l'avait découvert. Non, il l'avait partagé. Prof savait lire entre les lignes et lorsqu'on partage quelque chose c'est qu'on l'a eu bien avant. Ses recherches plus poussées montrèrent que le scientifique était mort dans un accident quelques années plus tard, après avoir perdu mari et travail. Pardon? Où qu'il est Spencer? Prof l'avait jeté sur Terre, il avait besoin de calme pour faire tout ça. Un type en possession du matériel génétique d'un Time Lord et capable de l'utiliser n'était pas une menace à prendre à la légère... Et vous savez comment sont les enfants, ils pensent toujours être capable de tout faire tout seul. Encore qu'il n'allait pas être seul.

Trois jours après avoir commencé ses recherches, avec un taux de sommeil frisant le suicide neuronal, Prof prit une douche. Il se changea aussi. Enfin bref, il avait prit l'habitude de porter ce smoking noir pour sortir et c'est ce qu'il enfila, ajoutant comme touche finale à cette tenue détonante une cravate desserrée bleu rayée de blanc, pas très discret quoi. A peine avait-il dévalé les escaliers qu'il poussa un levier et le Tardis s'emballa, prenant une direction. Le voyage dura une dizaine de minutes, faut dire que quand on a besoin de s'isoler jusque dans une nébuleuse faut pas se plaindre, avant que finalement le vaisseau ne se pose. Prof avait ses affaires, ses habits, il sortit. Il se trouvait sur le toit d'un bâtiment de Londres et coup de chance, la porte était ouverte. La tirant, il descendit les quelques marches et rejoignit le numéro d'appartement que sa base de donnée lui avait indiqué. Sonner? Pourquoi faire. Prof déverrouilla la porte à l'aide de son pointeur sonique et entra avant de refermer derrière lui. Il fit quelques pas discrets dans le petit couloir et tourna la tête sur la droite, la cuisine, et son regard se posa sur un petit plat. - HAN! Des cookies!! - Avait-il crié avant de se ruer dans la pièce pour en voler un.

__________________________


Dernière édition par The Professor le Lun 17 Aoû 2015 - 1:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
avatar




Traces de mon passage : 33
Mon arrivée : 15/08/2015
Localisation : probablement entrain de courir, comme toujours.

MessageSujet: Re: Come along Oswald! - Feat. Clara [Londres, 2015]   Lun 17 Aoû 2015 - 0:33

Toc toc, c'est le destin
Le Professeur & Clara
I havent been everywhere but it's on my list ▬ SONTAG.

Une sonnerie assourdissante, des cris de joies et des bruits de course résonnaient dans les longs couloirs de la Coal Hill School. La fin de journée venait d'être annoncée et c'est avec entrain que les élèves quittaient l'établissement dans un vacarme insupportable comme à chaque soir. Les instituteurs présents prenaient le temps de ranger leurs affaires afin d'échapper au chahut de leurs élèves et prenaient soin de passer par la salle des professeurs pour saluer leurs collègues avant de retourner à leurs petites vies paisibles pour le reste de la journée. Clara, elle, se trouvait toujours dans sa salle de cours mais avait préféré rester seule pendant un moment. Elle n'avait aucune envie de croiser ses collègues de travail et c'est avec un air rêveur qu'elle observait le ciel à travers la fenêtre de sa classe. Espérait-elle voir des oiseaux ou bien une cabine téléphonique bleue flottant dans les nuages ?

Depuis de longues semaines la jeune humaine n'avait pas reçue une seule visite du Docteur alors que généralement ils se voyaient tous les mercredis pour partir découvrir de nouveaux horizons. Bien qu'il soit grincheux et assez spécial dans son genre, il lui manquait terriblement. Mais non, aujourd'hui toujours pas de boîte bleue en vue. Lâchant un soupire las, Clara rangea lentement ses affaires et quitta sa salle de classe, ses pas la conduisirent jusqu'à celle de son défunt petit ami Danny Pink et c'est avec un regard empli de tristesse qu'elle regarda longuement le bureau où il enseignait autrefois. Elle n'avait jamais réussi à s'en remettre et elle doutait même y arriver un jour. Elle prit soin d'éviter la salle des professeurs en se faufilant rapidement dans les couloirs et quitta ainsi l'école dans laquelle elle enseignait pour rejoindre son appartement vide et monotone. L'unique chose qu'elle avait conservé du premier Docteur avec qui elle avait voyagé fût cette merveilleuse moto noire dont Clara ne pouvait plus se passer tant elle l'aimait. A défaut de ne pas pouvoir voyager avec son Seigneur du temps favori, elle partait souvent pour de longues heures de balades sur cette moto qu'elle aimait entendre rugir sous son corps. C'est donc après avoir mit son casque qu'elle enfourcha la bécane et fila dans les rues de Londres pour rejoindre son appartement non loin de l'école.

Heureuse d'avoir eût son moment d'émotion de la journée, Clara défit son casque et rejoignit son appartement avec une mine ennuyée. Oui elle s'ennuyait de ne pas voir son Docteur, de ne pas partir à l'aventure. Depuis la disparition de Danny sa vie était devenue triste et bien qu'elle et le Docteur avaient de nouveau reprit la route ensemble, ce dernier était bien trop absent au goût de Clara. Elle n'attendait que ça et elle ne se priverait pas de lui dire le fond de sa pensée lorsqu'elle le verrait.

Arrivée devant la porte de son logement, elle entra la clé dans la serrure mais découvrit qu'elle n'était pas fermée à sa grande surprise. La porte était bel et bien close mais le verrou semblait ne pas avoir été mit, elle était pourtant sûre de l'avoir verrouillée le matin lors de son départ. Saisissant alors son casque dans la main droite, elle ouvrit silencieusement la porte et entra dans son appartement à pas de loups tout en vérifiant chaque pièce une par une. Ce fût dans la cuisine qu'elle tomba sur une silhouette d'homme occupé à... manger des cookies. Il n'avait pas les cheveux blancs comme ceux de son Docteur et à part lui personne ne pouvait entrer chez elle. Qui était-il ce voleur ? Avec un réflexe d'auto-protection, Clara leva son casque dans les airs pour ensuite le balancer contre la tête du type venu lui dérober ses gâteaux, lui assimilant ainsi un violent coup à l'arrière du crâne. Excessif, peut-être; mais personne ne s'introduisait chez elle. La jeune femme profita alors de regarder le visage de ce mystérieux visiteur mais ne pu l'identifier car elle ne l'avait tout simplement jamais vu de sa vie. Elle espérait en tout cas lui avoir coupé l'envie de s'inviter chez elle mais priait pour ne pas y avoir été trop fort avec sa frappe. Elle n'était pas très fière de son geste et pourtant elle gardait une position défensive avec son casque dans les mains, prête à recommencer si l'inconnu venait à l'attaquer.

« Qui êtes vous ? Et comment êtes-vous entrés chez moi ? » lança-t-elle d'une voix des plus menaçantes.


© Gasmask

__________________________
Demons run when a good man goes to war. Night will fall and drown the sun when a good man goes to war. Friendship dies and true love lies, night will fall and the dark will rise when a good man goes to war. Demons run, but count the cost. ©endlesslove.
believe in impossible heroes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Come along Oswald! - Feat. Clara [Londres, 2015]   Lun 17 Aoû 2015 - 1:29



Come along Oswald!

Feat. Clara Oswald


Prof s’étouffa avec son cookie lorsque la masse dans son dos s'abattis sur son crâne presque neuf. Il déglutit difficilement, sentant les trop gros morceaux de biscuits dans sa gorge, deux petites larmes enrobant ses yeux. De sa main gauche s'échappa un cookie qui alla s'écraser au sol en même temps que le grand Time lord, sauvé in extremis s'il n'avait pas été brisé par la chute. Le cookie, pas le Prof. D'ailleurs pour en revenir au Prof, sa méthode pour se remettre debout fut plus que décourageante et il s’emmêla les pinceaux entre ses bras et ses jambes et se retrouva par terre, encore. Ok, calme, respire, bouge plus. Prof leva ses yeux humides vers Clara. - Maiheeeeu! Ça fait mal! - Il se massa l'arrière du crâne, comme si ça pouvait faire partir la douleur. Ça c'était pas prévu. Pour trois pauvre cookies. Enfin trois... Si on l'interrogeait il dirait trois. De toutes façons, personne savait combien il y en avait à l'origine dans ce plat, si? - Chui entré en déverrouillant la porte, quelle question.

S'appuyant sur le rebord de l'évier derrière lui, Prof se releva doucement, avisant sans le lâcher du regard le casque qui l'avait agressé quelques secondes plus tôt. A tous les coups il saignait en plus! Il posa sa main sur le point d'impact et la regarda. Pas de traces de sang. Néanmoins, il fixa Clara. - Non mais ça va pas! Jsuis déjà mort y'a deux mois, c'est pas suffisant peut être?! - Et le pire? C'est qu'il était sérieux. Imaginez cette phrase au détour d'une conversation. Prof fit quelques pas vers elle et... attrapa un cookie dans le plat avec cet air sur le visage, cet air qui voulait dire "Mon cookie!", avant de refaire deux pas en arrière. Grignotant le cookie d'une main, il gardait l'autre en mode massage sur son crâne, décoiffant ses cheveux par la même occasion, les miettes de cookies allant se répandre sur son beau smoking tout propre. Et puis son regard dériva, se posant sur un reflet dans la surface lisse de la vitre du four. - Oh.. - Son reflet. - Ah.. - Son visage. - Oh.. - Il reporta son regard sur elle après cette si vive constatation, la bouche légèrement entrouverte par sa décontenance. Il déglutit, avalant le cookie, et passa une manche sur sa bouche pour en retirer les miettes avant d'en faire de même pour le reste de sa tenue. Il bomba le torse, rentra le ventre qu'il n'avait pas, serra les fesses qu'il avait et finalement écarta les bras. - C'est moi, le Professeur. La classe, hein?

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
avatar




Traces de mon passage : 33
Mon arrivée : 15/08/2015
Localisation : probablement entrain de courir, comme toujours.

MessageSujet: Re: Come along Oswald! - Feat. Clara [Londres, 2015]   Lun 17 Aoû 2015 - 2:11

Toc toc, c'est le destin
Le Professeur & Clara
I havent been everywhere but it's on my list ▬ SONTAG.

Il y avait des gens fous dans l'univers mais lui devait certainement être l'un des pires. Après tout pour qui se prenait-il à entrer chez les gens sans invitation ? Clara n'en était que plus énervée. Il osait s'introduire chez elle et lui voler les gâteaux qu'elle avait fais la veille pour sa propre personne et pour le Docteur, s'il revenait un jour. Le casque toujours fermement tenu dans sa main droite, la jeune humaine observait l'homme étrange tenter de se relever d'une manière des plus... bizarres. Il retomba lui-même sur le sol dans un fracas et Clara pensa aussitôt qu'elle devait lui avoir donné un coup un peu trop fort, bah oui le casque ça fait mal. Une mine légèrement inquiète sur le visage, elle ne le quittait cependant pas des yeux tandis qu'il se plaignait et avait presque envie de lui dire que c'était bien fait pour lui. Elle se mordit rapidement la lèvre en le voyant vérifier sa blessure et fût rassurée lorsqu'elle ne vit aucun sang sur la main de l'homme, peut-être un coup de chance.

« Non mais ça va pas ! J'suis déjà mort y'a deux mois, c'est pas suffisant peut être ? » Bien que surprise par ces propos, Clara n'en demeurait pas moins sur la défensive. Il était mort ? Le coup lui avait sûrement embrouillé les pensées pour qu'il puisse dire de pareilles sottises. D'un regard à la fois intrigué et jugeur, elle observait le voleur de cookies tout en l'examinant longuement, il n'avait pas l'air d'un fou ni même d'un psychopathe. Elle le suivit des yeux lorsqu'il prit le cookie près d'elle mais ne tenta rien cette fois, elle se contentait de l'observer d'un air méfiant et surprit, c'était un passionné de cookie ou quelque chose dans le genre ? Est-ce qu'il entrait dans toutes les maisons pour voler des cookies ? Le monde recelait de tas de personnes vraiment bizarres.
Clara restait plantée là avec ses grands yeux ouverts, se demandant encore qui il pouvait être et ce qu'il désirait. Le casque toujours fermement tenu elle était prête à lui octroyer un deuxième coup de casque s'il disait encore une seule bêtise. Elle le regarda retirer les miettes de cookies qui se trouvaient sur son costume et recula instinctivement lorsqu'il ouvrit les bras. « C'est moi, le Professeur. La classe, hein ? » Quoi, le Professeur ? Celui qui lui avait sauvé la vie il y a quelques temps de cela alors qu'elle avait été piégée dans le but d'attraper le Docteur ? Il ne lui ressemblait pas du tout. L'homme qu'elle avait connu n'avait rien d'un fou, il était même très intelligent et avait prit soin de la protéger. Et puis, elle se rappela de son TARDIS rouge et de la race à laquelle il appartenait. Un seigneur du Temps, il avait donc le pouvoir de se régénérer. Tout s'expliqua enfin dans l'esprit de Clara qui lâcha son casque afin de porter ses mains à sa bouche pour cacher sa surprise « Professeur ?! » fit-elle d'une voix frôlant la panique alors qu'elle s'approcha enfin de lui. « Oh mon dieu je suis tellement désolée ! » Quelle idiote, voilà qu'elle venait de frapper un homme qui lui avait sauvé la vie. « Est-ce que ça va ? » demanda-t-elle, inquiète à cause du coup qu'elle avait porté.


© Gasmask

__________________________
Demons run when a good man goes to war. Night will fall and drown the sun when a good man goes to war. Friendship dies and true love lies, night will fall and the dark will rise when a good man goes to war. Demons run, but count the cost. ©endlesslove.
believe in impossible heroes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Come along Oswald! - Feat. Clara [Londres, 2015]   Lun 17 Aoû 2015 - 2:49



Come along Oswald!

Feat. Clara Oswald


Prof fit un pas en arrière lorsque la furie au casque approcha mais de toute façon il était coincé par l'évier. - « Est-ce que ça va ? » - Il leva les yeux vers elle. - Tu m'as foutu un coup de casque, à ton avis? - Tutoiement. C'était nouveau. Lors de leur première rencontre il s'était évertué à la vouvoyer, à tenir un discours soutenu. Pourquoi? Absolument aucune idée. Il faut dire que sa précédente incarnation avait toujours vouvoyé les amis du Docteur. A part Amy. Peut être était-ce parce qu'il voulait faire bonne impression? Après tout il les avait rencontré pour la plupart de la même façon que pour Clara, il venait les aider... Quoi qu'il en soit, le Sixième ne se formalisait pas de ce genre de détail: s'il connaissait, il tutoyait. - Ouais, j'ai changé de tête. Un petit soucis technique avec mon Tardis. - Bah oui, un soucis technique. Son frère supposé mort connecté psychiquement et organiquement au Tardis qui est déconnecté, le Tardis qui se crache et sombre dans un coma profond, proche de la mort, et seule sa tentative hautement improbable mais réussite de le soigner avec son énergie régénératrice l'aura sauvé. Soucis technique. Exactement. - J'te raconterais.

Posant le morceau de cookie rescapé sur le plan de travail, Prof se baissa pour ramasser le pauvre cookie assassiné par la chute et l'emmener dans sa demeure finale et éternelle: la poubelle. - Tu te souviens de la dernière fois? J'avais dis que je ferais des recherches. Tu permets? - Mais il était déjà entrain de prendre le lait dans le frigo et de fouiller pour se trouver un verre. - Bon bah j'ai fais des recherches. - Et puis en disant ça il s'arrêta et se retourna, la bouteille de lait dans une main, l'autre main ouverte comme si elle tenait un verre invisible - Ça fait quoi d'ailleurs? Un an? - Les voyages dans le temps ça peut être compliqué, tout dans le mauvais ordre. Il avait l'habitude de poser ce genre de questions, quoi que généralement il commençait par ça. Surtout que un an? Le Docteur aurait largement eu le temps de mourir. Plusieurs fois. - Et au fait. Ça va toi? A part cette nouvelle lubie pour les coups de casque? - Quitte à piller son frigo et entrer chez elle sans permission, au moins qu'il lui demande des nouvelles. Parait que ça se fait.

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
avatar




Traces de mon passage : 33
Mon arrivée : 15/08/2015
Localisation : probablement entrain de courir, comme toujours.

MessageSujet: Re: Come along Oswald! - Feat. Clara [Londres, 2015]   Lun 17 Aoû 2015 - 3:43

Toc toc, c'est le destin
Le Professeur & Clara
I havent been everywhere but it's on my list ▬ SONTAG.

Clara s'en voulait du geste qu'elle avait commit et c'est en prenant une mine honteuse qu'elle vint s'excuser une nouvelle fois « Désolée... mais vous êtes entré chez moi par effraction, vous auriez pu être... un psychopathe ou un truc dans le genre. » Ces paroles vinrent légèrement la réconforter et c'est avec un léger haussement d'épaules qu'elle releva le regard vers le Professeur, c'est vrai qu'il l'avait bien cherché. La petite brune se baissa afin de ramasser son casque tombé sur le sol et posa celui-ci sur la table de cuisine tandis que le Professeur lui faisait part de son changement de visage qui avait perturbé Clara. Cette dernière ne souhaita pas le questionner davantage pour le moment, ayant bien trop de questions à l'esprit dans l'instant. Pourtant elle espérait un jour savoir ce qui était arrivé à cet homme courageux et intrépide devenu maintenant un grand enfant qui prenait le loisir de la tutoyer, non pas que ça lui déplaise. Son regard restait posé sur le seigneur du temps dans sa cuisine qui prenait soin de jeter le cookie écrasé sur le sol à la poubelle. Etait-il sérieux ? Au moins elle n'aurait pas à le faire. « Tu te souviens de la dernière fois ? J'avais dis que je ferais des recherches. Tu permets ? » Clara ne pu s'empêcher de sourire finement lorsqu'il lui demanda la permission alors qu'il était déjà dans son frigo à chercher quelque chose, décidément il n'était plus du tout le même homme. Elle se décida enfin à bouger et attrapa un verre dans l'évier qu'elle lui tendit tout en lui répondant « Vous avez trouvé quelque chose d'intéressant ? »
« Ça fait quoi d'ailleurs? Un an? » La jeune femme esquissa un léger sourire en coin à sa question et ce fût avec un soupire las mais amusé qu'elle lui répondit « Non, seulement trois semaines. Vous les Timelords vous êtes champions pour traverser le temps mais pour le suivre ça devient difficile. » Le Docteur avait lui aussi beaucoup de mal à suivre le déroulement du temps sur la Terre, par bien des fois il était arrivé deux jours plus tôt ou trois semaines en retard. Mais finalement Clara s'était habitué à ce qu'il soit perdu et était fière de pouvoir le remettre à jour quand il le fallait. « Et au fait. Ça va toi? A part cette nouvelle lubie pour les coups de casque? » Non ça n'allait pas. Son petit ami était mort, son Docteur ne venait plus la voir et par-dessus le marché elle ne sortait que pour aller travailler. Elle s'ennuyait et passait son temps libre à espérer pouvoir partir à l'aventure très rapidement tant cette vie lui manquait. « Je vais bien. » se contenta-t-elle de répondre avec l'un de ces sourires rassurants qu'elle offrait pour trahir ses interlocuteurs. Pourtant elle préféra aussitôt changer de sujet et revint à la charge concernant cette arme étrange qu'ils avaient trouvés. « Je suppose que vous n'êtes pas venu ici juste pour voler mes cookies alors allez-y, dîtes moi ce que vous avez trouvé. » Autant passé aux choses sérieuses et occuper son esprit avant qu'il ne vide le frigo entièrement.


© Gasmask

__________________________
Demons run when a good man goes to war. Night will fall and drown the sun when a good man goes to war. Friendship dies and true love lies, night will fall and the dark will rise when a good man goes to war. Demons run, but count the cost. ©endlesslove.
believe in impossible heroes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Come along Oswald! - Feat. Clara [Londres, 2015]   Lun 17 Aoû 2015 - 15:15



Come along Oswald!

Feat. Clara Oswald


J'aurais pu! - Avait-il répondu du tac au tac au sujet du vol de cookies. Le verre désormais remplit, Prof contourna la table et se plaça en face, s'appuyant dessus après avoir posé le verre plein dessus. Il ne releva pas le sourire forcé ni le changement rapide de sujet. Il était impossible de lui mentir, ça ne voulait pas dire qu'il devait absolument dire qu'il avait compris. Au moins certaines choses n'avaient pas changé depuis sa dernière tête. - Enfin bref, pour moi ça fait un an. - Quelques mois... Beaucoup de choses pouvaient arriver en quelques mois, heureusement pour eux, le Docteur allait bien. Enfin il fallait l'espérer. Allait-il bien de toute façon. Se redressant, Prof sortit de la poche intérieure de son costume, évidemment bien trop petite, l'arme qu'ils avaient récupéré en Octobre dernier, ce pistolet futuriste si dangereux et le posa sur la table avant de reprendre son verre de lait pour en boire une gorgée.

Ce truc-là est génial. Dangereux, mais génial. Ils ont réussi à extraire le génome de notre race et à le maintenir vivant dans une solution chimique que je n'ai pas réussi à identifier. Il y a là-dedans une technologie miniaturisée qui permet d'analyser en temps réel l'ADN donné dans cette petite capsule en verre... - Il montra la petite sphère à l'arrière. - ... de façon à ce que l'onde de choc générée par ce truc-là... - Il montra l'avant, le canon. - ... n'ait un effet que sur les personnes possédant cet ADN. - En l’occurrence, les Seigneurs du Temps. Mais le matériel génétique de base pouvait être changé. A vrai dire la sphère était comme une balle et l'arme pouvait être chargé avec différentes sphères. S'il pouvait obtenir la substance sombre qui contenait le génome isolé, il pourrait probablement utiliser cette arme contre n'importe quelle race tant qu'il mettait dedans la sphère adéquate. Ça voulait dire que ces types avaient une arme qui pouvait toucher n'importe qui. Et pour le moment, de ce qu'il en savait, ce n'était qu'une onde de choc, mais imaginez cette technologie utilisée sur des armes létales? Prof ne souhait pas avoir à revivre les événements d'Olleril. Il ne voulait pas revivre un génocide.

Prof posa le verre et reprit l'arme entre ses mains. - J'ai pu découvrir un dépôt de brevet qui laisse penser que l'inventeur, un certain Davian At'Ler, n'a pas révélé son invention immédiatement après l'avoir faite. On peut donc supposer que quelqu'un souhaitait l'exploiter avant que ça ne devienne public. J'ai immédiatement pensé à notre vieil ami Offman. - L'homme auquel ils avaient pris l'arme. Celui qui voulait utiliser Clara comme un appât pour piéger le Docteur. Prof leva son regard sur Clara. - Un avis sur la question?

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
avatar




Traces de mon passage : 33
Mon arrivée : 15/08/2015
Localisation : probablement entrain de courir, comme toujours.

MessageSujet: Re: Come along Oswald! - Feat. Clara [Londres, 2015]   Lun 17 Aoû 2015 - 16:01

Toc toc, c'est le destin
Le Professeur & Clara
I havent been everywhere but it's on my list ▬ SONTAG.

Une mine songeuse s'empara du visage de Clara qui observait avec la plus grande attention le petit pistolet sortit de la poche du Professeur, bien qu'intriguée par l'objet elle ne désirait cependant pas le toucher pour l'examiner, ce n'était pas son rôle. Elle écoutait attentivement les explications que lui fournissait le seigneur du Temps tout en continuant à observer l'arme lorsqu'il désignait une certaine partie. Ce truc était vraiment futuriste et pouvait faire des ravages, c'était certain. La jeune femme se redressa enfin tout en rongeant partiellement son ongle, signe qu'elle était intriguée par ce qu'il se passait. Encore quelqu'un qui voulait régner sur l'univers et détruire des vies juste pour son bon plaisir, si le Docteur avait été là il l'aurait sans doute traité d'idiot. Demeurant silencieuse, Clara posa son regard sérieux sur le Professeur qui reprit l'arme en main « J'ai pu découvrir un dépôt de brevet qui laisse penser que l'inventeur, un certain Davian At'Ler, n'a pas révélé son invention immédiatement après l'avoir faite. On peut donc supposer que quelqu'un souhaitait l'exploiter avant que ça ne devienne public. J'ai immédiatement pensé à notre vieil ami Offman » Pourquoi Offman voudrait-il avoir cette arme en particulier ? Est-ce qu'il en avait après le Docteur ? Après les Seigneurs du Temps ?
La petite brune retira sa main de ses lèvres et fit une légère moue mécontente à la pensée que quelqu'un veuille faire du mal à son Docteur. Il l'avait toujours protégée jusque-là alors si elle pouvait lui rendre la pareille, elle le ferait sans hésitation. Le regard stagnant dans le vide devant elle, Clara se repassait la scène de leur rencontre avec Offman dans son esprit, c'était évident qu'il en voulait au Docteur mais pourquoi ? «  Un avis sur la question? » « Offman voulait cette arme et il savait parfaitement où la trouver. Il avait un plan précis. Mais.. dans quel but ? » La jeune humaine observait le Professeur avec un air inquiet. S'il avait trouvé un moyen de se procurer une telle arme alors de quoi pouvait-il être capable ensuite ? Et puis que voulait-il faire avec ? Les questions s'entrechoquaient dans son esprit. Elle finit par croiser les bras sur sa poitrine tout en s'appuyant contre un meuble de cuisine, toujours perplexe quant à ces révélations et ces questions soulevées. « Est-ce qu'il voulait s'attaquer uniquement au Docteur ? Ou aux Timelords ? Ou pire... à tout l'univers ? » Clara espérait que le Professeur ait des réponses à lui apporter, pour le moment il y avait trop d'incertitude pour se prononcer mais ayant voyager dans de nombreux univers, elle ne savait que trop bien que les gens étaient rancuniers et avide de pouvoirs.


© Gasmask

__________________________
Demons run when a good man goes to war. Night will fall and drown the sun when a good man goes to war. Friendship dies and true love lies, night will fall and the dark will rise when a good man goes to war. Demons run, but count the cost. ©endlesslove.
believe in impossible heroes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Come along Oswald! - Feat. Clara [Londres, 2015]   Lun 17 Aoû 2015 - 17:41



Come along Oswald!

Feat. Clara Oswald


J'en ai aucune foutue idée. - Pas faux. - La dernière fois il semblait s'attendre à avoir le Docteur en face de lui... Il faut dire que le Docteur a pas mal voyagé parmi vous, les humains, il est pour ainsi dire le seul Seigneur du Temps connu véritablement. Soit ça, soit c'est personnel et le Docteur est visé directement. - Les deux étaient possible après tout mais encore faudrait comprendre les motivations derrière tout ça. - Après il faut aussi se demander une chose: une arme composée de pareille technologie n'est pas gratuite. L'ingénieur qui l'a créé était inconnu jusqu'à ce qu'il dépose ce brevet pour la technologie de reconnaissance génétique. Comment a-t-il pu payer les installations, le matériel, le personnel pour développer son idée? Ou a-t-il trouvé les fonds. - Prof bu une nouvelle gorgée du liquide nacré, perdant son regard au travers de la vitre, observant un instant le ciel qui s'assombrissait à l'extérieur.

On manque d'informations, y'a trop de zones d'ombres dans cette histoire... - Il ramena son regard à l'intérieur et le posa sur Clara. Tout cette histoire était plus qu'étrange. Un homme utilisant une arme à la technologie publiquement étouffée, un scientifique développant la dites technologie sans fonds apparents. Et la cible supposée de l'homme, le Docteur. Le Docteur devait être habitué à être la cible de menace depuis le temps, pour autant cette fois il n'était pas là, il n'était probablement même pas au courant, et quoi qu'il ne doute pas de sa capacité à gérer ses problèmes, Prof ne tenait pas à l'en informer. Pourquoi? Vous vous dites qu'il souhaitait peut être faire ses preuves? Mais le Professeur était bien trop vieux pour s'encombrer de ce genre de stupidités. Ce n'était juste pas nécessaire, ils pouvaient gérer ça. Ils? Prof posa son verre sur la table et rangea l'arme dans sa poche. - Alors Clara, qu'est-ce que tu dirais d'une petite virée dans les années 35 000? On va poser quelques questions à ce monsieur At'Ler. - Et si elle disait oui? Direction le toit. Et si elle disait non? Elle ne dirait pas non. L'étincelle dans son regard était trop forte.

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
avatar




Traces de mon passage : 33
Mon arrivée : 15/08/2015
Localisation : probablement entrain de courir, comme toujours.

MessageSujet: Re: Come along Oswald! - Feat. Clara [Londres, 2015]   Lun 17 Aoû 2015 - 19:59

Toc toc, c'est le destin
Le Professeur & Clara
I havent been everywhere but it's on my list ▬ SONTAG.

C'est vrai que le Docteur avait eu l'occasion de voyager avec beaucoup d'humains dans sa vie, des compagnons dont Clara avait entendu parlé et dont elle avait pu récupérer des informations dans le TARDIS de son partenaire lorsqu'il avait le dos tourné. Elle avait toujours été curieuse de connaître les fameux Rose Tyler, Martha Jones, Donna Noble, Rory Williams et Amy Pond mais à cause des paradoxes elle n'avait jamais eu l'occasion de rencontrer un seul d'entre eux. Peut-être avaient-ils été piégés eux aussi tout comme elle dans le seul but de capturer le Docteur. « Après il faut aussi se demander une chose: une arme composée de pareille technologie n'est pas gratuite. L'ingénieur qui l'a créé était inconnu jusqu'à ce qu'il dépose ce brevet pour la technologie de reconnaissance génétique. Comment a-t-il pu payer les installations, le matériel, le personnel pour développer son idée? Ou a-t-il trouvé les fonds. » Clara sortit enfin de ses pensées alors que le Professeur soulevait des questions intéressantes et demeurant sans réponses qui avaient toute leur importance. Mais une question taraudait principalement la jeune femme. Qui était vraiment ce At'Ler ? Il fallait qu'ils en apprennent davantage sur lui, sur qui il était et sur ce qu'il faisait. Sans ces informations précieuses ils ne pourraient trouver la vraie utilisation de cette arme spéciale.
« Alors Clara, qu'est-ce que tu dirais d'une petite virée dans les années 35 000? On va poser quelques questions à ce monsieur At'Ler.  » Clara avait toujours aimé l'aventure. C'en était même devenue une drogue, quelque chose dont elle ne pouvait plus se passer. Elle avait bien tenté de retrouver une vie normale mais l'appel du danger était plus fort que tout. N'ayant pas connu ce plaisir depuis plusieurs semaines, son sourire s'étira tandis que ses yeux pétillaient de bonheur à l'idée de voyager. Bien que ce ne soit pas avec le Docteur, l'aventure promettait d'être pleine de rebondissements et c'était exactement ce que voulait Clara. « Je dirais... qu'est-ce qu'on attends ? » Son nez se plissa légèrement en même temps qu'un rire enthousiaste s'échappa de sa gorge. Enfin de la nouveauté ! Un voyage dans un autre TARDIS avec un autre Seigneur du Temps, c'était excitant ! Le Professeur se mit aussitôt en route et ensemble ils quittèrent l'appartement pour prendre l'escalier menant au sommet de l'immeuble. Il s'était vraiment posé sur le toit ? Clara le suivait avec son éternel sourire joyeux sur les lèvres jusqu'à ce qu'ils arrivèrent sur le toit où les attendait un TARDIS rouge quelque peu différent de celui du Docteur. Elle le reconnaissait parfaitement, c'était dans ce vaisseau que le Professeur l'avait sauvé de la mort. D'un pas enjoué et pressé, la petite brune suivi le Docteur jusque devant la cabine. Elle entra dans cette dernière suite à l'invitation du Professeur et pu découvrir que la décoration avait nettement changée depuis la dernière fois. D'un œil observateur elle prenait soin de regarder chaque petit détail de l'intérieur tout en se penchant pour voir au-delà des passerelles. C'était plutôt dangereux non ? Finalement ce fût avec un haussement de sourcil et un sourire au coin des lèvres qu'elle exprima son avis « Vous avez redécorer, c'est plutôt cool. Mais c'est... bizarre. » Son regard restait perdu dans les profondeurs du TARDIS, prenant sur elle pour ne pas avoir l'idée de tomber dans le vide. Ainsi elle s'approcha bien vite du tableau central et se contenta de regarder le Professeur.


© Gasmask

__________________________
Demons run when a good man goes to war. Night will fall and drown the sun when a good man goes to war. Friendship dies and true love lies, night will fall and the dark will rise when a good man goes to war. Demons run, but count the cost. ©endlesslove.
believe in impossible heroes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Come along Oswald! - Feat. Clara [Londres, 2015]   Lun 17 Aoû 2015 - 22:11


__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Come along Oswald! - Feat. Clara [Londres, 2015]   

Revenir en haut Aller en bas

Come along Oswald! - Feat. Clara [Londres, 2015]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• THE SILENCE HAS FALLEN • :: royaume-uni.-