TOP
SHOW



 
MERCI DE NOUS AVERTIR DE VOS PRÉSENTATIONS TERMINÉES DANS CE TOPIC.
BIENVENUE Invité !
FORUM RPG BASÉ SUR LA SÉRIE DOCTOR WHO.
REJOINS-NOUS VITE SUR LE TOP SITE DU FORUM !

Partagez | .
 

 Time to ask. - Feat. Clara [35 056]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Time to ask. - Feat. Clara [35 056]   Lun 17 Aoû 2015 - 22:10



Time to ask.

Feat. Clara Oswald


« Vous avez redécorer, c'est plutôt cool. Mais c'est... bizarre. » - Prof c'était engouffré par la porte rouge et l'avait refermé derrière lui, contournant Clara qui était en pleine observation. Il passa le premier pont et rejoint la passerelle principale. - Ah non, moi j'ai rien fais. Il s'est redécoré tout seul. - Pourquoi avait-il choisi cette nouvelle apparence? Était-ce un choix? Prof aimait beaucoup cette décoration pour le moins mystique et agréable. Il s'agita autour de la console et rapidement le Tardis se mit à vibrer fortement. - Bien. Année 35 056... Capitale d'Iphitus... - Il fit une rapide recherche sur son écran et entra les coordonnées spatiales avant de préciser les temporelles. - Par contre je connais pas la date exacte de l'invention donc on va prendre une date au hasard avant le brevetage. Deux années avant devrait faire l'affaire. - L'engouement de Clara était amusant et apprécié par le Prof qui regrettait de ne pas entendre ce petit son électronique que le Tardis aurait fait normalement lorsque Clara serait entrée. Il ne faisait plus ces sons, plus depuis le crash, et ça lui manquait atrocement. Pourquoi pensez-vous qu'il n'avait pas été seul une seule minute depuis sa régénération?

Le tambour retentit et les vibrations cessèrent. Prof appuya sur quelques boutons et l'incroyable se produisit: les grandes sphères orangées s’élargirent pour devenir translucides et bientôt tout devint transparent, chaque paroi sembla comme disparaître pour leur permettre de voir l’extérieur comme s'ils y étaient. Le Tardis avait atterri au beau milieu d'une grande place citadine aux teintes cimentées discrètes. Il y avait des passants un peu partout et la place était encerclée d'immenses immeubles. Les passants avaient quelque chose de particuliers d'ailleurs: ils n'étaient pas humains. Ils étaient humanoïde mais leur peau était teintée de vert. - Trop cool! Des hommes verts! - Leurs cheveux, bruns, avaient quelque chose de particuliers aussi. Peut être était-ce une mode ou une coutume, toujours est-il que les hommes n'avaient que trois longues lignes chevelues partant du haut du front jusqu'au bas du crâne alors que les femmes n'en avait qu'une seule, plus large, au milieu de la tête et dont la chevelure lisse tombait plus bas dans le dos en une queue de cheval. C'était particulier comme style, mais qui était-il pour juger. Après avoir vérifié sur son écran quel était le bâtiment qui les intéressait, il contourna la console... - Vient! - ... et se dirigea à pas rapide faute de courir vers la porte qu'il traversa.

L'air à l'extérieur était... de l'air. Il y avait une odeur étrange, comme fumée, mais extrêmement discrète. A peine avait-il fait quelques pas qu'il se laissa tomber par terre, collant son oreille contre le sol, restant comme ça quelques secondes avant de se relever et de s'épousseter. Pourquoi? On sait pas. - Super! - Tournant sur lui même un instant, Prof se fixa sur l'un des bâtiments. Un peu devant il y avait une grande enseigne celée dans le sol que le Tardis leur traduisait: Laboratoires Enzéma. - C'est là qu'on va. - Et c'est là qu'ils iraient. Premier objectif, l’accueil, pour demander à voir At'Ler.

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
avatar




Traces de mon passage : 33
Mon arrivée : 15/08/2015
Localisation : probablement entrain de courir, comme toujours.

MessageSujet: Re: Time to ask. - Feat. Clara [35 056]   Lun 17 Aoû 2015 - 23:10

Raconte-moi une histoire
Le Professeur & Clara
I havent been everywhere but it's on my list ▬ SONTAG.

Les couleurs, les détails et l'agencement n'avaient vraiment rien à voir avec le TARDIS de son Docteur, celui semblait être plus... futuriste. C'est avec des yeux émerveillés que Clara observait l'intérieur du vaisseau tout en prenant soin de rester près de la console centrale de peur de basculer dans le vide, il y avait là une sacré hauteur et elle n'était pas sûre de pouvoir y résister. Elle fût cependant tirée de ses pensées lorsque le TARDIS se mit en marche alors que le Professeur touchait à toutes sortes de boutons différents, Clara en profita pour s'accrocher à la console tout en priant qu'aucun choc ne viendrait perturber leur voyage. Entendre le bruit d'un TARDIS en mouvement l'emplissait de joie et d'excitation ce qui ne faisait qu'accentuer le sourire qu'elle avait sur le visage au fur et à mesure que les secondes s'écoulaient. Ils finirent par arriver et le bruit si merveilleux du vaisseau s'éteignit au fur et à mesure du temps, mais la petite brune oublia très vite ce bien-être lorsque les murs devinrent invisibles et permirent de voir à l'extérieur. Il faudra qu'elle soumette l'idée au Docteur. « C'est génial ! » lança-t-elle d'un ton frisant l'euphorie.
L'extérieur recelait d'immeubles et d'aliens étranges à la forme humaine pourtant bien trop différents du peuple de la Terre pour qu'on puisse les confondre. Elle pouvait voir des hommes, des femmes et des enfants en petit groupe tout comme la vie l'était sur planète natale, Clara n'en était que plus extasiée. Bien qu'elle ait pu rencontrer une grande quantité d'extraterrestres dans sa vie, elle demeurait toujours émerveillée lorsqu'elle en croisait un. Mais elle n'eût pas le temps de continuer son admiration que le Professeur partit précipitamment vers la sortie du vaisseau, la jeune femme n'eût d'autre choix que de le suivre en courant en prenant toujours garde aux passerelles. Une fois à l'extérieur, elle continuait d'afficher ce sourire admiratif du monde qui l'entourait et prit soin de sentir chaque odeur pour l'incorporer dans son esprit. De l'aventure, de la vraie, c'était ça qui lui manquait. De nouveau elle fût interrompue par le Seigneur du Temps qu'elle accompagnait qui se coucha soudainement sur le sol afin d'y coller son oreille « Professeur qu'est-ce que vous... » « Super ! » l'avait-il coupé avec entrain. Clara ne pu s'empêcher de sourire, il n'était pas sans lui rappeler le premier Docteur avec qui elle avait voyagé et sa spontanéité amusante à toute épreuve ; c'était probablement ce qui lui manquait le plus dans ses voyages avec son ami. La jeune humaine se mit à regarder le sol attentivement et pu y lire l'inscription facilement grâce au traducteur du TARDIS. Reprenant alors son sérieux, elle posa un regard sur le Professeur qu'elle joignit d'un sourire en coin comme pour lui indiquer qu'elle était prête à l'accompagner.


© Gasmask

__________________________
Demons run when a good man goes to war. Night will fall and drown the sun when a good man goes to war. Friendship dies and true love lies, night will fall and the dark will rise when a good man goes to war. Demons run, but count the cost. ©endlesslove.
believe in impossible heroes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Time to ask. - Feat. Clara [35 056]   Mar 18 Aoû 2015 - 0:30



Time to ask.

Feat. Clara Oswald


Ils se dirigèrent donc vers l'immeuble. Les gens autours d'eux semblaient se formaliser de leur différence physique mais Prof l'ignorait complètement, il n'y faisait pas attention. Similaire à un bâtiment terrien, le hall était une vaste pièce rectangulaire à la décoration claire dont la principale couleur était le blanc. Plusieurs portes d’ascenseurs habillaient le mur du fond et un comptoir se trouvait juste à droite de l'entrée. Derrière le dit comptoir se trouvait deux jeunes femmes installées sur leurs chaises, devant leurs écrans. - Bonjour? Nous aimerions parler à Monsieur At'Ler. Pourriez-vous nous indiquer comment le rejoindre? - Lorsqu'elles levèrent leurs yeux fatigués sur eux, il y eu comme un moment de battement durant lequel elles semblèrent hésiter entre fuir ou hurler. Néanmoins, l'une d'elle se leva doucement et se rapprocha d'eux, tapant le nom sur un écran posé sur le comptoir. - « Je suis désolé, je n'ai personne à ce nom là travaillant pour nous. » - C'était embêtant. Prof tourna la tête vers Clara, croisant son regard l'espace d'un instant avant de revenir à l’hôtesse. - Vous êtes certaine? Je veux dire, je suis bien certain de ma source et elle m'affirme que cet ingénieur travaille ici. - Et sa source c'était la base de donnée du Tardis, elle était infaillible. - « J'en suis bien sûre. Si quelqu'un répondant à ce nom travaillait ici ou avait travaillé ici, je l'aurais dans ma liste. »

Le Prof avait remercié la jeune femme avant de s'éloigner de quelques pas, l'air pensif. - Il est forcément ici. Je veux dire, la chronologie est cohérente, on peut pas être arrivé avant qu'il ne se fasse embaucher. Pourquoi est-ce qu'il ne serait pas dans cette foutu liste... - Prof faisait les cents pas sur place. Il ne voulait pas partir mais il ne savait pas quoi faire s'ils restaient là dans ce hall. Les bras croisés, il cherchait une solution alternative, une explication, et puis finalement il se frappa le front. - Mais bien sûr. Il n'est pas sur la liste! - A ce moment-là il sonnait clairement comme un théoricien du complot qui voit des choses là où il n'y en a pas mais à moins d'avoir fait une énorme erreur, c'était la solution la plus plausible. - S'il n'est dans aucun dossier, ils peuvent cacher son existence, son travail. Il doit utiliser un faux nom pour accéder aux installations, ou avoir des laboratoires ailleurs. Une société de cette envergure n'aurait pas financé les recherches et le brevet d'un type qui débarque de nulle part. - Ils devaient accéder à un moniteur, trouver un plan, le listing des employés et un point d’accès plus discret. Et puis le Prof fixa Clara. Il la fixa, la bouche entrouverte, l'air complètement largué et à la fois choqué, pointant son doigt sur son visage. A l'instant, sa peau venait de... - Oh! T'es verte! - Le truc qu'il avait pas encore vu c'est que lui aussi, il était vert.

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
avatar




Traces de mon passage : 33
Mon arrivée : 15/08/2015
Localisation : probablement entrain de courir, comme toujours.

MessageSujet: Re: Time to ask. - Feat. Clara [35 056]   Mar 18 Aoû 2015 - 1:29

Raconte-moi une histoire
Le Professeur & Clara
I havent been everywhere but it's on my list ▬ SONTAG.

Le hall faisait penser à la plus grande banque de l'espace que le Docteur et Clara avaient pu visiter, en plus blanc encore mais tout aussi immense. Elle n'arrivait même pas déterminer la hauteur du plafond tant celui-ci grimpait haut. Elle manqua par plusieurs fois de se faire bousculer par des extraterrestres qu'elle réussissait à esquiver juste à temps lorsqu'elle s'avançait jusqu'à l'accueil tenu par deux autres femmes vertes. Les réponses que l'une d'entre elle fournissait au Professeur semblait irriter Clara à mesure des mots qu'elle lui lançait d'une manière trop impolie à son goût. L'humaine observait attentivement les vêtements de l'extraterrestre ainsi que l'espèce de chapeau -c'était peut-être une coiffe ?- qu'elle portait. Ils devaient vraiment revoir leurs goûts vestimentaires. Après n'avoir obtenu aucun résultat, le Professeur se retira au centre du hall et c'est tout en gardant un œil sur les hôtesses que Clara le rejoignit d'un pas lent. « Mais bien sûr. Il n'est pas sur la liste! » Ce soudain élan de voix la fit sursauter et c'est avec des yeux remplis d'incompréhension qu'elle observait le Seigneur du Temps expliquer son avis sur la question. «  S'il n'est dans aucun dossier, ils peuvent cacher son existence, son travail. Il doit utiliser un faux nom pour accéder aux installations, ou avoir des laboratoires ailleurs. Une société de cette envergure n'aurait pas financé les recherches et le brevet d'un type qui débarque de nulle part. » C'était bien pensé, il fallait donc obtenir tous les noms des chercheurs travaillant ici mais comment intégrer l'équipe de ces femmes vertes sans être remarqué ? Ils ne disposaient pas de peinture sous le bras et ça aurait été étonnant que le sonique du Professeur puisse leur servir à se teindre en vert.
« Oh! T'es verte! » Quoi ? Encore une de ses blagues ? Clara releva aussitôt la tête vers son acolyte et porta la main à sa bouche tout en le pointant du doigt. Il devenait vert lui aussi ! Quelle était cette planète ? Etait-ce l'air qui les avaient colorés de cette façon ? Puis, la jeune femme retira sa main de ses lèvres pour la regarder quelques instants avant de lancer un simple regard vers les hôtesses non loin d'eux. Une femme venait de se présenter à elles habillée telle une secrétaire avec une mallette à la main avant de s'éclipser à travers les couloirs dépassant les ascenseurs. Un soudain éclat de génie envahit l'esprit de l'humaine devenue verte et c'est avec un sourire en coin qu'elle reposa son regard sur le Professeur « Vous allez avoir vos informations Professeur. Attendez-moi près du TARDIS je n'en ai pas pour longtemps. »

Soudainement, Clara partit en direction de ces mêmes couloirs vides sans laisser le temps au Timelord de dire quelque chose et se lança à la poursuite de la femme alien qu'elle avait vu entrer un peu plus tôt. « Excusez-moi. Votre tenue n'est pas réglementaire et doit être changée, donnez moi vos vêtements et votre badge, vous trouverez votre nouvelle uniforme derrière cette porte. » dit-elle d'une voix calme et sérieuse. La femme verte fût surprise mais s'exécuta aussitôt sans se plaindre et remit à l'humaine veston, badge et coiffe avant de s'engouffrer derrière la porte désignée par son interlocutrice. Cette dernière referma aussitôt l'énorme porte épaisse et la verrouilla tout simplement, ne laissant aucune chance à la femme alien de sortir de sa prison. Le petit plus c'est que la porte était insonorisée de par son épaisseur et l'alerte ne pouvait donc être donnée, Clara était chanceuse et plutôt fière d'elle. Peut-être qu'elle aurait dû faire du théâtre. Un homme à la silhouette imposante passa près d'elle et c'est avec un petit sourire d'excuse que l'humaine lui montra les vêtements dans ses mains « En retard aujourd'hui ! » Un grognement s'échappa de la gorge de l'alien tandis qu'il poursuivait sa route, ils n'étaient vraiment pas accueillant ces gens-là. Sans plus attendre, la petite brune enfila le veston, ajusta la coiffe sur sa tête qui cachait une grande partie de sa chevelure et ajusta le badge où il était écrit " Marga ", quel nom étrange. Enfin prête et dans la peau d'une vraie hôtesse extraterrestre, Clara revint à l'accueil et proposa à l'une des hôtesses d'aller faire une pause tout en lui souriant légèrement. La deuxième hôtesse s'exécuta et ainsi l'humaine à la peau verte pu prendre sa place sans le moindre souci.

Pianotant sur le clavier traduit grâce au TARDIS, Clara pu aisément avoir la liste du personnel demandée plus tôt par le Seigneur du Temps et pu également avoir toute une liste d'information à leur sujet. Excluant le personnel de sécurité, les hôtesses et les assistants elle réussit à réunir une petite liste de cinq noms. Parmi eux devrait se trouver At'Ler, du moins elle l'espérait. Elle prit rapidement les noms de ces chercheurs ainsi que les lieux où ils se trouvaient et alla sans plus attendre rejoindre le Professeur qui l'attendait sagement devant le TARDIS. « J'ai réussi à trouver cinq noms, At'Ler doit sûrement être l'un d'eux. » Elle lui tendit les feuilles avec les informations récoltées tout en lui souriant d'un air fier « Le vert me réussit bien en fin de compte. »


© Gasmask

__________________________
Demons run when a good man goes to war. Night will fall and drown the sun when a good man goes to war. Friendship dies and true love lies, night will fall and the dark will rise when a good man goes to war. Demons run, but count the cost. ©endlesslove.
believe in impossible heroes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Time to ask. - Feat. Clara [35 056]   Mar 18 Aoû 2015 - 14:42



Time to ask.

Feat. Clara Oswald


Prof n'eu le temps de rien dire et il regarda Clara s'éloigner d'un pas décidé. Elle avait un plan? Fautes de mieux, lui même traversa la salle pour rejoindre la sortie, regardant ses mains tout le long du trajet. Elles étaient vertes. C'était pas une teinte, ni un produit par dessus sa peau, c'était vraiment sa peau qui avait changé de couleur. Allait-il rester vert toute sa vie? Par pitié non! D'un pas rapide il rejoignit son Tardis et entra à l'intérieur. - Ok, pas de panique, ça va bien se passer. Ça va bien se passer. - Prof traversa la distance entre l'entrée et la console et ouvrit l'un des tiroirs sous les instruments. Il en extirpa un petit objet métallique avec une minuscule aiguille qu'il se planta dans l'avant bras, laissant le sang affluer dans le petit réservoir en verre. Une seringue quoi, enfin en mieux. Toujours est-il qu'une fois le prélèvement effectué il avait fourré la seringue pleine dans un emplacement de la console et aussitôt l'écran avait affiché une série de nombres sans queue ni tête. - Allé... - Il tourna en rond autour de la console en attendant, dans le silence puis fini par sortir devant la cabine. Il voulait pas rester vert des lustres! - « J'ai réussi à trouver cinq noms, At'Ler doit sûrement être l'un d'eux. » - Et il tourna la tête vers la brunette qui arrivait, vêtu comme l'une des hôtesses. Le regard qu'il lui lança n'avait pas de prix, à la fois impressionné et extrêmement perplexe. - Mais comment... - Et puis une courte sonnerie retentit à l'intérieur. - « Le vert me réussit bien en fin de compte. » - Prenant les quelques feuilles, Prof entra à l'intérieur et se posta devant son écran qui affichait les résultats des analyses. L'ordinateur avait isolé les molécules étrangères et avait fait quelques recherches à leur sujet. - Bah t'habitue pas trop, ça devrait partir au bout d'un moment. Apparemment y'a un composé chimique naturel dans l'air qui modifie la couleur de la peau en vert. - Prof soupira de soulagement. Sauvé.

Bon, du coup... - Il reprit les feuilles en main et les balaya du regard, toutes, avant de les retourner. - Me disait aussi que c'était bizarre... - Dans le bon sens c'est quand même mieux. - Y'en a trois qui travaillent dans ce bâtiment... Autant je suis sûr de rien, autant je pense que si tu veux cacher les recherches de quelqu'un, tu le fais pas travailler au milieu de tout le monde... - Les deux derniers travaillaient chacun dans des laboratoires secondaires, financé par des actionnaires privés mais tout de même affilié à Enzéma. Prof posa les fiches de ceux qui devaient être dans le bâtiment et releva à hauteur de sa tête, chacune dans une main, les fiches de deux qui leur restait. - Travail d'équipe! On doit bien pouvoir trouver un détail qui sera révélateur. - Prof tendit l'une des feuilles à Clara et garda l'autre pour la lire plus assidûment. Sa fiche décrivait une femme d'une quarantaine d'année travaillant pour Enzéma depuis quelques temps déjà. Elle vivait dans un immeuble, appartement 35, l'adresse ne lui disait rien, logique. Elle avait une autorisation pour garer son véhicule. La liste de ses actionnaires était courte mais les quelques mécènes semblaient être de gros donateurs. La nature de ses recherches n'étaient en revanche pas notifié là-dessus mais ça n'avait rien d'étonnant. Prof leva les yeux vers Clara. - Alors? Qu'est-ce que tu as?

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
avatar




Traces de mon passage : 33
Mon arrivée : 15/08/2015
Localisation : probablement entrain de courir, comme toujours.

MessageSujet: Re: Time to ask. - Feat. Clara [35 056]   Mar 18 Aoû 2015 - 18:47

Raconte-moi une histoire
Le Professeur & Clara
I havent been everywhere but it's on my list ▬ SONTAG.

Clara était plutôt fière de son petit coup de théâtre qui leur avait permis d'obtenir de précieuses informations, son Docteur l'aurait sûrement félicité et se serait sans nul doute précipité à la rencontre de l'un de ces personnages mais pas le Professeur. Lui il retourna dans son TARDIS jusqu'au panneau de contrôle où il semblait analyser quelque chose d'important. « Bah t'habitue pas trop, ça devrait partir au bout d'un moment. Apparemment y'a un composé chimique naturel dans l'air qui modifie la couleur de la peau en vert.  » Dans l'air ? C'est bien ce qu'elle pensait. Mais la question n'était plus de savoir comment leur peau était devenue verte mais bien si elle le resterait toujours. « Est-ce que ça s'en va avec le temps ? » demanda-t-elle légèrement angoissée. Vous imaginez une fille verte sur Terre ? Elle serait automatiquement pointée du doigt avec le mot ALIEN gravé sur le front. Non, il fallait que ça s'en aille.

La jeune humaine ne prenait plus trop attention aux propos du Professeur alors qu'il retournait les feuilles dans le bon sens, elle était bien trop préoccupée par ce phénomène de changement de peau. Cependant elle dû ramener toute sa concentration sur les personnes de la liste qu'elle avait réussi à trouver et dont il fallait extirper des informations. « Travail d'équipe! On doit bien pouvoir trouver un détail qui sera révélateur. » Elle se retrouva donc avec une feuille contenant un nom et plusieurs infos en tout genre qu'elle devait déchiffrer minutieusement pour pouvoir obtenir quelque chose d'utile. Elle s'appuya alors contre la console du TARDIS et commença sa lecture dans le calme le plus complet. Un homme d'une cinquantaine d'années ayant récemment intégré le laboratoire suite à des recherches qui ont intéressé la compagnie, il vivait à l'extérieur de la ville dans un coin reculé et vivait seul. Il n'y avait aucun détail sur ses recherches précédentes mais Clara pu y lire qu'il avait autrefois été chercheur en biologie, il pouvait donc avoir quelques bases en recherche génétique ce qui était plutôt important. Après tout, l'arme avait été faite afin de cibler une race à partir de son ADN non ? « Alors? Qu'est-ce que tu as? » « Un ancien biologiste qui vit à l'extérieur de la ville, c'est assez révélateur ? » demanda-t-elle tout en relevant la tête de son papier. Son regard était des plus sérieux, elle s'était parfaitement prêté au jeu et enquêtait tel Sherlock Holmes, du moins c'est comme ça qu'elle se voyait. Clara adorait ça, percer des mystères et enquêter, elle n'avait pas beaucoup l'occasion de le faire avec le Docteur. En général avec lui, elle courrait. Elle courrait tout le temps.  


© Gasmask

__________________________
Demons run when a good man goes to war. Night will fall and drown the sun when a good man goes to war. Friendship dies and true love lies, night will fall and the dark will rise when a good man goes to war. Demons run, but count the cost. ©endlesslove.
believe in impossible heroes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Time to ask. - Feat. Clara [35 056]   Mar 18 Aoû 2015 - 23:34



Time to ask.

Feat. Clara Oswald


Ça peut. Le fait qu'il soit en dehors de la ville peut être un détail qui nous intéresse. - Prof jeta un œil à sa fiche. - Moi j'ai une femme d'une quarantaine d'années qui vit en ville et qui a un financement assez important provenant de privés dont la liste est plutôt courte. - Prof reprit gentiment la fiche que tenait Clara et lu rapidement les informations qui y figuraient. - Je pense qu'on devrait chercher de ton côté. La mienne est bien trop installée pour que ce soit elle. Enfin je suppose... Bref, extérieur de la ville, c'est partit! - Et à peine avait-il dit ça qu'il tira un levier. Le Tardis vibra, encore, mais le boucan ne fut que de courte durée avant que le tambour ne retentisse à nouveau. Il leva les yeux vers l'écran mural pour y observer un plan détaillé du coin. Ils se trouvaient dans la banlieue de la capitale. La zone était bien moins propre et belle que ce qu'ils avaient vu jusque là et lorsqu'ils sortirent, ils purent apprécier l'odeur désagréable de la pollution. Ce n'était pas au point de les étouffer mais c'était pas vraiment appréciable. - Hmm... Ça change. J'aime moins. Donc, notre homme travaille dans un laboratoire privé lui aussi, un petit bâtiment avec un étage. Et son nom c'est... Ok, y'a bien trop de consonnes là-dedans. - Ykchli'Vightk. Digne d'un meuble Ikéa. C'était pas important.

Prof indiqua d'un signe de la main le bâtiment qui les intéressait. Il se trouvait au beau milieu d'une multitude d'autres constructions du même genre, ce qui laissait penser qu'ils se trouvaient dans une zone industrielle ou un complexe scientifique secondaire. La façade était sale et morne, des traces noires habillant le haut, vestige de pluie de sable ayant fait s'étaler la saleté. Il y avait peu de passage dans le coin mais c'était le milieu de la journée donc ce n'était pas si étonnant. Prof serra ses bras autour de son torse, cet endroit lui donnait froid. - J'ai envie d'un chocolat chaud... - Ils traversèrent la distance et lorsqu'ils arrivèrent aux abords du bâtiment, Prof s'arrêta. L'enseigne abîmée au dessus de la double porte vitrée indiquait bien les Laboratoires Enzéma mais quelque chose était différent. Cette fois... - Y'a des gardes. - Derrière la porte d'entrée ils pouvaient voir deux silhouettes bien droites, vêtues d'un uniforme noir et s'ils levaient la tête et regardaient au bon moment, ils pourraient voir une silhouette vêtue de la même façon passer sur le toit. Ce bâtiment était différent, quelque chose devait être gardé, protégé ou enfermé. En tout cas, c'était étrange. L'un des gardes de l'entrée tourna la tête vers l'extérieur et posa son regard sur eux. Prof le remarquant commença à lui faire coucou de la main, marmonnant entre ses dents plus pour lui-même que pour Clara même si elle l'entendrait aussi... - Mais qu'est ce que je fais moi...

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
avatar




Traces de mon passage : 33
Mon arrivée : 15/08/2015
Localisation : probablement entrain de courir, comme toujours.

MessageSujet: Re: Time to ask. - Feat. Clara [35 056]   Mer 19 Aoû 2015 - 22:00

Raconte-moi une histoire
Le Professeur & Clara
I havent been everywhere but it's on my list ▬ SONTAG.

Clara continuait d'observer le Professeur tandis qu'il lisait sa fiche tout en prétextant que la piste qu'elle avait était bien plus cohérente que cette femme vivant en ville. Elle priait pour qu'il soit la personne qu'ils recherchaient. Le TARDIS se mit immédiatement en route et c'est en seulement quelques secondes qu'il se posa à nouveau dans un endroit bien plus pittoresque que la ville où ils étaient auparavant. La jeune femme s'empressa de suivre le Professeur afin de gagner la sortie mais à peine eût-elle mit le nez dehors qu'un nuage de pollution envahit ses poumons et la firent tousser à plusieurs reprises. Un seigneur du Temps ressentait peut-être cet air pollué mais il en souffrait bien moins qu'un simple humain. « Hmm... Ça change. J'aime moins. Donc, notre homme travaille dans un laboratoire privé lui aussi, un petit bâtiment avec un étage. Et son nom c'est... Ok, y'a bien trop de consonnes là-dedans. » Clara tentait de reprendre son souffle tandis que son corps s'habituait peu à peu à cet endroit nauséabond, ses quintes de toux se faisaient plus rares et finirent par disparaître. Elle avait toujours du mal à respirer mais c'était assez suffisant pour pouvoir parler et bouger.

Elle prenait soin d'observer son entourage tout en se demandant comment les habitants de cette planète pouvaient supporter de travailler dans un endroit pareil. Ce fût la remarque du Professeur qui l'interpella lorsqu'il déclara que l'endroit était sérieusement gardé, en effet Clara pu voir deux gardes vêtus de noir fermement postés devant l'entrée principale ce qui était pour le moins intriguant. Quelque chose d'important devait se trouver à l'intérieur du bâtiment pour disposer de sécurité. « Mais qu'est ce que je fais moi... » Son regard se posa sur son acolyte qui agitait la main en direction d'un des gardes, comme s'il souhaitait attirer son attention. « J'en sais rien mais arrêtez ça tout de suite. » Elle l'obligea à baisser la main d'un coup de coude dans les côtes et reporta son regard sur le garde qui semblait se diriger dans leur direction. Une femme et un homme qui lui faisait un coucou de la main c'était assez suspect c'est vrai. « Voilà maintenant il vient vers nous, j'espère que vous êtes content ! » fulmina-t-elle avec un ton empli de reproches. Il ne ressemblait nullement aux hôtesses frêles et fragiles du bâtiment dans lequel ils étaient allés, au contraire il avait plus l'air d'une armoire à glace prêt à les envoyer valser à quinze mètres de là. « Désolée, on s'est perdus ! » tenta-t-elle en s'adressant au garde. Mais celui-ci continuait de s'approcher toujours plus et la jeune femme se mit à espérer que le Professeur ait un plan qui leur permettrait de garder leur tête sur leurs épaules. Ce type-là ne semblait pas faire dans la délicatesse.


© Gasmask

__________________________
Demons run when a good man goes to war. Night will fall and drown the sun when a good man goes to war. Friendship dies and true love lies, night will fall and the dark will rise when a good man goes to war. Demons run, but count the cost. ©endlesslove.
believe in impossible heroes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Time to ask. - Feat. Clara [35 056]   Jeu 20 Aoû 2015 - 14:19



Time to ask.

Feat. Clara Oswald


Le coup de coude manqua de le faire s'étouffer et il baissa immédiatement la main mais c'était trop tard et déjà l'un des gardes approchait et plus il avançait, plus il était descriptible. Vêtu d'un uniforme noir au style militaire comme on en trouverait un peu partout, c'était un homme d'une trentaine d'années environs mais c'était aussi une foutue montagne de muscles si bien que sa jugulaire dépassait de son cou tellement elle était gonflée. Même si sa peau verte camouflait les quelques reliefs, c'était clair que ce type n'était pas du genre à pleurer sa maman parce qu'il n'arrivait pas à porter un pauvre meuble. Et en fait, son regard dur était plutôt intimidant quoi que séduisant. Enfin lui il n'y trouvait aucun sens mais le Quatrième aurait sûrement tenté sa chance. Intérieurement Prof était en pleine panique et extérieurement... Son regard jonglait entre le garde et Clara et le garde et Clara et au dernier moment, avant que l'homme n'ouvre la bouche et ne franchisse les derniers deux mètres qui les séparaient, Prof tendit sa main. - On n'bouge plus! - L’aplomb du Professeur était clairement inhabituel, enfin pas pour le garde qui prit par la surprise se figea sur place. - Alors comme ça on se permet de quitter son poste sous prétexte qu'un bon jeune homme vous fait signe? - Jeune homme? Pardon? Prof fouilla ses poches tout en avançant de quelques pas et sortit un petit porte carte qu'il ouvrit devant les yeux du garde. Au regard du garde, ce qu'il voyait n'était pas une bonne nouvelle pour lui. - « Mais.. Je.. Pardon Monseigneur! Ça ne se reproduira pas! » - Avait-il répondu en se fixant. Monseigneur, rien que ça.

Clara aurait sûrement reconnu le papier psychique que Prof rangea dans sa poche, posant un regard strict sur le soldat qui ne savait plus où se mettre. - J'espère bien que non. Maintenant menez nous à l'intérieur, nous devons procéder à une inspection. - « Mais Monsieur, c'est un laboratoire privé... » - Laboratoire privé protégé par des hommes qui eux ne sont pas des privés il me semble! J'ai toute autorité pour inspecter si ça me chante. - Le soldat se fixa encore une fois avant de pivoter pour ouvrir le chemin. Au moment même où il leur tourna le dos, Prof tourna la tête vers Clara et fit l'une de ses faces... Celle qui sait absolument pas ce qu'il fout, affublé d'un large sourire. Ils suivirent le musculeux militaire, montèrent les quelques marches et entrèrent dans le hall, une petite pièce avec un comptoir mais personne derrière. L'air à l'intérieur était bien plus pur que celui de dehors, probablement filtré par des machines. Toujours est-il que l'odeur nauséabonde de la pollution laissa sa place à une faible odeur de produits d'aseptisant. Le garde lança un regard à sa collègue, une soldate pas aussi massive mais visiblement athlétique. Voyant l'attitude de son collègue, la jeune femme redressa sensiblement son dos, se tenant bien droite. Amusant. - « Tenez. » - Il était passé derrière le comptoir et leur tendez désormais deux badges qu'ils devaient pincer sur leur poitrine. C'était des badges fin, plastifiés et de forme octogonale. La moitié basse était un code barre complexe alors que la moitié haute disait "Visiteur" en toute lettre. - « Ce sont les badges que nous utilisons pour ce genre de situation, ils sont enregistrés pour vous donner accès au maximum des installations. » - Au maximum? - « Oui Monsieur, je suis désolé, certaines zones sont interdites pour des raisons de sécurité. » - Soit, merci soldat. - Et sur un hochement de tête il retourna à son poste, plantant ses pieds dans le sol comme s'il allait vraiment s'y enfoncer. Une fois l'espace entre eux suffisant, Prof se tourna vers Clara tout en attachant son badge à son costume. - Au moins on est entré. Maintenant... Allons contrôler! - Avait-il dit dans un sourire entendu. Le tout était de trouver un plan avant de commencer à fouiller. Devait probablement y en avoir un sur un mur quelque part.

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
avatar




Traces de mon passage : 33
Mon arrivée : 15/08/2015
Localisation : probablement entrain de courir, comme toujours.

MessageSujet: Re: Time to ask. - Feat. Clara [35 056]   Dim 13 Sep 2015 - 16:07

Raconte-moi une histoire
Le Professeur & Clara
I havent been everywhere but it's on my list ▬ SONTAG.

La montagne de muscles qu'était le garde effrayant continuait à s'approcher toujours plus rapidement d'un air parfaitement menaçant, c'était sûr que s'ils restaient là, leur peau verte ne serait plus leur unique problème. Clara sentait son cœur battre la chamade à l'intérieur de son corps et priait pour que le Professeur ait une idée utile. Le suspens s'éteignit lorsque le seigneur du temps sortit de sa poche un papier psychique et le montra au garde tout en assurant d'un air très strict qu'il était important. « Alors comme ça on se permet de quitter son poste sous prétexte qu'un bon jeune homme vous fait signe ? »  « Mais.. Je.. Pardon Monseigneur ! Ça ne se reproduira pas ! » Monseigneur ? La jeune femme fût soulagée et pu enfin reprendre une respiration normale tandis qu'elle prenait une posture plus importante et sérieuse pour convenir à l'idée que c'était fait le garde d'eux. Docilement elle suivit le tas de muscles jusqu'à l'intérieur du bâtiment tout en lançant un petit sourire en coin satisfait à son acolyte, jamais elle ne regrettait de partir à l'aventure avec un seigneur du temps au vu des idées qu'ils avaient. D'une main habile elle prit le badge que lui tendait le garde et l'épingla à son pull tandis qu'elle entendait l'alien émettre que le laboratoire contenait des zones interdites. Des secrets à découvrir ? Elle était certaine que ça intéresserait le Professeur. Clara attendit patiemment que le garde s'en aille pour se tourner vers son compagnon : « Des zones interdites ? Qu'est-ce qu'ils peuvent bien cacher ? » demanda-t-elle d'un ton feignant la surprise. Après tout, ils étaient bien là pour rencontrer ce fameux fabriquant de l'arme qu'ils avaient trouvé ensemble et non pour une simple visite culturelle. « Au moins on est entré. Maintenant... Allons contrôler ! »
Elle lança un fin sourire à l'hôtesse qui leur indiqua la petite porte sur la droite où ils pouvaient commencer leur inspection, il fallait bien commencer quelque part. La petite brune partit donc dans cette direction et entra dans la première pièce où elle découvrit des tas de machines bruyantes entourées par de nombreux gardes tous plus baraqués les uns que les autres. Elle se retourna alors vers le Professeur. « Je ne pense pas qu'on puisse trouver un biologiste dans un tel endroit. Il doit avoir son laboratoire privé quelque part dans les environs. » Clara laissa alors son regard se poser sur chaque détail autour d'elle, comme pour rechercher un indice qui pourrait être suspect et qui les aiderait à trouver ce qu'ils cherchent. Sa recherche fût interpellée par un garde habillé différemment des autres lorsqu'il fit glisser son badge sur une porte en retrait près d'une des machines, un voyant vert s'afficha et l'alien entra rapidement tout en prenant soin que personne ne le suivait. A cet instant, Clara fit signe au Professeur que cet homme avait l'air suspect « Et si on essayait par là ? » lança-t-elle tout en adressant un regard complice au seigneur du temps.



© Gasmask


Spoiler:
 

__________________________
Demons run when a good man goes to war. Night will fall and drown the sun when a good man goes to war. Friendship dies and true love lies, night will fall and the dark will rise when a good man goes to war. Demons run, but count the cost. ©endlesslove.
believe in impossible heroes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Time to ask. - Feat. Clara [35 056]   Mer 16 Sep 2015 - 21:46



Time to ask.

Feat. Clara Oswald


Prof suivit Clara qui passait une porte à droite du hall et qui les menèrent au départ d'un couloir relativement long aux multiples portes fermées. Jouant avec son badge, il leva les yeux sur la jeune humaine seulement lorsqu'elle passa la première porte et il la suivit à pas rapide avant de l'écouter lui dire que c'était pas le bon endroit. Curieux néanmoins il avait jeté un œil à l'intérieur pour n'y voir que militaires et machines, mauvaise combinaison que la Quatrième aurait géré avec discrétion et nudité. Non, notre Prof n'eu qu'un réponse, une fois que Clara ait refermé la porte. - Non, pas trop ça non. Ca ressemble plus à une salle des machines du genre gestion de l’électricité et autre en plus... Quoi que je me demande pourquoi elle serait si bien gardée mais bon, on est pas là pour ça. - Pas faux, concentrons-nous. Ou pas. Il continuait à triturer son badge de toutes façons. Et puis Clara remarqua le garde étrangement différent qui entrait dans une section sécurisée, de quoi les intriguer tous les deux si bien que Prof s'avança aussitôt. - Voyons ça... - Avait-il dit tout en passant son badge. A peine avait-il approché le bout de plastique qu'une diode rouge s'était allumée. You shall not pass. Que ce Gandalf électronique se tienne bien, Prof avait déjà dégainé son pointeur sonique et l'actionnait sur le dispositif qui changea rapidement d'avis. - J'aime mieux ça.

La porte se déverrouilla et ils entrèrent, refermant derrière. Le nouveau couloir dans lequel ils venaient d'atterrir était bien plus clair et plus propre que le précédent, plutôt jauni par le temps. Le sol était carrelé de plaque blanche ressemblant fortement à du marbre, les murs étaient peints de blanc et les vitres étaient opaques. C'était un espace lumineux et clair et Prof, les mains sur les hanches, s'exclama... - Ah bah ça, ça ressemble à quelque chose! - Avant de plaquer une main sur sa bouche. Leur badge ne les autorisait pas à être ici, mieux valait être discret et faire profil bas. Fourrant son sonique dans sa poche, à sa place, Prof avança de quelques pas. Le côté gauche était un mur blanc, le côté droit était vitré et des portes tout aussi vitrées s’alignaient à quelques mètres de distance l'une de l'autre. Derrière les vitres on pouvait voir des silhouettes flous bouger et quelques mètres plus loin le garde à l'uniforme différent marchait, se dirigeant visiblement quelque part. - Bon, soit y'a une aile pauvre et une aile riche, soit on est bon endroit et notre gars est dans le coin. - Les mains dans les poches, Prof commença à marcher. Il fallait entrer dans l'une de ces pièces. Pas la première, pas la dernière, pas les éteintes et certainement pas les portes ouvertes. Ça laissait encore beaucoup de choix mais c'était déjà ça. Le premier scientifique à qui ils parleraient devrait leur indiquer où se trouvait leur scientifique à eux, il était forcément là. - Allé, quelle porte?

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Time to ask. - Feat. Clara [35 056]   

Revenir en haut Aller en bas

Time to ask. - Feat. Clara [35 056]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• THE SILENCE HAS FALLEN • :: Iphitus-