TOP
SHOW



 
MERCI DE NOUS AVERTIR DE VOS PRÉSENTATIONS TERMINÉES DANS CE TOPIC.
BIENVENUE Invité !
FORUM RPG BASÉ SUR LA SÉRIE DOCTOR WHO.
REJOINS-NOUS VITE SUR LE TOP SITE DU FORUM !

Partagez | .
 

 The Philosopher- I'm really far from this Universe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




Traces de mon passage : 2
Mon arrivée : 12/10/2015
Localisation : Où ton regard se pose. Où des questions émergent. Où un émerveillement naît, et où il prend fin. Là où on t'attend, mais aussi là où on ne t'attend pas.

MessageSujet: The Philosopher- I'm really far from this Universe   Lun 12 Oct 2015 - 1:00

“ The Philosopher

«Milo Ventimiglia »

• Prénoms, Noms; Prénom et nom ... Tu n'en as plus depuis longtemps. Toi-même tu les a oubliés ... Il se sont perdus au fil du temps, tu ne sais même plus à quoi ils ressemblent. Tu les as perdu dans les méandres de ton esprit fatigué par une aussi longue et dure vie. Tu n'as plus envie de te cantonner à ces petits détails, insignifiants soit-ils. Le seul nom que tu ais presque toujours utilisé est Le Philosophe et c'est le seul qui t'importe qui doit importer aux autres.
• Date et lieu de naissance; La date exacte tu ne la connais pas. Tout comme ton nom et ton prénom, tu l'as oublié il y a fort longtemps, car à vrai dire, tu n'en discutes pas tous les jours. Ton lieu de naissance, étonnament, tu t'en souviens toujours cependant. Extrêmement peu, mais tu t'en souviens. La ville s'appelait O sofós tis et se trouvait derrière une colline couverte d'herbe rouge, qui séparait la bourgade de la Citadelle.
• âge; Ton âge ? Cela fait bien longtemps que tu a arrêté de compter. Tu te souviens cependant du dernier âge que tu as eu : deux mille cent soixante-dix-huit ans. Après celui-ci tu as arrêté de compter, pour énormément de raisons, que tu n'aimes guère. Aujourd'hui tu ne sais pas vraiment quel âge tu as ... trois mille cinq cent, quatre mille ans peut-être... Tu sais que c'est dans ces eaux là car tu as plus ou moins la notion du temps qu'il s'est passé entre ton premier titre sur Gallifrey et ton dernier âge connu. C'est d'ailleurs ce qui te permet de ne pas sombrer totalement dans la folie la plus démente.
• Groupe; Ta race oblige, tu es un Timelord. Tu fais donc sans appels partie du groupe des Seigneurs du temps.
• Race; Tu es d'origine Gallifréenne. Tu parles Gallifréen. Tu as un TARDIS. Tu peux te régénérer. Tu plus de deux mille ans. Tu est un homme. Tu es donc forcément un Timelord.
• Autre; Etant un Timelord, tu as la possibilité de te régénérer. Tu as plus de deux mille ans. Tu as vu des empires s'écrouler, d'autres s'ériger, des guerre se terminer, d'autres commencer. Tu as vu tant de choses que certains te pendraient pour avoir dit certaines de ces choses. Après avoir vécu plus de trois mille cinq cents ans, tu as forcément quelques régénérations à ton actif et plus particulièrement, tu en est curieusement à ta neuvième, ce qui est étonnant pour un Timelord de ton âge, sachant qu'un Timelord vit rarement aussi longtemps, mais en plus avec aussi peu de régénérations.

♦♦ TELL ME WHO YOU ARE

• Who Am I; Ton nom en dit long sur ta personnalité. Tu réfléchis, doutes en permanence, n'es jamais sur de tes convictions. Tu es toujours en train de tout remettre en doutes. Tu n'es pas du genre à aller sauver des mondes, changer les choses comme ton jeune ami le Docteur que tu n'as pas vu depuis fort longtemps. Tu es quelqu'un qui se met à l'écart des conflits avec un œil critique, autant d'un côté que de l'autre. Tu ne prends jamais parti, car tu considère qu'il n'y a ni bon côté, ni mauvais côté, seulement le conflit. Certes, tu as une avertion complète contre les Daleks qui ont failli détruire ton monde et contre les Cybermen et quelques autres espèces. Mais il est rare que tu prenne part à un conflit.
Avec ceci, tu es quelqu'un d'assez cynique. Avec tout ce que tu as vu, tu n'arrives plus à voir les choses du bon œil, c'est-à-dire que tu n'arrives même plus à voir le bien dans les personnes que tu pourrait côtoyer. Tu les dénigres immédiatement, sans sommation. Tu vois immédiatement la partie mauvaise de la personne sans voir sa bonne partie. Et tu la condamnes. Tu la condamnes sans prendre le temps d'apprendre à connaître la personne, sais quasiment lui parler, sans essayer de ressentir ce qu'elle ressent.
Pourtant tu n'étais pas comme ça durant tes quatre premières régénérations. Tu étais un peu comme le Docteur, quoique plus belliqueux. Tu pouvait prendre les armes pour n'importe quel conflit qui te tenait à cœur. Tu pouvait te battre pour n'importe quoi. À l'époque, tu t'en souvient, tu te faisait appeler Le Guerrier. Car pour des conviction tu pouvait te battre jusqu'à la mort. Le Philosophe est vraiment différent du Guerrier. Tu n'es vraiment plus le même depuis ce qu'il s'est passé il y a maintenant plus de deux mille ans. Tu n'as plus le même goût pour la vie, les mêmes convictions ...

• I'm not human; Ton TARDIS. Il t'a sauvé la mise plus d'une fois. Vous avez une relation fusionnelle lui et toi. Tu ne peux pas te passer de lui et lui de toi. Tu as eu des périodes sans lui, mais tu as toujours eu besoin de lui. Ce TARDIS est à toi. Ton brevet de pilotage s'est passé au mieux, et tu as eu ton TARDIS haut la main. D'ailleurs au début de la guerre du temps, tu étais en première ligne de la guerre. Mais au bout de quelques mois, tu as décidé de déserter. Tu étais en train de devenir Le Philosophe. C'est ainsi que ton TARDIS a essayé de te protéger lorsque les Seigneurs du temps, il a essayé de te protéger tant qu'il a pu, mais il t'ont rattrapé et ton TARDIS s'est retrouvé quasiment en pièces. Ils le réparèrent. Cependant tu passa des centaines d'années dans une bulle temporelle. Mais lorsque tu put en sortir, tu vola ton TARDIS qui ressemble maintenant à une camionette noire, un peu à la men in black. On rentre par l'arrière, et innovation, on peu le déplacer sans devoir entrer dans le TARDIS lui-même. Tu ne sait pas comment c'est arriver, mais tu pris alors rentra alors dedans, le démarra et parti sur le champ pour la terre. Voici l'intérieur du TARDIS depuis maintenant plus de sept siècles :


♦♦ TELL ME YOUR STORY
Première régénération – The Warrior à partir de cent cinquante ans – L’académie
feat. Ioan Gruffudd
(0-232 ans)


Tu naît il y a très longtemps dans la petite ville de O sofós tis. Tu te souvient à peine de la ville. Tu sait que c'était une petite bourgade d'environs trente ou quarante mille habitants, pas plus. Tu ne replace pas bien la ville, car tu ne l'as pas vue depuis au moins trois mille ans. Jusqu'à tes huit ans, ce sont tes parents qui t'élèvent. Mais lorsque tu dus faire face au Vortex du temps et entrer à l'académie, ce fut ton oncle qui te prit en charge, car il habitait à la Citadelle des Seigneurs du temps. Tu ne te souviens pas très bien de tes parents. De vagues visages te reviennent à la mémoire, mais ça s'arrête là. Ce ne sont pas eux qui t'ont élevés mais ton Oncle.

Ton Oncle, lui tu t'en souviens plutôt bien pour ton âge. Tu ne l'as pourtant pas vu depuis au moins deux mille ans, mais tu te souviens des trois visages que tu as connu de lui. Il venait te voir assez fréquament en prison. Ce qui n'était pas le cas de tes parents, ni de ta soeur et de tes enfants. Ton oncle oui, car c'est lui qui t'a élevé. C'est lui qui t'a poussé à aller loin, à avoir de l'ambition, de te donner les moyens de réussir, et tu es fier des valeurs qu'il t'as transmises. Après ton évasion de prison, tu ne l'as plus revu.

Donc à tes huit ans, ton oncle t'accueille chez lui à la Citadelle. À l'époque, tu portes encore le nom que t'ont attribués tes parents. Nom que tu as aussi oublié. Tu fait face au Vortex et tu entres à l'académie. Tu y apprend toutes les disciplines que l'ont connaît, tout comme tes semblables. Cependant, l'art de la guerre et la philosophie te passionnent bien plus que le reste et tu choisis d'orienter ta spécialisation vers cela. À la fin de tes études complètes, vers tes cent quarante ou cent cinquante ans, tu ne sait plus exactement, tu décides de t'enroller dans l'armée et de combattre pour Gallifrey. C'est ainsi que tu te fait appeler par ton premier nom : Le Guerrier.

Sous cette apparence, tu te souviens, tu étais assez excentrique, mais assez timide. Assez sympathique, mais toujours prêt à te battre pour tes convictions.Tu étais un patriotte confirmé, et bien que tu ne faisait guère méchant et dangereux, tu était cependant quelqu'un qui s'affirmait sur le plan des idées, et bien plus que sur le plan physique, même si ta carrure n'était pas des moins impressionnantes. Tu n'avait pas une extrême confiance en toi, mais tu savait faire entendre ta voix.

C'est donc avec cette première apparence que tu entres en temps que novice pour l'armée. Très vite, tu dois apprendre à piloter un TARDIS pour pouvoir combattre aux côtés de tes semblables. Tu te souvient assez bien de ton premier vol dans un TARDIS. Tu étais à la fois effrayé et émmerveillé, non pas par la technologie du vaisseau, que tout le monde connaît très bien sur Gallifrey
Tu te souviens très bien de ça et de ta première mort. D'ailleurs tu te souviens de chacune d'elles, comment oublier ? Tu poursuivait un vaisseau Dalek avec Ton TARDIS. Vous aviez réussi à entre à l'intérieur. Il y avait dans le TARDIS, les six pilotes et une dizaine de soldats d'infanterie. Vous formiez un esquadron. Et l'un des plus efficace de votre armée. Plus de dix vaisseaux descendus à votre actif. Un bel exploit. Vous êtes donc sortis, armes au poing. Vous vous êtes déployés. Tu étais à un moment à l'avant de l'esquadron pour informer de la situation, quand un Dalek sortit de derrière une porte que tu n'avais pas vu et te tira dessus. Tu fut immédiatement à terre. Tu savais que tu étais en train de te régénérer et les autres aussi. Ils descendirent le Dalek et te ramenèrent au TARDIS. L'énergie bouillonna alors en toi. Tu te mis à illuminer la pièce. Tu avais mal, affreusement mal. Tu te tenais de toutes tes forces, jusqu'à l'énergie ne soit trop forte pour que tu la retienne. Tu lâcha alors tes mains et toute l'énergie te brûla jusqu'à ce que tout s'arrête.

Tu sentais que ça avait changé. Tu faisais à peu près la même taille. Tu avais des mains, des pieds, un corps. Mais quand tu toucha ton visage il était extrêmement ridé par rapport à d'habitude. Tes cheveux étaient plus fins. Tu croyais que tu t'étais transformé en vieillard. Mais lorsqu'on t'amena un mirroir pour voir ce à quoi tu ressemblais, tu ne te reconnaissais pas, certes, mais tu n'avais pas l'air si vieux. Ta nouvelle apparence te satisfaisait, et tu te sentais d'autant plus confiant.

Seconde régénération – The Warrior – L’art de la guerre
feat. Daniel Craig
(232-625 ans)


Troisième régénération – The Warrior – Le début de la guerre
feat. Keira Knightley
(625-869 ans)


Quatrième régénération – The Warrior – La désertion
feat. Nicole Kidman
(869-914 ans)


Cinquième régénération – Sans nom, ni titres – La prison
feat. Clovis Cornillac
(914-1914 ans)


Première régénération (sixième) – The philosopher – Les voyages
feat. Hugh Laurie
(1914~2400 ans)


Seconde régénération (septième) – The philosopher – La fête
feat. Olivia Wilde
(2400~2600 ans)



Troisième régénération (huitième)– The Philosopher – Le repliement sur soi
feat. Andrew Lincoln
(2600~3000 ans)


Quatrième régénération (Neuvième) – The philosopher – La solitude
feat. Milo Ventimiglia
(3000~jusqu’à aujourd’hui, vers ses 3800 ans)

Pour les Time Lords, en plus de l'histoire, deux tests RP vous sont imposés. Dans un minimum de 50 lignes pour chacun d'entre eux, nous vous demandons de nous raconter comment vous avez fait face au vortex du temps à vos huit ans, et votre premier voyage à bord de votre TARDIS.
 
♦♦ AND YOU, WHO ARE YOU
• Prénom/âge/sexe; Prénom/18 ans/ Un jeune mâle • Région; CORSICA ! • Fréquence de connexion; 3/7 • comment as-tu découvert le forum ? ça fait des mois et des mois que je tourne autour, mais je ne me voyais pas remettre les pieds (façon de parler) sur un forum Doctor who depuis longtemps  • Double compte; nope ! • Code du règlement; Régénération  • Autre chose ? ici


Dernière édition par The Philosopher le Mar 13 Oct 2015 - 13:14, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« I can see you... »
« I can see you... »



Traces de mon passage : 3152
Mon arrivée : 01/03/2012

MessageSujet: Re: The Philosopher- I'm really far from this Universe   Lun 12 Oct 2015 - 1:51

Bienvenuuuue! Corsicaaaaaaaaaa \o/
Si tu as des questions, n'hésites pas! =)

__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creativetear.tumblr.com
avatar

For all you know,I’m the silver in the bullet
For all you know,
I’m the silver in the bullet



Traces de mon passage : 1263
Mon arrivée : 23/02/2012

MessageSujet: Re: The Philosopher- I'm really far from this Universe   Lun 12 Oct 2015 - 2:23

Yayyy bienvenuuuuuuue

Bonne chance pour ta fiche et touuuut, si t'as des questions harcèles nous et blablabla :tutur:

__________________________

Yesterday was a million years ago ; in all my past lives I played an asshole. Now I found you, it's almost too late... And this earth seems obliviating, we are trembling in our crutches. High and dead our skin is glass. I'm so empty here without you, I know it's the last day on earth ; We'll never say goodbye.
Love burns it's casualties
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




Traces de mon passage : 2
Mon arrivée : 12/10/2015
Localisation : Où ton regard se pose. Où des questions émergent. Où un émerveillement naît, et où il prend fin. Là où on t'attend, mais aussi là où on ne t'attend pas.

MessageSujet: Re: The Philosopher- I'm really far from this Universe   Lun 12 Oct 2015 - 2:27

Ais-je à faire à un compatriote Professeur ??
Merci à vous deux de l'accueil ! je vais essayer de faire ma fiche dans les temps. Ça devrait pas être dur, car je n'ai pas trop de boulot en ce moment Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




Traces de mon passage : 101
Mon arrivée : 01/09/2014

MessageSujet: Re: The Philosopher- I'm really far from this Universe   Jeu 15 Oct 2015 - 16:14

J'dois filer mais bienvenuuuue ** De ce que j'ai lu j'aime beaucoup. Il se serait bien entendu avec l'troisième Dax tiens xD Suuupers choix de régénérations. Hugh Laurie dans le lot rien que ça Mais très bon choix pour Milo aussi, courage pour la suite de l'histoire I love you

__________________________

NOT WITH HASTE

We will run and scream. You will dance with me. Fulfill our dreams and we'll be free. We will be who we are. And they'll heal our scars. Sadness will be far away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A broken heart is better than no heart at all.
A broken heart is better than no heart at all.



Traces de mon passage : 195
Mon arrivée : 17/07/2014

MessageSujet: Re: The Philosopher- I'm really far from this Universe   Dim 1 Nov 2015 - 22:38

BIENVENUE ! mouton

__________________________
it's your destiny.
Ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. Demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. Devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup... @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: The Philosopher- I'm really far from this Universe   

Revenir en haut Aller en bas

The Philosopher- I'm really far from this Universe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• THE SILENCE HAS FALLEN • :: 'cause everyone is important :: présentations.-