TOP
SHOW



 
MERCI DE NOUS AVERTIR DE VOS PRÉSENTATIONS TERMINÉES DANS CE TOPIC.
BIENVENUE Invité !
FORUM RPG BASÉ SUR LA SÉRIE DOCTOR WHO.
REJOINS-NOUS VITE SUR LE TOP SITE DU FORUM !

Partagez | .
 

 How to train your Dichter. - Ft. Mark Dichter [Londres, 2014]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: How to train your Dichter. - Ft. Mark Dichter [Londres, 2014]   Dim 20 Sep 2015 - 16:28



How to train your Dichter.

Feat. Mark Dichter


Mi-décembre 2014, Londres, la neige recouvrait la ville et une épaisse couverture de nuage blanc habillait le ciel de la city. Les rues étaient décorés pour les fêtes et des pères noel en costume animait les trottoirs avec leurs cloches et leur sacs en demandant les dons de la solidarité humaine pour une quelconque association. Bref, c'était bientôt Noël et ça se ressentait partout et tout le temps. Le Professeur avait passé la nuit à UNIT, partagé entre une conversation captivante sur Mendax avec le Clairvoyant et un sommeil court et agité dans les quartiers des soldats où on avait bien voulu lui prêter un lit. Le personnel avec prit l'habitude de le voir dans la base et les soldats s'étaient accoutumés à l'accepter parmi eux la nuit, régulièrement, souvent, et plus souvent encore maintenant qu'au départ. Si avant ce n'était qu'une nuit de temps en temps, et au final tant mieux parce que c'était le début et il était un étranger qui avait mit à terre une vingtaine de ces soldats justement, maintenant c'était différent, c'était presque toutes les nuits, mais ça lui convenait, il savait pourquoi. Son appartement était occupé, pour la bonne cause et la survie de l'humanité car si ce jeune homme venait à être prit par les abrutis qui jouaient le jeu de la OMLA, alors la dévastation du Menteur s'étendrait sur la Terre, c'était certain. Il en savait plus sur lui désormais, beaucoup plus, et si savoir ne le faisait pas reculer, il le gardait tout autant prudent.

Mark Dichter était... Le protégé de Mendax, enfin probablement plus mais ce n'était pas son affaire. Prof l'avait trouvé chez lui, pour une occasion bien différente, avant de devoir lui sauver la vie au prix de sang chaud coulé dans son salon et son parking pour finalement l’accueillir dans son appartement, temporairement, le temps que tout se tasse. Son manipulateur de vortex étaient aux mains curieuses des scientifiques de UNIT qui l'étudiaient, n'ayant pas pu en faire autant avec celui de Jack, mais il doutait qu'ils le lui rendent un jour. Au lieu de cela et profitant de sa captivité, Mark et Prof avait un accord et le Time Lord devait lui apprendre comment se défendre. Prof le faisait de bon cœur, il l'avait lui même proposé, et ça faisait déjà quelques semaines que Mark était là et progressait. En cette fin de matinée de ce samedi neigeux, Prof poussa la porte de l'appartement du centre-ville et la referma tout en marchant jusqu'au canapé avant de s'y laisser tomber, face contre le coussin, rampant dessus tel un vers pour s'y enfoncer. Il pouvait entendre le bruit de l'eau qui coulait dans la douche et préféra rester là à attendre que Mark ai fini, silencieux, réveillé. La nuit avait été longue, une énième intervention pour contrer les projets d'une bande de type voulant leur part du gâteau. Le Clairvoyant était toujours son labo. Il avait abandonné l'idée de réparer le Tardis mais ne l'avait pas clairement dit et c'était plutôt concentré depuis déjà un moment sur une capsule de secours. Spencer quand à lui n'était probablement pas très loin et il pouvait les rejoindre à tout moment quoi que vu la nuit qu'ils avaient passé il avait dû rejoindre son lit aussitôt arrivé, remettant à plus tard les rapports à rédiger.

Pour l'heure c'était entrainement et l'état avancé de fatigue du Prof rendrait la chose bien plus équitable vis à vis de Mark. Peut être. On verra bien. Enfin déjà pour ça il faudrait qu'il arrive.

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
avatar




Traces de mon passage : 101
Mon arrivée : 01/09/2014

MessageSujet: Re: How to train your Dichter. - Ft. Mark Dichter [Londres, 2014]   Dim 29 Nov 2015 - 2:17


Mark n’avait pas pour habitude de squatter chez des gens qu’il ne connaissait pas. Et même s’il lui avait sauvé la vie, qu’ils avaient convenu à une sorte d’arrangement, Mark ne connaissait pas Prof et ne savait pas jusqu’à quel point il pouvait lui faire confiance. Il savait qu’il travaillait pour U.N.I.T., qu’il était Seigneur du temps, plutôt mignon, mais c’était tout. Et il avait l’impression que la réciproque n’était pas vraie. ‘Prof’ en savait d’avantage sur lui. Et cela agaçait l’allemand. Mais pour l’heure, il avait été décidé pour sa sécurité, et peut-être probablement pour celle de l’univers, qu’il valait mieux qu’il reste hors de son appartement le temps que …. L’affaire se tasse, il le supposait. Sauf qu’il ne savait pas non plus véritablement de quoi il s’agissait. Il avait tout su le jour où cet énergumène était arrivé avec ceux qui avaient tenté de l’éliminer.  

Sauf que lorsque Le Professeur n’était pas là, Mark s’ennuyait comme un rat mort. C’est qu’il avait presque envie de se faufiler dans les laboratoires de U.N.I.T. pour récupérer son manipulateur de vortex et contacter Mendax afin de ne plus mettre les pieds dans son appartement le temps que tout redevienne calme. On ne pouvait pas dire que le blond lui donnait l’occasion de s’ennuyer lorsqu’il était là. Il se demandait souvent ce que Prof faisait pour U.N.I.T. Il avait plus ou moins compris ce qu’il y faisait depuis qu’il s’était pointé chez lui mais ne savait toujours pas réellement ce qu’un Seigneur du Temps fichait coincé chez les humains, avec quelqu’un pour le surveiller. Parce que sinon pourquoi Spencer était-il très (trop) souvent là ? Il était juste là, parfois. Jamais très causant. Mark haussa les épaules en se dirigeant vers la salle de bain. Quand Prof reviendrait, ils continueraient leur entraînement et si les gestes de l’allemand se faisaient un peu plus précis à chaque fois, il se retrouvait toujours à la traîne et à terre à la fin de chaque séance. Pourtant Prof ne trichait pas, n’utilisait pas les mêmes techniques qu’il avait choisies pour éliminer ceux qui s’étaient introduis dans son immeuble. Il se combattait comme un humain et était indéniablement d’un niveau on ne pouvait pas plus supérieur à Mark qui ne se débinait pas pour autant même si la déception se lisait facilement sur ses traits lorsqu’il voyait bien qu’aucun de ses coups n’atteignait visiblement son adversaire.

Une bonne douche, voilà ce dont il avait besoin pour se remettre de la fatigue à ne rien faire. De plus la salle de bain était bien l'un des rares endroit où il était possible d'avoir de l'intimité dans ce loft. Il avait besoin d’adrénaline, supportait de moins en moins d’être enfermé ainsi et doutait bien que cela avait été cette raison qui le poussait à, chaque fois, revenir à son appartement que lorsque la faim se faisait sentir. Il avait besoin d’action même s’il avait clamé vouloir une vie normale. Il était inutile de se voiler la face. Il n’était pas fait pour devenir écrivain, rester derrière un bureau, pas fait pour la vie qu’il avait voulu avant que Mendax n’intervienne dans sa vie.

Il s’était dépêché et s’était senti nettement mieux un peu plus réveillé et d’attaque pour une autre séance d’entraînement. Pantalon enfilé, Mark attrapa un t-shirt à la volée en sortant de la pièce et repéra une masse affalée face contre l’oreiller. « Déjà crevé ? » Moqueur ? Un poil. Il pensait juste les Seigneurs du temps beaucoup moins facilement fatigables que les humains. Il s’avança dépité devant la masse déjà prête à s’endormir. Aurait-il besoin du fameux verre d’eau dans la figure pour se réveiller ? Il espérait que non. « Dites, avant qu’on commence, quand est-ce que j’pourrais récupérer mon manipulateur de Vortex ? Il va falloir que je le recontacte un jour où l’autre vous savez ? » Bon, il savait bien qu’il avait demandé une vie tranquille quelque temps mais il doutait Mendax tienne sa promesse assez longtemps. Il doutait aussi pouvoir se passer de la présence du blond pendant plus de deux semaines. Non, sérieusement, non. Trois semaines dans cet appartement. C’était beaucoup trop. Il avait envie de savoir pour combien de temps il allait devoir se retrouver à moitié enfermé ici. Pas prisonnier. Pour sa sécurité. Mais parfois il se demandait quelle était la différence.

__________________________

NOT WITH HASTE

We will run and scream. You will dance with me. Fulfill our dreams and we'll be free. We will be who we are. And they'll heal our scars. Sadness will be far away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: How to train your Dichter. - Ft. Mark Dichter [Londres, 2014]   Lun 30 Nov 2015 - 0:02



How to train your Dichter.

Feat. Mark Dichter


Lorsqu'il entendait la porte s'ouvrir Prof poussait sur ses bras pour passer la tête par dessus le dossier du canapé et poser son regard sur Mark son t-shirt à la main, sortant de la salle de bain. - « Déjà crevé ? » - Tout ça avant de se laisser lourdement retomber et de grogner la tête enfoncée dans le coussin. Glissant il finit par se relever en entendant Mark lui demander pour le Manipulateur de vortex. Prof se dirigeait vers l'évier de la cuisine tout en répondant. - J'en sais rien, ils ne me tiennent pas vraiment au courant de ce qu'ils font. Et j'ai pas demandé. C'est peut être pour ça que j'en sais rien d'ailleurs. Je poserais la question. - Et il ouvrait le robinet avant de jeter de l'eau sur le visage, une bonne claque d'eau froide pour se réveiller un peu. - Ok! - Se retournant, le regard un peu plus alerte, il se délesta de son manteau et de son écharpe avant de retirer ses chaussures. D'un geste du bras il utilisa la télékinésie pour écarter les meubles afin de créer un espace praticable dans le séjour, comme à chaque fois. Il ne se posait même pas la question de savoir si le déplacement de tout ces meubles en même temps faisaient rager les voisins du dessous en fait. Sautant d'un pieds sur l'autre, secouant ses bras et débloquant ses épaules, il avança de quelques pas pour faire face à l'humain.

Étirant ses bras d'un côté puis de l'autre Prof parlait. - Si mon Tardis était encore en marche on aurait pu le contacter ton blond mais là... Et UNIT ne te laisseront pas approcher du manipulateur avant d'être certain qu'il n'est pas un danger. - Manière polie de ne pas sous-entendre qu'il n'en reverrait jamais la couleur. UNIT ne laisserait jamais un manipulateur de vortex comme ça sans contrôle, sans parler du fait qu'ils ne cracheraient pas sur la technologie temporelle. Celui de Jack n'avait qu'un seul voyage en réserve et c'est Clara qui l'avait utilisé. Non, UNIT ne lésinerait pas sur l'effort pour se procurer ce genre d'objet. Était-ce lié à l'attaque? Maintenant qu'il y pensait, au fond de son crâne, ça paraîtrait cohérent, un peu pervers mais cohérent. Il ne voyait pas Kate faire ça mais elle n'était pas seule dans la chaîne de commandement et OMLA  n'avait pu être qu'un mensonge, un prétexte. - Mais si tu as son numéro on peut lui téléphoner. - C'était bête à dire quand on parlait d'un Seigneur du Temps dans son Tardis à probablement des milliers d'années lumières d'ici mais le bricolage était dans ses gènes et il ne suffisait que d'un engin sonique pour passer d'un réseau local et disons le franchement, complètement dégueulasse, au réseau galactique. - Enfin s'il est dans la galaxie et à notre époque ça marchera.

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: How to train your Dichter. - Ft. Mark Dichter [Londres, 2014]   

Revenir en haut Aller en bas

How to train your Dichter. - Ft. Mark Dichter [Londres, 2014]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• THE SILENCE HAS FALLEN • :: royaume-uni.-